Recherche

Accueil > Ailleurs > Economie > CMA CGM lance la 1ère offre de service maritime bas carbone en faisant le (...)

< >

CMA CGM lance la 1ère offre de service maritime bas carbone en faisant le choix du biométhane

jeudi 8 avril 2021

Avec le biométhane, une énergie non fossile, CMA CGM introduit une nouvelle solution immédiatement disponible et franchit une nouvelle étape vers la neutralité carbone. Ainsi, 12 000 tonnes de biométhane, représentent l’équivalent de deux navires de 1 400 EVP propulsés au gaz naturel liquéfié sur un service intra-européen sur une année. Une offre inédite du Groupe CMA CGM au service de ses clients permettant de réduire d’au moins 67% (well to wake) les émissions de CO2.

JPEG - 26.9 ko
© Destimed

Devant le Global Compact des Nations Unies, et à l’occasion du premier échange de haut niveau préparatoire à la COP 26, Rodolphe Saadé, Président Directeur Général du Groupe CMA CGM, un leader mondial du transport maritime et de la logistique, a proposé des solutions immédiatement applicables pour atteindre progressivement l’objectif de neutralité carbone que le Groupe s’est fixé d’ici 2050.

Le biométhane, énergie non fossile et nouvelle étape pour atteindre la neutralité carbone

Le Groupe CMA CGM franchit une étape supplémentaire sur sa trajectoire de neutralité carbone en 2050 en soutenant la production de 12 000 tonnes de biométhane (équivalent à un an de consommation de deux navires de 1 400 EVP), un gaz vert renouvelable produit entre autres à partir de déchets d’origine organique et végétale issus d’exploitations agricoles européennes et valorisés au sein d’unités de méthanisation. Cette source d’énergie constitue un exemple vertueux d’économie circulaire et un soutien fort à la filière agricole.

En soutenant la filière de production de biométhane, CMA CGM accélère son engagement en faveur de la transition énergétique du transport maritime. Le groupe souhaite aller plus loin dans le développement de cette filière en investissant dans des unités de production de biométhane et en étudiant la faisabilité des process de liquéfaction pour un usage du biométhane comme carburant marin. « CMA CGM a réduit ses émissions globales de CO2 de 4% en 2020 après les avoir réduites de 6% en 2019. Depuis 2008, le Groupe a réduit ses émissions de CO2 de 49% par conteneur transporté par kilomètre. »

Du biométhane pour l’équivalent d’un service maritime


12 000 tonnes de biométhane correspondent à l’équivalent de deux navires de 1 400 EVP propulsés au gaz naturel liquéfié sur le service Balt3 dans le Nord de l’Europe entre Saint-Pétersbourg et Rotterdam, pendant un an, en garanties d’origine biométhane. « La solution du biométhane en garantie d’origine combinée avec la technologie dual fuel de moteur au gaz développée par CMA CGM permet de réduire d’au moins 67% les émissions de gaz à effet de serre (incluant le CO2) en well to wake (la chaine de valeur complète). La mesure affectée en tank to wake (à l’échelle du navire) permet d’atteindre une réduction de 88% des émissions de Gaz à effet de serre (incluant le CO2) ».

Une offre bas carbone inédite du Groupe CMA GM au service de ses clients

Dès le mois de mai 2021, les clients du Groupe pourront ainsi choisir d’utiliser le biométhane, permettant une réduction forte de l’impact environnemental pour le transport de leurs marchandises à travers la gamme Act With CMA CGM +. Gamme qui propose une offre complète de services conçus pour permettre à ses clients d’analyser, réduire et compenser leur impact environnemental. CMA CGM continuera à intégrer les dernières avancées technologiques pour répondre aux besoins de ses clients.

CMA CGM, un engagement constant et concret pour la transition énergétique

Le Groupe CMA CGM tire parti des meilleures technologies disponibles pour accélérer la transition énergétique dans le secteur du transport maritime et de la logistique. À l’heure actuelle, le GNL est la meilleure solution, immédiatement disponible, pour réduire l’empreinte carbone du transport maritime et préserver la qualité de l’air. Ce carburant permet d’abaisser de 99 % les émissions de dioxyde de soufre, de 91 % les émissions de particules fines et de 92 % les émissions de dioxyde d’azote, bien au-delà des normes réglementaires actuelles. D’ici 2022, 32 navires du Groupe seront propulsés au GNL.

Le Groupe CMA CGM investit massivement en recherche et développement avec ses partenaires industriels afin de trouver les énergies de demain permettant des impacts positifs sur l’empreinte carbone de nos clients au service de la protection de l’environnement. A cette occasion, Rodolphe Saadé, Président Directeur Général du Groupe CMA CGM, déclare : « Une nouvelle étape est franchie avec le lancement de la première offre de service maritime bas carbone reposant sur le biométhane. Nous savons que la route est encore longue pour tenir les engagements de l’Accord de Paris. Atteindre ces objectifs ne repose pas sur une seule solution mais sur un ensemble d’initiatives et de nouvelles technologies complémentaires les unes des autres  ».
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.