Recherche

Accueil > Ailleurs > Economie > Bpifrance annonce trois premiers investissements en Obligations (...)

< >

Bpifrance annonce trois premiers investissements en Obligations Relance

mardi 18 janvier 2022

Dans la droite ligne des annonces de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance le 4 mars 2021 et de la signature de la convention de garantie en novembre 2021, France Assureurs (ex FFA) et la Caisse des Dépôts ont créé un fonds de 1,7 Md€ d’obligations garanties par l’Etat. Ces Obligations Relance ont pour objectif de financer la croissance et la transformation des PME et ETI françaises après la crise sanitaire. Bpifrance, sélectionné pour gérer une enveloppe de 220 M€ d’Obligations Relance, annonce ses trois premiers investissements pour un montant de 17 M€.

JPEG - 27.8 ko
Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance ©DR

Sélectionné, au terme d’un appel d’offre, piloté par France Assureurs (ex FFA) et la Caisse des Dépôts, la société de gestion de Bpifrance agréée par l’AMF, s’est vu confier un mandat de gestion pour une enveloppe initiale de 220 M€ d’Obligations Relance, garanties partiellement par l’Etat. Ce dispositif -qui s’inscrit dans le cadre du Plan grouvernemental "France Relance"- est destiné à soutenir le développement et la transformation des entreprises françaises et les aider à se relancer en sortie de crise sanitaire.

« Participer à la relance forte et durable de l’économie du pays »

Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance déclare « Comme nous l’avons fait au plus fort de la crise en participant au "pont aérien de cash", aujourd’hui Bpifrance se mobilise aux côtés de l’État et des assureurs, pour participer à la relance forte et durable de l’économie du pays. Avec les Obligations Relances garanties par l’État, les PME et ETI disposent d’un outil adapté pour relever le défi de l’investissement, indispensable à la reprise. Un mois après le lancement du dispositif, nous concrétisons aujourd’hui le mandat qui nous a été confié en annonçant la réalisation des trois premières opérations. »

Les Obligations Relance s’adressent aux PME et ETI françaises

D’un montant de 2 à 100 M€ et d’une durée de 8 ans, les Obligations Relance s’adressent aux PME et ETI françaises, présentant un plan de développement ambitieux par croissance organique et/ou externe. Remboursables in fine, les Obligations Relance, qui devront être émises avant le 30 juin 2022, ne donnent pas accès au capital et ne prévoient pas de suretés.

Dans le contexte de reprise économique post crise sanitaire, les Obligations Relance ont pour objectif d’inciter les PME-ETI à accélérer leurs investissements notamment dans la transition écologique et à renforcer leur bilan.

Pour déployer activement ce dispositif, Bpifrance s’appuie sur 80 experts de l’investissement dans les PME et ETI, notamment grâce à ses équipes présentes sur l’ensemble du territoires au travers de ses 50 implantations régionales.

Les trois premiers investissements en Obligations Relance ont été réalisés un mois après que Bpifrance s’est vu confier le mandat de gestion.

Groupe Estémi

Le groupe Estémi (33), fabricant multimatériaux de menuiseries (Ouvêo) et de fermetures (Provélis) sur mesure 100% française a bénéficié d’un financement en Obligations Relance dans le cadre du rachat de l’entreprise Loubat Fermetures (47) en décembre 2021. Acteur national référent de la rénovation et de la construction de l’habitat individuel, le groupe Estémi est spécialisé depuis plusieurs décennies dans la conception de menuiseries (Aluminium/Bois/PVC) et de fermetures sur-mesure moyen/haut de gamme. Présent sur l’ensemble de l’Hexagone, le Groupe s’appuie sur plus de 350 collaborateurs et la proximité relationnelle avec ses 3 000 clients partenaires - artisans indépendants/entreprises générales. Loubat Fermetures, qui compte100 collaborateurs, vient compléter les 4 sites de fabrication et de production du Groupe.

Au Forum Du Bâtiment

Le groupe Au Forum Du Bâtiment (75) a bénéficié d’Obligations Relance dans le cadre du financement de son ambitieux plan de développement organique. Fondé en 1991 par Stive Lellouche, Au Forum Du Bâtiment (AFDB) est un groupe français indépendant spécialisé dans la distribution de matériel de bâtiment (serrurerie, plomberie, sanitaire, chauffage, électricité, etc.) principalement à destination des professionnels (via 100 points de vente) et depuis 2018 auprès de particuliers via son site Sobrico.com, qui connaît un succès important. En pleine expansion, le groupe vient d’acquérir un deuxième centre logistique de plus de 30 000 m², situé à Joué Les Tours (37), en complément de son site ultra-moderne de 12 000 m², situé à Chambly (60). Le groupe envisage le recrutement d’une centaine de collaborateurs en 2022 pour renforcer sa présence sur le territoire.

Mister Menuiserie

Le groupe Mister Menuiserie (27) est spécialisé dans le secteur de la vente de menuiserie, du confort et de la sécurité de la maison dans une approche phygitale en s’appuyant sur sa marque principale Mister Menuiserie.
Depuis sa création en 2010 et grâce à une croissance organique soutenue reposant notamment sur une capacité importante d’innovation, un renforcement progressif des équipes et l’ouverture de showrooms, le groupe a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de plus de 100 M€ et emploie 400 personnes en France. Couplé à un financement bancaire, les Obligations Relance participent au financement du développement du Groupe.

A propos du fonds Obligations Relance France

Le fonds Obligations Relance France -doté de 1,7 milliard d’euros, souscrits par 19 assureurs membres de France Assureurs (ex FFA) et par la Caisse des Dépôts- finance les PME-ETI, touchées par la crise sanitaire, qui investissent dans leur développement et leur transformation. Volet du Plan de Relance du Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, le fonds Obligations Relance France a été créé par les assureurs et la Caisse des Dépôts, en coopération avec la direction générale du Trésor. Il bénéficie d’une garantie partielle de l’État. Les Obligations Relance ont une durée de huit ans ; elles sont remboursables à leur terme ; elles offrent aux PME-ETI un financement subordonné sans garantie qui peut être obtenu auprès des sociétés de gestion déléguées à la gestion du fonds.


Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.