Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Politique > Bernard Cazeneuve en déplacement à Marseille et à Seyne-Les-Alpes

< >

Bernard Cazeneuve en déplacement à Marseille et à Seyne-Les-Alpes

vendredi 3 avril 2015

JPEG - 149.6 ko
C’est à l’Hôtel de police de Marseille que Bernard Cazeneuve a présidé la cérémonie d’installation de Laurent Nuñez, nouveau préfet de police des Bouches-du-Rhône (Photo Robert Poulain)
JPEG - 128.1 ko
Jean-Marie Bourniquel, directeur départemental de la sécurité publique et Laurent Nuñez, nouveau préfet de police des Bouches-du-Rhône (Photo Robert Poulain)
JPEG - 127.8 ko
Myriam El Khomri, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Ville aux côtés du Préfet de Région Michel Cadot (Photo Robert Poulain)

En déplacement à l’Hôtel de police de Marseille, ce vendredi 3 avril, Bernard Cazeneuve a présidé la cérémonie d’installation de Laurent Nuñez, nouveau préfet de police des Bouches-du-Rhône. Encore récemment directeur de cabinet du préfet de Police de Paris, Laurent Nuñez vient d’être nommé préfet de police des Bouches-du-Rhône en remplacement de Jean-Paul Bonnetain. A l’occasion de son passage dans la cité phocéenne, le ministre de l’Intérieur s’est entretenu avec les enquêteurs ayant travaillé sur l’affaire de la cité de La Castellane et, plus largement sur l’évolution du trafic de stupéfiants dans ce département. On se souvient, en effet, que le 9 février dernier, avant la visite du Premier ministre, Manuel Valls, à la Fondation du Camp des Milles puis à Marseille, des policiers avaient essuyé des tirs d’arme lourde.
Ce jour là, l’appel d’un riverain avait conduit le directeur départemental de la sécurité publique Jean-Marie Bourniquel et plusieurs fonctionnaires de police à se rendre au pied d’une tour de La Castellane par deux accès différents. Ils étaient tombés nez à nez avec des individus cagoulés et équipés d’armes de guerre qui avaient fait feu à plusieurs reprise, les prenant pour cible. Lors de sa conférence de presse, Brice Robin, le procureur de la République, affirmait que les forces de l’ordre avaient évité un affrontement entre deux bandes rivales en lutte pour un point de revente de stupéfiants particulièrement rémunérateur dans ce quartier de Marseille.
L’enquête avait permis l’arrestation de huit individus. Deux hommes considérés comme responsables d’un réseau de trafic de drogue avaient été interpellés en région parisienne. Après cette cérémonie, le ministre de l’Intérieur a rejoint la préfecture de région où il a échangé avec les personnels qui ont participé aux opérations consécutives à l’accident de l’avion de la compagnie Germanwings. Il a par la suite décollé pour les Alpes-de-Hautes-Provence afin de rejoindre Seyne-les-Alpes. Accueilli par la préfète Patricia Willaert, le commandant du groupement de gendarmerie, le colonel Christophe Brochier, et des élus locaux, il a d’abord déposé une gerbe sur la stèle des victimes du crash puis a rencontré une famille qui a accueilli des proches des victimes. Avant un discours à la Chapelle ardente pour remercier les élus municipaux et des habitants pour leur mobilisation lors de ce drame, Bernard Cazeneuve a visité la cellule criminalistique de la gendarmerie installée sur place. Cette dernière a pour mission d’identifier les 150 victimes. Pour l’heure il faut compter trois à cinq semaines pour comparer les ADN isolés avec ceux fournis par les familles des victimes. La remise des corps aux proches ne se fait qu’après validation par la commission ad hoc prévue par Interpol.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.