Recherche

Accueil > Provence > Politique > Alpes-Maritimes : La ligne Nice-Tende est sur le rail

< >

Alpes-Maritimes : La ligne Nice-Tende est sur le rail

mardi 4 mai 2021

Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France, s’est rendu ce lundi 3 mai dans les Alpes-Maritimes dans le cadre de la réouverture de la ligne Nice-Tende coupée après le passage de la Tempête Alex. Pour rappel face au effets dévastateurs de cette tempête, la Région Sud a souhaité agir immédiatement « en mettant en place plusieurs dispositifs de solidarité régionale pour venir en aide aux habitants et désenclaver les Vallées sinistrées dont 7,5M€ consacrés au rétablissement de cette ligne nécessaire au quotidien des habitants. »

PNG - 1.6 Mo
Un aréopage de personnalités ont accompagné le président de Région Renaud Muselier pour la réouverture de la ligne Nice-Tende © Florent Gardin

Accompagnés par nombre de personnalités des mondes politique et économique des Alpes-maritimes au rang desquels, Christian Estrosi maire de Nice et président de la métropole Nice-Côte D’azur [1], Renaud Muselier arrivé à bord du fameux train, a pu constater les travaux réalisés dans les communes traversées par cette liaison essentielle.

« Cette ligne ferroviaire est un véritable trait d’union entre deux pays mais aussi entre le littoral et l’arrière-pays »

Renaud Muselier parle d’une ligne ferroviaire qui « est un véritable trait d’union entre deux pays mais aussi entre le littoral et l’arrière-pays. Elle permet à des milliers de touristes de découvrir la Vallée des Merveilles tout en raccordant ces villages de Tende, La Brigue, Saorge, Fontan et Breil à la Côte d’Azur ». Il rappelle : « Le terrible épisode de la tempête Alex a démontré que cette ligne était aussi une véritable ligne de vie pour les habitants de la Roya. Le 2 octobre 2020, un déluge s’abat sur les Alpes Maritimes. Plus de 500 millimètres d’eau sont tombés en quelques heures, soit l’équivalent de trois mois de pluie. Neuf morts et neuf disparus sont à déplorer dans le département ». Les dégâts sont considérables et se chiffrent en milliards d’euros. La ligne entre Breil et Tende est coupée à de nombreux endroits. « La Région et la SNCF déploient des moyens très importants pour rétablir les circulations : nous réussissons à rouvrir la ligne entre Nice et Breil dès le 4 octobre, le 8 octobre, elle est rouverte jusqu’à Fontan, le 19 octobre, un quai provisoire est installé à Saint-Dalmas-de-Tende, la liaison entre Saint-Dalmas et Cuneo est rétablie le 27 octobre, malheureusement, le 28 novembre, la ligne est à nouveau coupée après Fontan à cause du mur à arcature qui menace de s’effondrer ».

« Pour faire face à ces urgences, la Région a débloqué 50 millions d’euros d’aide »

Malgré ce nouvel événement, poursuit le président de région : « la Région Sud et l’ensemble de ses partenaires se mobilisent pour apporter de l’aide aux habitants de la vallée et remettre en état la ligne ferroviaire. Pour la première fois en France, nous affrétons deux fois par jour un TER mixte marchandises/passagers depuis Nice. Nous créons une liaison en hélicoptère entre Nice, Tende et Breil, qui a transporté près de 4 500 passagers et quelques belles histoires pour de jeunes parents et leurs bébés. Une liaison routière est créée pour désenclaver Tende quelques heures par jour ». Pour faire face à ces urgences, la Région a débloqué 50 millions d’euros d’aide pour lancer les reconstructions. « Une ligne sauvée grâce à notre mobilisation. Début décembre, les travaux d’urgence sont estimés à 30 millions d’euros, dont 20 millions pour la reprise des circulations. Dès le 17 décembre 2020, nous votons une enveloppe de 7,5 millions d’euros, accompagné par l’État à hauteur de 10,5 millions d’euros et le Département pour 2 millions d’euros. Des travaux pharaoniques sont entrepris sur ce mur à arcatures que nous venons de voir . Les délais et les budgets sont respectés par SNCF Réseau et nous avons pu aboutir à cette réouverture complète de la ligne aujourd’hui, 7 mois après la Tempête Alex. Cette réouverture aujourd’hui n’est pas une fin en soi. Elle est une étape dans la sauvegarde définitive de cette ligne ».

J’espère qu’un accord franco-italien pourra être trouvé pour rétablir la liaison Breil-Vintimille

Pour Charles Ange Ginesy, Président du département des Alpes-Maritimes :
« La voie ferrée a subi, dans le cadre de la tempête Alex du 2 octobre 2020, moins de dégâts que les routes départementales totalement dévastées, ce qui a rapidement permis d’y faire circuler des trains en mode dégradé jusqu’au sud de Saint-Dalmas-de-Tende où un quai provisoire a été aménagé dès le lendemain de ces terribles intempéries. Cette circulation ferroviaire a été d’un très grand secours pour acheminer l’aide d’urgence. La suspension de la circulation des trains depuis le 25 octobre 2020 a montré combien tous les modes de transports sont complémentaires et vitaux pour notre vallée de la Roya. Je suis très fier que le Département des Alpes-Maritimes participe au financement de ces travaux de reconstruction de la section Breil-Tende dans une solidarité entre collectivité pour servir l’intérêt général au bénéfice des usagers. J’espère qu’un accord franco-italien pourra être trouvé pour rétablir la liaison Breil-Vintimille. Il est essentiel de pérenniser et moderniser ces lignes et de poursuivre ensemble la réflexion sur les mobilités de demain pour faire de la Roya une vallée exemplaire dans le respect de l’environnement. »

7 jours sur 7, jour et nuit, les équipes ont été à pied d’oeuvre

Karim Touati Directeur territorial Provence-Alpes-Côte d’Azur SNCF Réseau souligne : « La reprise des circulations sur l’intégralité du parcours Nice-Tende est l’aboutissement d’une implication sans faille des équipes de SNCF Réseau et des entreprises associées dès les premières heures qui ont suivi la tempête Alex. En lien avec nos collègues italiens, dans des conditions météo parfois difficiles, 7 jours sur 7, jour et nuit, les équipes ont été à pied d’oeuvre. L’urgence de la situation a nécessité des solutions souvent inédites et mobilisé des agents venus d’autres régions. Le formidable élan de solidarité collective auquel nous nous sommes associés au service des populations de la vallée est une expérience humaine forte qui nous a tous marqué, et pour longtemps.  »
Michel Caire

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.




[1Xavier Pelletier, Préfet des Alpes-Maritimes, Christian Estrosi, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, maire de Nice et Karim Touati, Directeur territorial Provence-Alpes-Côte d’Azur de SNCF Réseau. Jean-Claude Guibal, Président de la Communauté d’Agglomération de la Rivera française, Sébastien Olharan, maire de Breil-sur-Roya, Jean-Pierre Vassallo, Maire de Tende, Philippe Oudot, Maire de Fontan, Brigitte Bresc, Maire de Saorge et Daniel Alberti, maire de la Brigue

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.