Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Ailleurs > Politique > Attentat de Nice : l’étonnement et la colère de Guy Teissier à la suite de (...)

< >

Attentat de Nice : l’étonnement et la colère de Guy Teissier à la suite de l’appel de Cazeneuve à rejoindre la réserve opérationnelle

lundi 18 juillet 2016

Guy Teissier, député des Bouches-du-Rhône -qui a été l’auteur d’un rapport ministériel sur la réserve opérationnelle et a présidé la commission de la Défense et des Forces armées à l’Assemblée nationale- a réagi, ce lundi 18 juillet dans un communiqué, à la suite de l’appel lancé samedi dernier, par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve à tous les Français qui le souhaitent à rejoindre la réserve opérationnelle. Une décision prise à la suite du Conseil des ministres exceptionnel sur le renforcement de la sécurité, convoqué après l’attentat de Nice (84 morts et plus de 220 blessés le soir du 14 juillet dernier sur la Promenade des Anglais). Selon le ministre de l’Intérieur, l’État veut faire appel à « 12 000 volontaires : 9 000 pour la gendarmerie et 3 000 pour la police », qui seront utilisés très rapidement, principalement pour surveiller les frontières.

JPEG - 93.1 ko
Guy Teissier, député des Bouches-du-Rhône, vice-président de la Métropole Aix-Marseille-Provence et président du Conseil de Territoire Marseille-Provence (Photo Philippe Maillé)

« Je m’étonne de ce soudain appel du ministre de l’Intérieur », déclare Guy Teissier. Bien avant les attentats du 13 novembre dernier qui ont ensanglanté Paris, je l’avais interpelé lors des questions d’actualité, à propos de la réserve opérationnelle qui constitue nos réserves militaires de la police et de la gendarmerie.
Vouloir renforcer nos forces de police et de gendarmerie par toutes les bonnes volontés désireuses de se mobiliser pour la défense de nos valeurs, de notre nation et de notre territoire, c’est très bien… Mais pourquoi n’agir que maintenant ? Pourquoi avoir attendu 84 nouveaux morts, 84 nouvelles victimes innocentes de ce terrorisme odieux qui endeuille notre pays depuis des mois ?
Cela prouve que le gouvernement, une fois encore, réagit a posteriori. Après l’attentat abominable de Nice, j’en ai gros sur le cœur. Je retiens ma colère. Mais trop c’est trop. Il est temps de prendre les mesures drastiques qui s’imposent pour éradiquer ces semeurs de mort, ce terrorisme barbare, cette idéologie de la haine qui menacent nos vies et notre République
 ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.