Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Culture > Musique / Opéra > A Forcalquier et Mane, Jean-Guihen Queyras et les siens rendent hommage à (...)

< >

A Forcalquier et Mane, Jean-Guihen Queyras et les siens rendent hommage à Pierre Boulez

mercredi 8 juillet 2015

JPEG - 52.5 ko
Jean-Guihen Queyras retrouve toujours avec plaisir ce pays de Forcalquier qui l’a vu grandir (Photo Marco Borggreve)

Du 26 juillet au 1er août prochains, Forcalquier et Mane accueillent les 27e rencontres estivales de musique de chambre organisées par l’enfant du pays, le violoncelliste Jean-Guihen Queyras et une équipe d’amis et de proches. « A l’occasion des 90 ans de Pierre Boulez, confie le musicien, j’ai tenu à lui rendre hommage. C’était pour moi d’autant plus important que depuis plus de vingt ans, il soutient notre festival. Puis j’ai eu la chance et le plaisir de travailler pendant des années à ses côtés en tant que soliste de l’Ensemble Intercontemporain. Pour mettre en place la programmation, nous avons travaillé dans cinq directions histoire de parcourir toute la planète Boulez. Ainsi des thématiques ont vu le jour avec l‘héritage français et la deuxième école de Vienne, les compositeurs de prédilection de Boulez chef d’orchestre, les amis, les hommages de la jeune génération avec trois créations et un clin d’œil hommage au Boulez polémiste qui eut souvent la dent dure envers le jazz et l’improvisation ».
Dans cette programmation, Jean-Guihen Queyras a évité les deux écueils majeurs qui auraient pu se dresser devant lui : donner des concerts soit trop axés sur la musique contemporaine, soit trop élitistes. En pédagogue hors pair qu’il est, le violoncelliste a équilibré les programmes pour les rendre accessibles au plus grand nombre. Autour de lui et pour donner les œuvres, Jean-Guihen Queyras a réuni une pléiade de musiciens de chambre de très haut niveau. Un casting de luxe auquel ceux qui fréquentent ces rencontres musicales sont habitués. Nul doute que chacun de ces rendez-vous mérite d’être honoré…

Jean-Guihen Queyras retrouve le Festival d’Aix en 2016

Quant à l’actualité de Jean-Guihen Queyras, elle passe par deux enregistrements parus chez Harmonia Mundi, le premier, est consacré aux compositions de Beethoven pour violoncelle et piano. Jean-Guihen Queyras est aux côtés d’Alexander Melnikov pour livrer une interprétation chaleureuse et sensible de six sonates et des variations. Un double CD indispensable. Par ailleurs, le premier volume d’une trilogie de l’intégrale des concertos et trio de Schumann est aussi publié par Harmonia Mundi. On y retrouve Jean-Guihen Queyras, Alexander Melnikov et la violoniste Isabelle Faust. Les solistes sont accompagnés par le Freiburger Barockorchester dirigé par Pablo Heras-Casado. Enfin, Jean-Guihen Queyras devrait retrouver le Festival d’Aix-en-Provence, à l’été 2016, puisqu’une nouvelle carte blanche lui a été attribuée par Bernard Foccroulle. On se souvient de la richesse de la première carte blanche en 2014 et on a hâte d’y être. Pour l’heure, c’est à Mane et Forcalquier que nous avons rendez-vous avec le violoncelliste… Ne boudons pas notre plaisir.
Michel EGEA

Le programme des 27e Rencontres

- Tout débutera le dimanche 26 juillet à la cathédrale de Forcalquier, de 15 à 19 heures, avec quatre heures de Musique de Chambre, entrée libre et gratuite.

- Lundi 27 juillet, Prieuré de Salagon, Mane, 21 heures - Violon : Rosanne Philippens, Pierre-Olivier Queyras ; Violoncelle : Véronique Marin, Jean-Guihen Queyras ; Piano : Frédéric Lagarde, Florent Boffard ; Clarinette : Alain Billard.
Olivier Messiaen : « Regard de l’église d’amour » - Claude Debussy : « Sonate pour violoncelle et piano » - Pierre Boulez : « Anthèmes pour violon » - Claude Debussy : « Sonate pour violon et piano » - Michael Jarrell : « Création pour Pierre Boulez pour violoncelle et clarinette » - Maurice Ravel : « Trio avec piano ».

- Mardi 28 juillet, Prieuré de Salagon, Mane, 21 heures Violon : Sergey Malov, Rosanne Philippens, Pierre-Olivier Queyras ; Alto : Christophe Gaugué, Sergey Malov ; Violoncelle : Véronique Marin, Jean-Guihen Queyras ; Piano : Florent Boffard, Frédéric Lagarde ; Clarinette : Alain Billard.
Gustav Mahler : « Quatuor avec piano » - Arnold Schönberg : « Suite op. 25 pour piano » - Anton Webern : « Trois petites Pièces pour violoncelle et piano » puis « Quatre Pièces pour violon et piano » - Alban Berg : « Adagio du Concerto de chambre » - Anton Bruckner : « Quintette à cordes ».

- Mercredi 29 juillet, Prieuré de Salagon, Mane, 21 heures Violon : Sergey Malov, Rosanne Philippens, Pierre-Olivier Queyras ; Alto : Christophe Gaugué, Sergey Malov ; Violoncelle : Véronique Marin, Jean- Guihen Queyras ; Piano : Florent Boffard, Frédéric Lagarde ; Flûte : Juliette Hurel ; Clarinette : Alain Billard.
Pierre Boulez : « Sonatine pour flûte et piano » - Elliott Carter : « Esprit rude/esprit doux » (60 ans de Pierre Boulez) - György Ligeti : Étude n°1 pour piano « Désordre » - Strauss/ Schönberg : Kaiserwalzer - Philippe Schoeller : Création pour Pierre Boulez - Johannes Brahms : Quintette à deux violoncelles (Transcription du Quintette pour piano d’Anssi Karttunen).

- Jeudi 30 juillet, Cloître des Cordeliers, Forcalquier, 21 heures Violon : Rosanne Philippens, Pierre-Olivier Queyras ; Alto : Christophe Gaugué, Sergey Malov ; Violoncelle : Véronique Marin, Jean- Guihen Queyras ; Piano : Florent Boffard, Frédéric Lagarde ; Clarinette : Alain Billard.
Igor Stravinski : « Double canon pour quatuor à cordes » - Elliott Carter : « Retrouvailles » - Pierre Boulez : Troisième Sonate, « Constellation- Miroir » - Igor Stravinski : L’Histoire du Soldat, Suite - Ludwig van Beethoven : Symphonie Pastorale (Version pour sextuor à cordes).

- Vendredi 31 juillet, Cloître des Cordeliers, Forcalquier, 21 heures - Violon : Rosanne Philippens ; Alto : Sergey Malov ; Violoncelle : Jean- Guihen Queyras ; Clarinette : Alain Billard ; Saxophone : Raphaël Imbert ; Piano : Frédéric Lagarde ; Soprano : Helen Kearns.
Béla Bartók : 1ère Rhapsodie pour violon et piano - Jörg Widmann : Création pour Pierre Boulez - Luciano Berio : Sequenza pour alto - Gustav Mahler : Final de la Quatrième symphonie « Les joies célestes » - Pierre Boulez : Domaines, extraits / Raphaël Imbert : improvisations - Hommage de Raphaël Imbert à Frank Zappa, Alban Berg, Arnold Schönberg.

- Samedi 1er août, Cloître des Cordeliers, Forcalquier, 21 heures - Violoncelle : Véronique Marin, Jean-Guihen Queyras et les étudiants de la classe de violoncelle de la Hochschule de Fribourg-en-Brisgau ; Piano : Frédéric Lagarde ; Soprano : Helen Kearns.
Claude Debussy : Trois poèmes de Stéphane Mallarmé - Maurice Ravel : La Valse, piano solo - Richard Wagner : Wesendonck Lieder - Pierre Boulez : « Messagesquisse » - Heitor Villa-Lobos :« Bachianas brasileiras n°1 » - Giovanni Sollima : « Violoncelles, vibrez ! » - Heitor Villa-Lobos :« Bachianas brasileiras n°5 »

Pratique : Renseignements : rmhp.fr - Réservations à l’Office de Tourisme de Forcalquier, 13, Place du Bourguet - BP 15 - 04301 Forcalquier Cedex. Tél. 04 84 54 95 10. boutique@haute-provence-tourisme.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.