Recherche

Accueil > Sports > Europa Conference League. Qarabağ 0 - OM 3 : L’OM évite le traquenard et (...)

< >

Europa Conference League. Qarabağ 0 - OM 3 : L’OM évite le traquenard et se qualifie

vendredi 25 février 2022

Trois buts de Gueye, Guendouzi et de La Fuente permettent aux Olympiens de se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition

JPEG - 90.3 ko
Steve Mandanda a été vigilant dans les buts (Photo archives Laurent Saccomano/ Wallis.fr)

Ils avaient quitté dimanche soir l’Orange Vélodrome la tête basse et sous les sifflets, battus par Clermont. Ils ont retrouvé le sourire avec la satisfaction de la qualification au stade Tofiq Behramovn de Bakou, encouragés par quelques supporters marseillais qui avaient fait le long déplacement entre Marseille et la capitale de l’Azerbaïdjan. Dans une ambiance hostile et nationaliste, les joueurs de Jorge Sampaoli ont respecté le schéma de jeu décidé en 5-4-1. Disciplinés, solidaires et combatifs, les coéquipiers de Steve Mandanda, capitaine de la soirée, ont démontré une belle maîtrise technique.

Le fantôme de Vata

Après l’ouverture du score d’un tir croisé du gauche par Pape Gueye qui bénéficiait d’une passe de Dimitri Payet, la première mi-temps était marquée par un incident de jeu. Le Sénégalais Ibrahima Wadji égalisait pour Qarabağ, en poussant le ballon de la main dans les buts marseillais. Après avoir validé le but, l’arbitre polonais revenait sur sa décision et l’annulait. Il convient de souligner le geste de fair-play de Gurban Gurbanov, l’entraîneur de Qarabağ, qui a demandé à son joueur d’avouer à l’arbitre qu’il avait marqué le but en s’aidant de la main. Gurbanov a revu le ralenti de l’action qui provoque le but. Le fantôme de Vata, auteur du but de la main qui avait éliminé l’OM en 1990 à Lisbonne en Coupe d’Europe des clubs champions, avait traversé Bakou. L’absence de la VAR en Europa Conference League n’aide pas les arbitres dans la prise de décision.

Mandanda efficace

Titulaire au match aller, Steve Mandanda a été vigilant et décisif dans les buts grâce à la qualité de ses réflexes. Dominé, l’OM subissait la pression des Azéris. Matteo Guendouzi plaçait une frappe puissante à mi-hauteur et doublait le score. Konrad de La Fuente clôturait la marque dans le temps additionnel. Les Olympiens connaîtront leur adversaire pour les huitièmes de finale ce vendredi. Cette qualification à Bakou face au FC Qarabağ à une signification particulière pour les Arméniens sensibles à la tension qui domine toujours dans cette région où la guerre en 2020 a fait des victimes civiles et militaires.
Gilbert DULAC

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.