Recherche

Accueil > Aix Marseille > Politique > Benoît Payan, maire de Marseille en déplacement à Kiev rencontre Volodymyr (...)

< >

Benoît Payan, maire de Marseille en déplacement à Kiev rencontre Volodymyr Zelensky

samedi 20 août 2022

Le maire de Marseille a participé à la délégation d’Eurocities et s’est rendu à Kiev ce vendredi 19 août aux côtés de sept maires de grandes villes européennes - Athènes, Florence, Helsinki, Lyon, Oslo, Riga, Tirana.

PNG - 872.1 ko
Benoît Payan, maire de Marseille (Photo Patricia Maillé-Caire)

Les maires ont ratifié en présence du président de la République d’Ukraine, Volodymyr Zelensky, un protocole d’accord de reconstruction durable des villes ukrainiennes. Ce texte entend mettre sur pied des actions conjointes et réaffirme l’ambition de permettre, dès le rétablissement de la paix, une réhabilitation rapide, écologique mais aussi respectueuse de l’État de droit ainsi que des droits civiques et sociaux des populations. Marseille, fortement impliquée dans cette mobilisation collective, contribue activement à aider l’Ukraine à se reconstruire et à préserver son patrimoine et renforce son implication dans les actions du réseau Eurocities, qui a permis l’élaboration de cet accord.

Marseille est fière de participer à ce grand élan de solidarité

Sur son compte twitter Le maire de Marseille témoigne « de la solidarité sans faille de Marseille avec le peuple ukrainien ».

Benoît Payan a rappelé la détermination de Marseille à s’engager aux côtés du peuple ukrainien pour faire face, en premier lieu aux besoins urgents, mais aussi préparer le futur lorsque la paix sera rétablie : « Marseille est et restera aux côtés du peuple ukrainien et de sa jumelle Odessa. En associant Marseille à la signature de ce protocole d’accord, nous voulons réaffirmer notre pleine et entière solidarité et renforcer immédiatement notre action. Cette initiative permettra une meilleure coordination des circuits d’aide humanitaire entre les villes européennes et les villes ukrainiennes. Marseille connaît le prix de la guerre, elle sait que les villes sont le premier échelon de la reconstruction. Ce que nous avons vu à Borodyanka, Bucha, Irpin nous oblige à davantage de mobilisation et de solidarité entre les villes. En agissant ensemble, nous serons plus puissants pour aider l’Ukraine lorsque la paix adviendra ».

Le maire de Marseille signale que : « dès la fin du conflit, nous sommes déterminés à nous engager pour une reconstruction pérenne et efficace de l’Ukraine. Je pense notamment à la jeunesse de ce pays, qui ne doit pas être privée de son avenir par l’agression russe. L’Ukraine pourra compter également sur le Bataillon de Marins-Pompiers de Marseille dans son entreprise de reconstruction ; par ailleurs, nous mettrons à disposition des villes ukrainiennes notre expertise pour reconstituer notamment leurs archives et rétablir leur patrimoine culturel et historique. Marseille est fière de participer à ce grand élan de solidarité. »

Marseille et Kiev, main dans la main

A l’occasion de ce déplacement inédit en Ukraine, la ville de Marseille et la ville de Kiev ont entériné une nouvelle coopération par la signature d’un jumelage exceptionnel. Ce vendredi 19 août 2022, les maires des deux communes jumelles, Benoît Payan et Vitali Klitschko, ont signé ensemble un programme d’actions dans les domaines de la sécurité civile, de la culture et du patrimoine, de la construction d’établissements éducatifs, de la santé et de la promotion de la paix. « Une commission de suivi permettra rapidement de définir les objectifs futurs de ce nouveau partenariat ». La ville de Marseille baptisera également à l’avenir une place marseillaise au nom de Kiev pour sceller cette nouvelle union. « Nous sommes très fiers de renforcer nos liens avec la capitale ukrainienne. Les habitants de Kiev et de Marseille sont désormais des peuples frères  », déclare Benoît Payan.
La rédaction

La Ville de Marseille aux côtés de l’Ukraine depuis le premier jour

Jumelée à la ville portuaire d’Odessa depuis cinquante ans, Marseille s’est mobilisée dès les premières heures de la guerre en solidarité avec le peuple ukrainien, en accueillant notamment des familles réfugiées, en scolarisant une vingtaine de leurs enfants et en acheminant du matériel d’urgence et des produits de première nécessité. Ce sont déjà près de 450 tonnes de dons, une quinzaine d’ambulances et véhicules-incendie du Bataillon de Marins-Pompiers de Marseille qui ont été envoyés vers l’Ukraine et plusieurs milliers de repas distribués à Marseille. Le 15 mars 2022, Marseille ratifiait l’appel de Marioupol condamnant l’agression russe, aux côtés d’une centaine d’autres villes.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.