Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > >

< >

CONCOURS D’ART POSTAL DU CREDIT MUTUEL

jeudi 14 mars 2013

Une réunion pédagogique constructive

Cet article vous intéresse ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :


Organisée au sein de la cité du livre à Aix-en-Provence, la première réunion pédagogique du concours « art postal » proposée par le Crédit Mutuel Méditerranéen et la Délégation académique à l’éducation artistique et l’action culturelle du Rectorat de l’Académie d’Aix-Marseille, en collaboration avec l’association pour le patrimoine autobiographique, a enthousiasmé la trentaine d’enseignants présents. Animée par Michel Motré et Ben Attar, cette rencontre va permettre aux élèves d’élaborer leurs œuvres dans des conditions optimales avant les deux expositions programmées le 22 mai au Parc Chanot à Marseille et le 12 juin au Pasino d’Aix-en-Provence.

JPEG - 74.4 ko
Deux experts de choix, Michel Motré et Ben Attar, ont décrypté l’art postal au cours de la réunion organisée au sein de la cité du livre à Aix-en-Provence. (Photo DR)

La réunion a débuté par les interventions remarquées d’Eric De Muicy Louys du Crédit Mutuel Méditerranéen, mettant notamment en évidence l’importance pour la banque régionale coopérative de soutenir des initiatives favorisant le développement de la lecture, de Jean-Guillaume Coste du Rectorat, se félicitant du mécénat fort et ancien du Crédit Mutuel tant au niveau régional que national, et de Françoise Lott de l’Association pour le patrimoine autobiographique, se réjouissant du nombre important d’enseignants présents. L’art postal a ensuite été décrypté par deux spécialistes de choix : Michel Motré et Ben Attar.

Créer de la relation, du lien

Inspecteur pédagogique régional d’arts plastiques au Rectorat de l’Académie d’Aix-Marseille, Michel Motré est un expert dans son domaine et notamment dans celui de l’art postal. S’attachant à citer les artistes les plus connus en la matière, il a passionné l’assistance. Il précise notamment : « L’art postal est né d’un besoin de communication pour dépasser la communication habituelle en utilisant l’enveloppe ou d’autres pistes. Les supports sont variables : papier, bois, journal, numérique… La lettre devient un outil expressif permettant aux personnes de s’exprimer. Ce mode de communication ne se limite pas aux artistes. Ainsi, certains militaires ont eu recours à cette pratique pour faire passer des messages. La guerre a été un facteur déclencheur de recherche de voie de contournement ou d’expression. Cette méthode donne lieu à des échanges, des points de vue sur des sujets qui peuvent choquer… L’art postal créé de la relation, du lien entre les personnes. »

Faire circuler, construire des réseaux…

Si le monde de la communication « mail art » est un monde en soi, à sa manière, Ben Attar, artiste et créateur il y a 32 ans de l’école d’arts plastiques Delt’art (Arles), est un exemple frappant de réussite. Chaque année, il intervient - en toute discrétion - auprès de 1 200 élèves. « Détourner les publicités, travailler avec les tampons, utiliser d’autres moyens de gravures, recycler de vieilles enveloppes… », c’est son bonheur !
Discret face au public, il n’hésite pas à s’exprimer en petit comité. Précisant : « L’enveloppe est un contenant. Vos élèves ne doivent pas nécessairement utiliser un format traditionnel. Le papier lui-même peut servir d’enveloppe. » Concluant : « Les employés de La Poste sont attentifs aux enveloppes artistiques et ils en prennent soins. »
Enthousiasmés par la qualité de cette journée, les enseignants ont annoncé qu’ils prévoyaient de postuler aussi à titre personnel à ce concours original.

Une initiative saluée et suivie

De Jean-Guillaume Coste à Françoise Lott en passant par Ben Attar, tous ont salué l’initiative du Crédit Mutuel Méditerranéen qui, s’inscrivant dans cette démarche d’unir dans un même élan créatif et une même exigence artistique, d’élèves d’horizons sociologiques et géographiques différents, incarne ses valeurs mutualistes de proximité et de solidarité.
Et grâce au dynamisme des différents partis et le caractère positif de cette opération académique, c’est sans surprise que celle-ci rencontre le succès. En effet, avec l’ampleur des adhésions à ce projet qui regroupe au final près de 30 établissements scolaires de Marseille et ses alentours et l’enthousiasme des équipes pédagogique, ce sont au final plus de 500 enveloppes qui sont attendues.
Créativité et solidarité ont donc été les maîtres mots de cette opération qui pourrait s’installer dans la durée…

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.