Recherche

Accueil > Culture > Expositions > Biennale d’art et de culture 2022. Ouverture d’une ’5e (...)

>

Biennale d’art et de culture 2022. Ouverture d’une ’5e Saison’ lumineuse ce samedi 17 septembre avec la Cie Carabosse pour "Aix 100 flammes"

mercredi 14 septembre 2022

La rentrée s’annonce culturelle et passionnée à Aix-en-Provence avec du 17 septembre au 9 octobre, la programmation automnale de "une 5e Saison" - Biennale d’art et de culture. Démarrée au printemps et forte d’une participation croissante pour atteindre les 20 000 spectateurs au seul week-end inaugural de l’été elle s’enrichit de plus de cinquante nouvelles propositions : danse, musique, expositions, conférences, cirque, jeux, pique-nique...

PNG - 450.7 ko
"Aix en flammes" © cie Carabosse photo Kalimbam - L’Expédition Végétale Turin 2013 © Emmanuel. Bourgeau - Cie La Machine

« Après les temps printaniers marqués par une première saison de retrouvailles artistiques, festives et pluridisciplinaires, après les temps estivaux marqués à leur tour par un immense foisonnement de propositions dans l’espace public avec un seul mot d’ordre "Tout l le monde dehors !", voici venu l’automne », indique Sophie Joissains, maire d’Aix-en-Provence qui explique encore : « D’abord, nous allons accueillir la merveilleuse compagnie Carabosse, le 17 septembre, qui nous fera vivre une nuit de feu, une nuit de rêves éblouis grâce à une installation comme un enchantement, ensuite ce sera l’incroyable "Expédition végétale", qui surprendra les plus jeunes comme les plus âgés, enfin la ville sera envahie par les exceptionnels gymnastes circassiens de Trampo-ville ».

Et comme il est bien question de donner une saveur et couleur à une saison, le public pourra découvrir les Rencontres franco-japonaises qui se tiendront pour la première fois à Aix-en-Provence. Des saveurs d’Extrême-Orient, un Extrême-Orient d’hier avec du Théâtre Nô au parc Saint-Mitre, un Extrême-Orient d’aujourd’hui avec notamment des performances de danseurs hip-hop japonais, accueillis en résidence par l’association aixoise Elans.

Le maire d’Aix-en-Provence insiste : « Au-delà d’une volonté d’ouvrir et d’offrir le spectacle et les événements, de partager des projets avec le plus grand nombre par des manifestations à la fois populaires, intergénérationnelles et familiales -c’est l’esprit des propositions XXL- la programmation a été pensée pour la jeunesse, par des propositions au Repère, par des propositions à l’Université et au CROUS et par des propositions autour des cultures urbaines ». Et tient à souligner que cette 5e saison « veut être ce qu’elle est : quatre saisons de réconciliation, de retrouvailles, de joies artistiques, de révélations d’une Aix-en-Provence follement créative et joyeuse ».

Week-end inaugural

Si la déambulation est au cœur du concept de la 5e Saison - Biennale d’art et de culture, pour cet automne, l’expérience sera des plus originales. Double expérience, tout d’abord avec une promenade sonore à reculons ! Quelle drôle d’idée, n’est-ce pas ? Et pourtant, loin d’être anecdotique, cette expérience nous fait vivre une tout autre approche de l’espace et de nos sens. On retrouvera également l’éloge du mouvement tout au long du week-end, qu’il soit dansé, perché, lancé, en solo, en duo ou en groupe, à travers les propositions du CIAM, les extraits présentés par le G.U.I.D du ballet Preljocaj, les spectacles Barouf du chorégraphe Jean-Charles Gil et Dayira de la compagnie La Rose des vents. « Si tu ne vas pas sur la lune, la lune viendra à toi  » pourrait-on s’amuser à dire en découvrant l’installation exceptionnelle de l’artiste Luke Jerram dans l’église de la Madeleine. L’incarnation d’un rêve qui réunira sans aucun doute toutes les générations le temps d’une parenthèse extraordinaire.

Déambuler pour une soirée féérique à la lueur des flammes

Autre balade exceptionnelle, point d’orgue du week-end, celle orchestrée ce samedi 17 septembre par la compagnie Carabosse invitée par "Les Théâtres". A la tombée de la nuit les lumières des vitrines s’éteindront, non pas pour économiser l’énergie, mais pour laisser la place à la magie de la compagnie Carabosse. Des milliers de pots enflammés vont mettre en valeur le patrimoine.

Une déambulation qui s’effectuera entre le Théâtre du Jeu de Paume et le Grand Théâtre de Provence, en passant par le cours Mirabeau, la Rotonde et les Allées Provençales. La Compagnie Carabosse invitera les habitants et les visiteurs de tous âges à déambuler pour une soirée féérique à la lueur des flammes.

Les milliers de pots de feu installés tout au long du parcours vont revêtir des formes diverses. Flonflons, forges, torchères, lustres, bonhommes marcheurs... Les lieux choisis ont comme particularité de tous converger vers la Rotonde. Vous pourrez ainsi découvrir tous les styles architecturaux qui irriguent la ville. La compagnie Carabosse, emblématique des arts de la rue, est connue pour ses événements populaires à grand spectacle dans le monde entier. Elle avait inondé le Vieux port de ces torchères Marseille lors de l’année européenne de la culture en 2013.
La soirée se résumera en trois mots : Poésie, magie, féérie. guidera les promeneurs à la lueur de centaines de flammes. Dans cette ambiance si particulière, le temps est merveilleusement suspendu. Jusqu’au point d’arrivée, le Grand Théâtre de Provence, où la fête battra son plein.


Le programme complet de cette saison Automne sur le site une5emesaison.fr.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.