Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Société > Plusieurs incendies font rage dans les Bouches-du-Rhône : un millier de (...)

< >

Plusieurs incendies font rage dans les Bouches-du-Rhône : un millier de pompiers mobilisés

mardi 4 août 2020

Plusieurs incendies font rage près de Marseille (Bouches-du-Rhône), ce mardi 4 août. L’un d’eux, attisé par des vents violents, a ravagé près de 500 hectares de végétation dans une zone côtière de Martigues. Ce dernier incendie s’est déclenché en milieu d’après-midi au sud-ouest de Martigues, en bordure de Carry-le-Rouet et de Sausset-les-Pins, en plein massif forestier. Les flammes actuellement se dirigent vers le Sud. L’incendie, parti de la Gacharelle prend la direction du secteur Sausset/La Couronne et celui de Saint-Julien.

JPEG - 115.6 ko
© pompiers13

Du vent, de fortes chaleurs et une sécheresse accumulée, un ensemble d’éléments qui a suscité l’inquiétude des pompiers des Bouches-du-Rhône. Inquiétude justifiée puisque ce mardi après-midi, depuis 16h15, ils font face à plusieurs départs de feu, attisés par un fort Mistral, jusqu’à 96 km/h en pointe. 1 200 pompiers des Bouches-du-Rhône sont ainsi à pied d’oeuvre -ainsi qu’une quarantaine d’engins appuyés par des moyens aériens de la sécurité civile, Canadairs, Dash et hélicoptères bombardiers d’eau- sur Port-de-Bouc et Martigues à différents endroits pour de multiples départs de feux, dans la forêt de Mérindole à proximité de la ville, dans le quartier de la Bergerie, vers le quartier Jonquières et près du Viaduc. Un troisième départ de feu est signalé du côté de la Mède près de l’Étang de Berre. 500 hectares seraient déjà partis en fumée sur les deux secteurs cumulés de Martigues et Port-de-Bouc. « C’est une pinède, il n’y a pas de maisons pour l’instant menacées mais il faut éviter, compte tenu du vent, que le feu glisse vers des zones plus touristiques », a expliqué le préfet de région Pierre Dartout avant d’ajouter : « Pour l’instant, le feu qui est le plus préoccupant à ma connaissance ne menace pas les installations industrielles », évoquant ainsi la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer. Les marins-pompiers de Marseille sont venus en renfort dans les villes voisines. Des renforts sont également attendus d’autres départements, notamment du Var, et de la région Occitanie. La situation doit perdurer toute la nuit en raison d’un mistral qui doit souffler toute la nuit prochaine.

Anna CHAIRMANN

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.