Recherche

Accueil > Sports > Bienvenue au show Sampaoli

< >

Bienvenue au show Sampaoli

samedi 13 mars 2021

Jorge Sampaoli est arrivé sur le banc de l’OM ! C’était en quelque sorte le feuilleton de ces dernières semaines, avec l’éviction de Jacques-Henri Eyraud ! Du coup on s’ennuierait presque un peu tant les choses sont pour le moment assez calmes.

JPEG - 105.5 ko
On y est Joge Sampaoli est arrivé sur le banc de l’OM (Photo Wallis.fr/Laurent Saccomano)

Profitons-en, car à Marseille, la zénitude ne dure jamais bien longtemps. Fort heureusement, si vous risquiez de vous assoupir un peu devant les matchs de l’Olympique, le spectacle est maintenant presque autant sur la touche que sur le terrain. Car le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Argentin est un spectacle « footbalistique » à lui tout seul. Pour une fois, les fans n’ont pas regretté les tribunes vides, rien que pour entendre hurler leur nouveau coach. Le garçon a du coffre !

De la grinta argentine ça ne fait jamais de mal

Certes, les novices de la langue de Cervantes auront un peu de mal à tout comprendre, mais une chose est certaine : le cœur y est. D’ailleurs, il faut avouer qu’il ne fait pas bon traîner l’oreille le long de la touche de Sampaoli. Limite, si on était un joueur, on courrait d’autant plus vite pour éviter le « mégaphone » qui vous hurle dans le tympan. La pelota, la pelota… Heureusement que les joueurs ne parlent pas tous Espagnol et au final ne comprennent pas grand-chose.

Enfin, une chose est sûre, vu comment il hurle, les joueurs intègrent vite qu’il faut courir plus, tacler plus… On ne peut pas nier qu’un peu de « grinta » argentine ne fera pas de mal à certains qui avaient tendance à traîner leurs crampons et regarder ailleurs quand il fallait faire le pressing. Au fait, Benedetto est Argentin non ? En tout cas, Sampaoli n’a certainement pas connaissance du dicton béarnais : « En parlant doucement on obtient plus qu’en criant fort ».

Droit au but, vous vous souvenez ?

Côté jeu, la philosophie de Sampaoli est assez simple à comprendre : dur derrière et tout pour l’attaque. Ça change de Rudy Garcia… Avec quatre joueurs à vocation offensive contre Rennes, l’objectif est redevenu clair : Droit au but ! Au moins, quand ils sont devant, ils ne sont pas à côté du banc… Il crie vraiment fort hein ! Trêve de plaisanterie, il est un peu trop tôt, même vraiment trop tôt, pour juger l’impact d’un nouveau coach sur le groupe, mais dans tous les cas, des coups de pied aux fesses ne seront pas de trop pour tenter de sauver une fin de saison bien mal embarquée. Bonne mère, priez pour nous !

Le spectacle de la conférence de presse

Deuxième point : les journalistes se frottent les mains car ils savent qu’en conférence de presse il va y avoir quelque chose à raconter. Jorge adore parler football et ça risque de changer le quotidien de certains reporters qui ne comprennent pas toujours les finesses du ballon. Sampaoli c’est quasiment un poète de la citrouille, qui vous fait croire qu’une transversale entre l’aile gauche et l’aile droite est une croisière en gondole sur les canaux de Venise… Bref, on l’écouterait des heures vous parler de schéma tactique sur une terrasse d’un café avec un apéro à la main… Ah non, c’est vrai, ça nous n’avons plus le droit. Vous l’aurez compris, sur le papier, le garçon a tout pour séduire Marseille.

D’ailleurs, vous noterez à quelle vitesse les supporters ont oublié Villas-Boas à qui ils avaient fait de belles déclarations d’amour. Envolé, évaporé… Place au beau Jorge ! Il faudra maintenant attendre la première scène de ménage entre les tribunes et l’entraîneur. Une chose est d’ores et déjà certaine : cela risque de faire du bruit car le bonhomme n’est pas gars à se dégonfler.
Fabian FRYDMAN

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.