Recherche

Accueil > Ailleurs > Economie > Activité partielle : c’est au tour des saisonniers printemps-été !

< >

Activité partielle : c’est au tour des saisonniers printemps-été !

jeudi 15 avril 2021

Au cœur de la crise sanitaire, les professionnels concernés sont plus que jamais inquiets. Pour sécuriser les embauches pour la prochaine saison printemps/été et préparer la reprise d’activité, Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, a fait une annonce attendue : l’activité partielle sera ouverte aux travailleurs saisonniers récurrents dans l’ensemble du pays jusqu’au mois de juin inclus.

PNG - 142.3 ko
Elisabeth Borne annonce que l’activité partielle sera ouverte aux travailleurs saisonniers © Destimed/RP

Pour bénéficier de ce dispositif, les personnes concernées devront présenter, au choix :
• Un contrat de travail renouvelé au titre de l’obligation de renouvellement prévue par une convention collective et/ou par une clause de leur contrat. Si une telle disposition est prévue, l’employeur devra justifier d’au moins un recrutement du même saisonnier l’année dernière
• Un renouvellement tacite pour la même période, matérialisé par l’existence d’au moins deux contrats successifs, sans que le contrat de travail ou la convention collective ne l’ait prévu explicitement.
Cette décision sera effective jusqu’à la fin du mois de juin sur l’ensemble du territoire.

Elle permettra aux entreprises de recourir à l’activité partielle pour les contrats saisonniers, si le niveau d’activité était inférieur à celui espéré. « Par cette mesure, nous sécurisons les embauches des travailleurs qui tirent leur principale source de revenu de cette activité ainsi que les entreprises qui connaissent une activité saisonnière afin de leur permettre d’être prêtes pour la reprise », analyse la ministre.

Entre 100 000 et 150 000 travailleurs saisonniers concernés cet été

L’ouverture de l’activité partielle aux travailleurs saisonniers a eu un effet salvateur pour les stations de montagne, cet hiver, permettant d’amortir l’effondrement des embauches, malgré la fermeture des remontées mécaniques sur l’ensemble de la saison. Pour information, en moyenne, entre décembre 2020 et février 2021, 28 000 personnes étaient en contrat saisonnier mensuellement. Un peu plus d’une sur deux ont été placées en activité partielle. C’est dans le secteur des remontées mécaniques que l’on a observé une majorité de dossier, où près de 85 % des saisonniers ont été embauchés sur la saison, en étant placés dans leur grande majorité en activité partielle.

« L’ouverture de l’activité partielle aux saisonniers des stations de ski a permis de protéger un grand nombre de travailleurs malgré la fermeture des remontées mécaniques cette saison. A la demande des professionnels affectés par les restrictions sanitaires, nous avons décidé de reconduire ce dispositif aux saisonniers récurrents de la saison de printemps/été qui va démarrer. Nous voulons envoyer un signal positif à ces secteurs », conclut Élisabeth Borne.
Mathieu SELLER

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.