Recherche

Accueil > Aix Marseille > Economie > Aix-en-Provence. La Régie des eaux fait le plein d’énergie

< >

Aix-en-Provence. La Régie des eaux fait le plein d’énergie

lundi 5 décembre 2022

Rien ne se perd tout se transforme à la Régie des eaux du Pays d’Aix notamment au sein de l’Usine de traitement des eaux usées de la Pioline à Aix-en-Provence. La station d’épuration a mis en place un système vertueux qui lui permet de produire du biométhane capable d’alimenter 850 foyers.

JPEG - 119.8 ko
Avec des eaux usées une énergie propre, valorisable et renouvelable est produite (Photo Joël Barcy)

600 000 euros gagnés par an

Un an de travaux et 2,7 millions d’euros d’investissement ont été nécessaires pour aboutir à une valorisation sonnante et trébuchante des boues issues de la station d’épuration. Le biogaz qui servait auparavant à chauffer les boues des digesteurs ou était brûlé dans une torchère est aujourd’hui valorisé à 100%. Le chauffage est désormais effectué par la récupération de calories dans les eaux usées assurée par trois pompes à chaleur. « C’est un gain de productivité  », souligne François Laurent, directeur général de la Régie des eaux du Pays d’Aix. « Nous réinjectons notre biométhane dans le réseau de gaz de la ville. C’est une valorisation financière pour la régie. On aura une recette de 600 000 € par an. L’amortissement s’effectuera sur 4 à 5 ans ».

François Laurent

Une économie circulaire

La boucle est bouclée. En passant par la station d’épuration les eaux, chargées de déchets, sont valorisées. « C’est un système gagnant-gagnant, en circuit court. On arrive avec des eaux usées à produire une énergie propre, valorisable et renouvelable » signale Guillaume Guérin, responsable du pôle exploitation de la Régie des eaux du Pays d’Aix. « Le principe est simple sur le papier, la dégradation de la matière organique par les bactéries produit du gaz. Mais techniquement la connexion au réseau de ville est complexe. Ce gaz doit être "lavé" car il contient des métaux lourds. Il doit passer dans une série de filtres pour être distribué ».

Guillaume Guérin

Dans un contexte de pénurie d’énergie la mise en service de cette unité de production tombe à pic. Au-delà de la valorisation financière, elle permet d’offrir une énergie totalement renouvelable.
Reportage Joël BARCY

Diaporama de Joël Barcy

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.