Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil >

< >

Aix-en-Provence. On a vu à la Fontaine d’Argent Jérémy Charbonnel : du rire sans gluten mais avec de la valeur humaine ajoutée

jeudi 22 octobre 2020

Cet article vous intéresse ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :


JPEG - 95.6 ko
Jérémy Charbonnel à la Fontaine d’Argent d’Aix-en-Provence pour le meilleur ©jcharbonnel

Dès l’affiche Jérémy Charbonnel annonce la couleur : son spectacle sera sans gluten. C’est à dire sans méchanceté ni l’apport d’effets rajoutés. Un spectacle brut de décoffrage, sincère, drôle évidement, et surtout humain de chez humain. Il est ainsi Jérémy Charbonnel. Observateur des us et coutumes de ses semblables, il se met à leur place pour en décrire les travers. Ne dit-il pas de lui qu’il est pour les besoins de son "One" un gros C....d et, en adepte du second degré il parle des cougars qui le poursuivent parfois, des végans, "ces extrémistes..." et des enfances sans bobos notoires où les parents imaginent des destins très précis pour leurs rejetons. Ses rêves de gosse Jérémy Charbonnel les a tous réalisés, y compris ceux qui l’ont conduit au cinéma, en tant que comédien. On l’a vu dans « Cloclo  » de Florent Émilio Siri et surtout dans « Gamines » d’Éléonore Faucher tiré du bouleversant récit de Sylvie Testud. A la télévision également aux côtés de Jean-Pierre Darroussin, Bruno Solo, et Antoine Duléry (eh oui quand même !), dans l’adaptation du roman de Simenon : « La mort d’Auguste  », là encore une histoire de famille sur fond d’héritage attisant la convoitise de deux frères. Jérémy Charbonnel y retrouvait le réalisateur Denis Malleval qui l’avait déjà engagé dans « L’escalier de fer » où il incarnait Olivier avec dans les rôles principaux Laurent Gerra et Anneline Hesme, le temps d’une histoire sur fond d’empoisonnement supposé. On ne sera donc pas étonnés de voir Jérémy Charbonnel totalement à l’aise sur les planches en tant que comédien. Possédant une gestuelle clownesque quand il s’agit de mimer la naissance de son enfant « sorti » du ventre de sa mère à grands renforts de spatule et ventouse, il sort aisément de son stand-up pour imposer une galerie de personnages pris sur le vif. Beaucoup issus de sa propre famille (une grand-mère touchante et un peu radoteuse, une mère protectrice, un père désireux de le voir passer son bac d’abord), et certains inventés après avoir joué avec le public. Sachant rebondir quand il interpelle l’un ou l’autre au sujet des prénoms choisis pour leurs enfants Jérémy Charbonnel enchaîne et se déchaîne. Sans élever la voix, presque sur le ton de la confidence, l’humoriste atteint chacune et chacun. Qu’il parle du Covid-19 et des aléas du confinement ou de ses rêves inscrits sur un tee-shirt montré aux Aixois présents à la Fontaine d’Argent précisant qu’il veut faire un Olympia à guichets fermés, se retrouver à Hollywood avec des milliers de fans et avoir trois Oscars (quand on aime on ne compte pas), l’humoriste vise juste et fait mouche. C’est sans gluten mais ce n’est pas sans saveur ! Ça a même sacrément du (bon) goût !
Arnaud PÉLISSIER
A La Fontaine d’Argent ce jeudi 22 octobre à 19h15. Le samedi 24 octobre à 17h45 et le dimanche 25 octobre à 17h30. Réservations au 04 42 38 43 80 ou plus d’infos lafontainedargent.com

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.