Recherche

Accueil > Aix Marseille > Economie > Alain Gargani : le bon Alga rythme le Palais des Congrès (...)

< >

Alain Gargani : le bon Alga rythme le Palais des Congrès virtuel

jeudi 6 mai 2021

La crise de la Covid est là, depuis plus d’un an, avec elle sont lot de drames humain, sanitaire, économique, sociaux. Une crise qui a aussi imposé d’innover permettant ainsi de contribuer à la création du monde de demain. Ainsi « Alga révolutionne la digitalisation des événements dans un contexte de crise  », explique Alain Gargani, le directeur de la société AOS en faisant le point sur cette plateforme sécurisée, développée et hébergée en France.

JPEG - 111.6 ko
Alain Gargani entouré des associés d’Alga Marie Tessane et Alexy Gargani ©Alga

Alga, palais des congrès virtuel officiellement inauguré le 19 novembre 2020 « permet d’organiser les événements virtuels en quelques clics », précise Alain Gargani qui rappelle que la plateforme a été lancée pour répondre à l’urgence, permettre de maintenir les événements, du congrès aux réunions en interne, en passant par le séminaire et le salon.

La qualité de l’image, l’ergonomie permettent à l’utilisateur de naviguer dans l’événement de manière intuitive, presque naturelle, et avec toutes les fonctionnalités essentielles pour s’adapter à la taille et aux besoins des événements, et font que ce système a connu un succès qui n’était pas imaginé lors de son lancement : « Ce système a non seulement séduit les utilisateurs mais en plus il a permis d’accueillir plus de participants qu’en présentiel », précise le fondateur d’Alga.

« Nous avons créé une société, voilà trois semaines pour développer Alga »

PNG - 738.8 ko
Accueil de la plateforme ©Alga

L’aventure d’Alga n’est donc pas prête de s’arrêter : « Nous avons créé une société, voilà trois semaines pour développer Alga qui, depuis octobre, nous a permis d’organiser cinquante événements virtuels sur Marseille, bien sûr, mais aussi Paris, Lyon, Bordeaux... En effet, la crise Covid a empêché nos clients de tenir des réunions en présentiel alors qu’ils avaient toujours et parfois plus besoin de communiquer, d’échanger. De grands groupes se sont ainsi installés dans le Palais des congrès Alga au rang desquels Eiffage, EDF, IPSEN... Nous avons également organisé un congrès planétaire avec Iter. Nous travaillons aussi avec des institutions telles que régions, préfectures, rectorats », explique Alain Gargani qui ajoute : « En fait nous avons créé un nouveau concept, un univers, ou plutôt des univers dans lesquels nos clients peuvent organiser leurs manifestations. Par exemple nous avons, à le demande d’un client, créé une soucoupe voyageant entre plusieurs planètes : une pour les conférences, une autre pour la détente... ».

15 jours et 3 semaines pour créer le cadre répondant aux attentes

PNG - 553.2 ko
Univers Olympiaga © Alga

Alain Gargani tient à préciser : « Il nous faut entre 15 jours et 3 semaines pour créer le cadre répondant aux attentes de nos clients quand il faut attendre parfois deux ans pour réserver un Palais des Congrès. Et notre force reste toujours la même : la qualité de l’image, une qualité que nous sommes les seuls aujourd’hui à proposer et qui permet d’organiser un événement d’exception. Nous étions seuls sur ce marché en avril 2020 et, depuis, nous sommes deux ou trois au monde mais nous restons en avance sur la qualité de l’image et nos innovations ». Il met en exergue la particularité d’Alga : « Certains ont créé de tels outils en venant du monde du jeu, c’est ludique mais moins utile que nous, d’autres l’ont fait en venant du monde de l’informatique et cela n’est pas ergonomique, ne permet pas de conserver un public, nous, nous avons mixé les deux mondes en accordant, je le répète, une grande importance à la qualité de l’image ».

« La possibilité de votes sécurisés certifiés par huissier »

Alexy Gargani, chef de projet événement Digital indique : « Nous avons recruté des graphistes 3D, nous avons un studio équipé de six caméras qui peut accueillir jusqu’à cinq personnes hors Covid, il dispose d’un fond vert et un sol vert si nécessaire, pour offrir une scène virtuelle ». Il détaille : « Nous avons un accueil personnalisable et différents niveaux de sécurisations allant jusqu’à la possibilité de votes sécurisés certifiés par huissier. Notre auditorium peut accueillir jusqu’à 100 000 personnes, un espace expo en 3D offrant une vue sur les stands des différents exposants, on clique sur le stand de son choix et on entre dedans on peut alors disposé de quatre brochures ou se rendre sur le site de l’usager de ce stand. Il est possible également de se rendre dans des salles de visio privées notamment pour des rendez-vous B to B. Des ateliers permettent d’accueillir jusqu’à 50 personnes tandis que la place des experts est dédié au public que nos clients accueillent et qui favorise un échange sécurisé. Enfin l’espace détente favorise les rencontres entre participants ». Et se félicite : « Nous ne cessons d’ajouter des fonctionnalités ».

Alga nous a permis de passer la crise et de créer l’événementiel de demain

PNG - 656.8 ko
Univers Incentive © Alga

Et Alain Gargani de considérer : « Alga nous a permis de passer la crise et de créer l’événementiel de demain. Les salons, les congrès, se feront dorénavant en hybride, cela permet, encore une fois, d’accueillir plus de participants et de façon plus écologique puisqu’il n’est plus nécessaire de se déplacer. De plus, le replay permet à l’événement de durer. Je suis également persuadé que ce système ne remplacera pas le présentiel mais l’accompagnera, le complétera car rien ne pourra jamais remplacé le présentiel, la rencontre, la chaleur humaine ».

Dans ce cadre il précise : « Au delà du Palais des congrès virtuel nous pouvons proposer, nous l’avons déjà fait, de travailler avec des traiteurs pour proposer que ceux qui suivent en visio puissent bénéficier du petit déjeuner, du déjeuner et même du champagne suivant l’opération et, en se rendant dans la salle détente du Palais les participants peuvent partager ce moment de convivialité ». Enfin, il est à noter qu’Alga se découvre une oreille musicale en proposant prochainement des concerts.
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.