Recherche

Accueil > Aix Marseille > Economie > CCIAMP. Conventions de partenariat avec la Banque de France, GRTgaz et (...)

< >

CCIAMP. Conventions de partenariat avec la Banque de France, GRTgaz et Harmonie Mutuelle

jeudi 4 février 2021

Pendant la crise, outre son soutien aux entreprises pour répondre à leurs besoins dans l’urgence la CCI métropolitaine Aix Marseille Provence (CCIAMP) inscrit son action en faveur du jeu collectif, du développement des partenaires du Métropolitain Business Act... Jean-Luc Chauvin, président de la CCIAMP, Jean-Claude Albert, Directeur adjoint de la Banque de France, Georges Seimandi, Délégué Territorial Rhône -Méditerranée de GRTgaz et Robert Jimenez, Responsable du Marché des Entreprises Paca & Corse d’Harmonie Mutuelle Groupe VYV, viennent de signer, dans ce cadre, des conventions de partenariat bipartites.

JPEG - 76.7 ko
Jean-Luc Chauvin entouré de Jean-Claude Albert, Georges Seimandi et Robert Jimenez © Justine Gabriel

Aide à la décision, prévention des difficultés des entreprises, protection sociale des entrepreneurs et des entreprises, prévention et RSE, business local, innovation collaborative, transition énergétique, mentorat… sont autant de thématiques sur lesquelles les partenaires s’engagent. « En tant qu’agence de développement économique de la Métropole, la CCIAMP n’a de cesse, par ses actions et ses projets, de stimuler, d’accompagner et de promouvoir la transformation du territoire et des entreprises. C’est donc avec beaucoup de satisfaction que la Chambre accueille aujourd’hui ces 3 partenaires qui vont apporter leur soutien dans différents domaines allant de l’entrepreneuriat, au développement des entreprises, en passant par l’open innovation, la transmission d’entreprise et l’emploi », explique Jean-Luc Chauvin.

Aide à la décision et prévention des difficultés des entreprises

La Banque de France pour sa part collabore « à des ateliers en direction d’entreprises en difficultés pour les aider à passer cette crise, sur les signaux à prendre en compte et les bonnes pratiques à mettre en place pour prévenir les risques de défaillance et à exister aussi après le "quoi qu’il en coûte" », précise Jean-Luc Chauvin. La Banque de France collaborera également aux cellules d’urgence mises en place par la CCIAMP (Covid-19, Gilets Jaunes etc.) sur des questions qui relèvent de ses missions et compétences au service des entreprises. Malgré le contexte, insiste-t-il : « Il nous faut aussi préparer l’après, nous inscrire dans la durée ». Ainsi, dans le cadre de leurs engagements communs, la Banque de France et la CCIAMP organiseront ensemble deux rendez-vous de la conjoncture par an qui permettront aux chefs d’entreprises d’avoir un panorama global des indicateurs de l’économie métropolitaine, régionale, nationale et internationale. Le premier rendez-vous se tiendra le 25 février. Les deux partenaires s’engagent en outre dans l’éducation économique et financière auprès des jeunes entrepreneurs et porteurs de projet à travers un outil ludique « Aventure entrepreneur », mis en place par la Banque de France. Ce jeu permet de découvrir l’analyse financière et de comprendre l’impact des événements de la vie d’une entreprise sur les principaux indicateurs financiers.

« Il ne faut pas attendre que les difficultés s’accumulent pour venir nous voir »

Jean-Claude Albert, directeur adjoint de la Banque de France en région rappelle que celle-ci a trois grandes missions : la stratégie monétaire, la stabilité financière, les services à l’économie. Et d’inviter les entreprises, dans ce contexte de crise, à se tourner vers elle pour trouver des solutions le plus rapidement possible « Il ne faut pas attendre que les difficultés s’accumulent pour venir nous voir », martèle-t-il. Concernant les ménages Jean-Claude Albert ne cache pas son inquiétude : « Nous allons tenir une commission sur le surendettement avec le préfet qui va malheureusement montré combien la situation s’est dégradée en 2020 ».

GRTgaz s’engage dans la démarche "Le French SmartPort in Med" porté par la CCIAMP

Georges Seimandi, délégué territorial Rhône-Méditerranée chez GRTgaz exprime sa satisfaction de signer un partenariat avec la CCIAMP « sur fond de transition énergétique, Open Innovation, achats responsables, mentorat ... une coopération au bénéfice du développement socio-économique métropolitain ». Dans le cadre du challenge « Open Innovation Factory », initié par GRTgaz afin d’apporter des solutions aux problèmes de ses métiers par l’innovation collaborative, la CCIAMP identifiera des entreprises offreuses de solutions, concernées par ces défis, notamment dans le domaine de la transition énergétique. En parallèle, GRTgaz s’engage dans la démarche « Le French SmartPort in Med », porté par la CCIAMP avec le Grand Port maritime de Marseille (GPMM) et Aix-Marseille Université (AMU). C’est ainsi que GRTgaz s’est associé au premier Hackathon Smart Port, lancé le 3 décembre 2020. Ce concours mobilisant près de 150 étudiants pour « nous donner à voir le Port du futur », explique Jean-Luc Chauvin.

800 entreprises adhérentes au Métropolitain Business Act

Le président de la CCIAMP annonce : « Pour contribuer au développement du business local, GRTgaz intègre le Métropolitain Business Act, et s’ajoute ainsi aux 57 grands comptes de la communauté. L’entreprise pourra ainsi s’appuyer sur les 800 entreprises adhérentes pour répondre à ses besoins d’achat et renforcer ainsi son ancrage territorial. Avec 25M€ d’achats annuels en Provence-Alpes-Côte d’Azur, GRTgaz figure parmi les grands donneurs d’ordre du territoire ». La CCIAMP accompagnera par ailleurs le Groupe sur les questions de l’emploi et des compétences, notamment dans la recherche de talents spécifiques à ses métiers et via de la formation continue. Et le partenariat ne s’arrête pas là puisque GRTgaz intègrera par ailleurs Tandem -Le Hub du Mentorat-, créé par la Chambre en 2017, à travers la nomination de deux mentors pour apporter des conseils, partager leurs expériences et leurs réseaux professionnels, afin d’accélérer et faciliter la réussite de mentorés.

« Une entreprise jacobine comme la nôtre a fait le choix de s’ouvrir à son écosystème »

« 100 % de gaz renouvelable dans notre réseau d’ici 30 ans, tel est l’objectif que nous nous fixons », assure Georges Seimandi qui considère : « Une entreprise jacobine comme la nôtre a fait le choix de s’ouvrir à son écosystème et pour cela quoi de mieux que de travailler avec la Chambre ? D’autant que dans le Sud, le gaz est l’énergie du développement économique. Une région où 70% du gaz est consommé par les entreprises de la métropole marseillaise. Et en ces temps difficiles cela passe en premier lieu par l’argent. L’an dernier, sur 50M€ d’investissements seulement 30M€ sont revenus à des entreprises de la région. Il y a des équipements pointus que nous devrons toujours achetés ailleurs mais nous voulons faire mieux en nous inscrivant dans la logique du Métropolitain Business Act. Nous allons également soutenir l’écosystème métropolitain à travers le mentorat et l’innovation ». Il avance encore : « On dit que dans le Sud on a du mal à collaborer, ce n’est pas tout à fait faux, mais là, avec la CCIAMP on joue collectif et on en a un parfait symbole aujourd’hui puisque nous signons un partenariat en même temps que la Banque de France et Harmonie Mutuelle ».

Business local, transmission d’entreprise, expertises

Jean-Luc Chauvin en vient au partenariat avec Harmonie Mutuelle qui intègre également le Métropolitain Business Act et s’engage à informer sur les besoins d’achats de ses agences installées sur le territoire. « Dans le cadre de l’événement annuel "Business Transfer Forum", organisé par la Chambre, avec le Conseil régional de l’Ordre des Experts Comptables et Le Barreau de Marseille, Harmonie Mutuelle animera un atelier et recevra les futurs repreneurs et cédants sur son espace dédié pour les informer sur la protection sociale, la prévention et la responsabilité sociétale des entreprises », dévoile-t-il. Harmonie Mutuelle apportera également son expertise spécifique aux entreprises du territoire à travers l’animation d’ateliers d’échanges, mais aussi la réalisation de fiches outils mises en ligne sur le site de la CCIAMP sur des thématiques telles que la gestion de conflits, l’altération entre travail à distance et en présentiel.

« Nous sommes persuadés que c’est au niveau régional et plus précisément local que se joue le développement »

La Chambre accompagnera quant à elle Harmonie Mutuelle à travers la réalisation d’un portrait économique des Bouches-du-Rhône. Cette photographie « sur mesure », permettra à l’entreprise « d’avoir une vision plus précise du territoire pour développer davantage son ancrage territorial et orienter ses choix stratégiques ». « Nous sommes bien conscients que nous sommes des animaux sociaux, partant de là, ce qui nous préoccupe c’est l’Autre et le collectif est dans notre ADN tant nous sommes persuadés que c’est ce qui permet de trouver des solutions », explique Robert Jimenez, responsable Marché des Entreprises Provence-Alpes-Côte D’Azur et Corse chez Harmonie Mutuelle Groupe VYV. Il est donc pour lui tout à fait logique de signer ce partenariat qui : « nous permet d’être au plus près des décideurs, des entreprises, des élus et des principaux réseaux d’influence afin de les accompagner et d’anticiper leurs besoins en matière de protection sociale et de prévention. Chez Harmonie Mutuelle, nous sommes persuadés que c’est au niveau régional et plus précisément local que se joue le développement, la proximité et la capacité à créer du collectif ».
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.