Recherche

Accueil > Méditerranée > Var > CCI du Var : Corsica Ferries et Veolia lancent un nouveau dispositif (...)

< >

CCI du Var : Corsica Ferries et Veolia lancent un nouveau dispositif de tri et valorisation des déchets à bord des navires

vendredi 9 juillet 2021

Partenaires depuis 2015, Corsica Ferries et Veolia, soutenus par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var, lancent, dans le cadre de Yellow Cares, un nouveau dispositif de tri et de valorisation des déchets à bord des navires, renforçant ainsi leur politique responsable des déchets.

PNG - 365.7 ko
© Corsica Ferries

Plusieurs solutions de tri des déchets mises en place à bord

Déjà engagée dans la suppression de sacs plastiques et des plastiques à usage unique à bord, Corsica Ferries est la première compagnie maritime à mettre en place le tri en mer Méditerranée, pour ses navires au départ de Toulon. La compagnie lance, avec le soutien de la CCI du Var, plusieurs solutions à bord en s’appuyant sur l’expertise et les équipements de Veolia :
● En cuisine : le personnel est mobilisé pour collecter puis trier les différents types de déchets (biodéchets, verre, bouteilles en plastique, boîtes de conserve, canettes, Tetra Pack, cartons, plastiques souples, bois…) récupérés par Veolia et acheminés vers ses sites de traitement dans le Var.
● En différents points de collecte sur les bateaux : de nombreuses poubelles de tri sont installées et mises à la disposition des voyageurs. Canettes, verres, déchets organiques et papier sont ainsi collectés dans des bacs autonomes pour ensuite être recyclés.

Un acheminement des déchets vers les sites de traitement et de valorisation des déchets de Veolia

Soucieuse de s’engager véritablement dans la démarche de tri, Corsica Ferries a également confié à Veolia la valorisation des déchets préalablement triés et collectés sur l’ensemble des navires. En 2019, ce sont ainsi près de 30% des 1 630 tonnes de déchets [1] produits à bord qui ont été recyclés et valorisés localement, à proximité de Toulon. En 2021, Corsica Ferries et Veolia visent un taux de valorisation de 60%. La CCI du Var a facilité la mise en œuvre de ce projet en permettant la mise en place sur le terminal, à proximité immédiate des navires, d’une zone de stockage temporaire des déchets produits par les navires. Elle a également mis en place sur son terminal le tri sélectif pour les passagers en attente d’embarquement.

Après avoir été collectés, les biodéchets sont ensuite envoyés vers la plateforme de compostage de Signes gérée par Veolia afin de produire un compost certifié pour l’utilisation dans l’Agriculture Biologique. Le verre, le bois, le papier, le carton, le métal, le plastique et le plastique souple sont quant à eux transportés vers le centre de tri de La Seyne-sur-Mer pour être triés avant d’être envoyés vers des filières de valorisation dédiées. Le verre est par exemple renvoyé en usine pour être fondu et transformé en nouveaux produits.

Quelques chiffres sur l’équivalence de valorisation des déchets :

- 8 boîtes de conserve en acier = 1 casserole
- 15 bouteilles d’eau = 1 polaire
- 250 canettes = 1 vélo
- 6 boîtes de céréales = 1 boîte en carton
- 25 bouteilles de lait = 1 arrosoir
- 5 barquettes en aluminium = 1 aérosol
- 850 boîtes en métal = 1 machine à laver
- 150 kg de journaux = 60 rouleaux de papier cadeau
- 3 400 bouteilles de lait = 1 chaise longue


A propos du Groupe Veolia :

Le groupe Veolia a pour ambition de devenir l’entreprise de référence de la transformation écologique. Présent sur les cinq continents avec près de 179 000 salariés, le Groupe conçoit et déploie des solutions utiles et concrètes pour la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie qui participent à changer radicalement la donne. Au travers de ses trois activités complémentaires, Veolia contribue à développer l’accès aux ressources, à préserver les ressources disponibles et à les renouveler. En 2020, le groupe Veolia a servi 95 millions d’habitants en eau potable et 62 millions en assainissement, produit près de 43 millions de mégawattheures et valorisé 47 millions de tonnes de déchets. Veolia Environnement (Paris Euronext : VIE) a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires consolidé de 26,010 milliards d’euros.

À propos de Corsica Ferries

Corsica Ferries occupe le 7e rang mondial des compagnies de ferries en capacité de couchages et le 10e en capacité de transport de passagers. Entreprise de dimension européenne basée à Bastia, Corsica Ferries est une compagnie maritime de premier plan sur le marché du transport de passagers et de véhicules depuis le continent européen (France et Italie), à destination de la Corse, de la Sardaigne, de l’île d’Elbe, de la Sicile et des Baléares. Au cœur de ses priorités : le maintien de la performance de son offre de traversées et de services ainsi que l’innovation au service de la satisfaction clients et de la préservation de l’environnement. Forte d’une flotte de 14 navires, Corsica Ferries dessert 22 lignes, propose jusqu’à 45 traversées par jour et a transporté 3.8 millions passagers et 1.3 millions de véhicules en 2018.

À propos de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var

La CCI du Var est gestionnaire d’installations portuaires plaisance et commerce au sein des Ports de la Rade de Toulon. Elle assure le développement de 3 terminaux (Terminal Passagers Toulon Côte d’Azur, Terminal Fret de Brégaillon et Terminal Croisière de la Seyne-sur-Mer), de 5 ports de plaisance et de la Zone Industrialo Portuaire de Brégaillon. La Rade de Toulon concentre un écosystème portuaire à fort potentiel, qui en fait le principal levier du développement économique, touristique, industriel et durable du territoire. Leader incontesté de la desserte des îles méditerranéennes, alternative premium pour la croisière, positionnés comme ports de niche et de spécialité sur le fret intra méditerranéen, les Ports de la Rade de Toulon s’affirment comme une interface privilégiée pour les activités en lien avec la Méditerranée et le territoire. Ce développement, la CCI du Var entend continuer de le soutenir et de maximiser les retombées économiques qui lui sont associées, tout en assumant la mutation de la Rade de Toulon pour en faire le « Port le plus propre de Méditerranée ». Le principal challenge de la prochaine décennie est en effet d’intégrer aux projets ambitieux et structurants d’aménagements urbano portuaires au sein de la Rade de Toulon, une dimension environnementale et sociétale de premier plan, seule garante de la bonne intégration des activités portuaires en cœur de Métropole.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.




[1142 tonnes de biodéchets, 92 tonnes de carton et film plastique, 80 tonnes de verre, 64 tonnes d’emballages ménagers (aluminium, papier, petit carton...), 32 tonnes de bois, 1220 tonnes de déchets résiduels)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.