Recherche

Accueil > Provence > Economie > CPME 13. Corinne Innesti : ’traverser la crise et anticiper la (...)

< >

CPME 13. Corinne Innesti : ’traverser la crise et anticiper la relance économique’

vendredi 9 avril 2021

Corinne Innesti, récemment réélue présidente de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) des Bouches-du-Rhône, pour 3 ans, vient de présenter la nouvelle gouvernance de l’organisation. Occasion pour la présidente de revenir sur le contexte, les priorités et actions 2021 de la Confédération ; et enfin, elle a dévoilé les propositions phares pour traverser la crise et anticiper la relance économique.

PNG - 638.9 ko
Corinne Innesti, présidente la CPME 13 ©Destimed

Corinne Innesti rappelle en premier lieu que le territoire compte « 150 000 TPE/PME, ce qui représente 825 000 salariés. Nos entreprises représentent donc plus de 90% de l’économie territoriale ». Précise que la CPME 13 compte pour sa part : « 1 500 adhérents directs, 10 000 indirects, dans 20 branches avec des commissions territoriales sur Aix-en-Provence, Arles, La Ciotat-Aubagne, l’Étang de Berre, Marseille, Salon ». Une fois ce contexte précisé, elle évoque cette année très particulière « qui a montré le besoin d’être solidaire ». Et assure : « Nous avons entendu cette exigence, nous allons donc apporter encore plus de services à nos adhérents. Cela va être notre priorité pour 2021 et les années à venir ». Dans ce cadre elle affiche, à l’heure du troisième confinement sa solidarité : « avec tous ceux qui sont obligés de fermer, de tous ces commerçants qui ont été respectueux des règles sanitaires, qui ont fait l’effort d’investir et qui doivent, une nouvelle fois, tirer le rideau ». Et elle fait part de son incompréhension : « Nous avons le plus grand mal à comprendre les raisons qui conduisent à interdire à certains d’ouvrir et le permettent à d’autres. Par exemple pourquoi un coiffeur reste ouvert contrairement à un barbier ? Il y a là une logique pour le moins obscure que les commerçants ne comprennent pas et acceptent encore moins ».

« qu’adviendra-t-il lorsque les aides prendront fin »

Corinne Innesti salue toutefois les efforts du gouvernement en matière d’aide. Des efforts, insiste-t-elle :« qui doivent se poursuivre car nous sommes très inquiets. Les entreprises tiennent actuellement car elles sont sous perfusion. Il y a encore de la trésorerie grâce aux aides qui permettent de faire face et parce que nombre de charges sont encore étalées ou non payées. Mais qu’adviendra-t-il lorsque les aides prendront fin, lorsqu’il faudra repayer les charges ? ». Et elle signale : « Ce n’est pas parce que le confinement aura pris fin que l’activité économique va repartir immédiatement. Il faudra vraiment un maintien des aides ».

« Les chefs d’entreprise sont les grands oubliés des mesures d’accompagnement »

Corinne Innesti évoque ensuite la situation des chefs d’entreprise « qui sont les grands oubliés des mesures d’accompagnement. Ils n’ont pas droit au chômage, les dettes sociales lui sont réclamées. Nous avons donc confié à "Energie PME" le soin d’accompagner les chefs d’entreprise qui vont tomber au combat afin de les aider à rebondir ». Frédéric Verdet, Président d’Énergie PME explique : « Quand on perd son entreprise on perd son revenu mais aussi, souvent, son véhicule, son téléphone, sa couverture maladie complémentaire. Une note est adressée à la Banque de France, on ne peut plus avoir de crédits, pas de moyen de se relancer. Et cela alors que vous devez faire le deuil de votre entreprise, de tout l’investissement que vous avez mis dedans, des heures passées, au détriment de la famille, des vacances. On mesure la gravité de la situation, un soutien fort et immédiat doit être apporté ». Pour cela des accompagnements sont mis en place...Il bénéficie notamment « d’un entretien avec des avocats bénévoles qui font le point sur ses responsabilités, lui explique les recours possibles ».

un CDD non spécialisé de six mois

Le dispositif mis en place par la CPME 13 et Énergie PME comprend également un maillage de psychiatres et de psychologues qui peuvent recevoir une à deux fois des chefs d’entreprise pour éviter un passage à l’acte. « Nous mettons également en place un CDD non spécialisé de six mois avec un certain nombre d’entreprises, un dispositif qui permettra d’avoir un salaire, une couverture sociale et de reconstituer des droits. Un réseau là encore se met en place. il entrera en fonction quand on retrouvera une situation normale ». Une VAE (Validation des acquis d’expérience) est également en cours d’élaboration avec l’Institut Méditerranéen de Formation pour permettre aux chefs d’entreprise de valoriser leur expérience.

Au rang des nouveautés 2021 on note également la création d’un pôle jeunes. La présidente de la CPME 13 explique : « Nous n’avions pas de pôle dédié à la jeunesse alors que les jeunes sont de plus en plus nombreux à se lancer en tant qu’auto-entrepreneur. Nous devons les accompagner, les aider, les informer sur le plan technique. La Covid a permis un rapprochement avec les Impôts, l’Urssaf qui peuvent être très pédagogues sur les dispositifs qui peuvent être utilisés. Nous entendons aussi aider ces jeunes dans la création d’un réseau ».

« Qui est qui »

Autre ambition de la CPME 13, développer ses services. Ainsi, outre la nomination d’un vice-président en charge du dialogue social, le syndicat lance , « Qui est qui  », un réseau social interne. Cet annuaire permet aux adhérents d’y publier leurs offres de services comme leurs besoins du moment. « L’objectif est de mettre en réseau nos adhérents, qu’ils se fassent confiance et travaillent ensemble  », indique Axel Greleau, secrétaire général de la CPME 13 qui tient à souligner : « Nous avons un vrai retour enthousiaste ». Corinne Innesti poursuit : « Nous allons également proposer des services auxquels les chefs d’entreprise ne peuvent prétendre seuls. Nous allons avoir une action sur la santé, le bien-être au travail. Cela passe par le fait de comprendre qu’il y a un temps pour tout, il ne peut être question de s’oublier car si le chef d’entreprise tombe malade tout risque vite de partir à aller à vau-l’eau. »

Élections consulaires : « Il faut dépasser les différences, en finir avec les guerres d’ego »

Corinne Innesti met en exergue une année « qui sera marquée par des nouveautés mais nous allons aussi maintenir des opérations traditionnelles comme le Trophée Entrepreneurs 13 par exemple ». Une année qui sera aussi marquée par des élections consulaires, à la CCI comme à la Chambre des Métiers. « La CPME sera en ordre de marche et, pour cela, nous laissons à nos entreprises la possibilité de s’exprimer et nous lançons des appels à candidature », annonce la présidente pour qui « après l’année que nous avons vécue c’est la solidarité qui doit l’emporter. Nous sommes favorables à une liste d’union équilibrée, avec une juste représentation de notre organisation. Il faut dépasser les différences, en finir avec les guerres d’ego. Nous devons être unis, exemplaires, solidaires comme nous l’avons été tout au long de cette année ».
Michel CAIRE

Le Bureau de la CPME 13

- Présidente : Corinne Innesti
- Président d’honneur : Alain Gargani
- Vice-président Industrie : Jean-Christophe Trapy
- Vice-président Services : Chantal Morvan
- Vice-présidente Commerce : Nicole Richard-Verspieren
- Vice-présidente Artisanat : Daniel Salenc
- Secrétaire élu : Paul-André Gay
- Secrétaire adjointe : Marine Boidin
- Trésorière : Sarah Philip-Santucci
- Trésorier adjoint : Abderrahame Diarra
- Vice-président chargé des partenariats et des mandats : Gérald Bollon
- Vice-président chargé du développement : Damien Particelli
- Vice-présidente chargée de la transformation digitale des entreprises : Audrey Lucchinacci
- Vice-président chargé du dialogue social : Maurice Nal
- Vice-président chargé du pôle santé : Humberto Miranda
- Vice-présidente : Marie-Pierre Cartier
- Vice-présidente : Sylvie Habib
- Vice-président : Jean-Pierre Koller
- Membre : Pierre Bail
- Membre : Philippe Guenoun
- Membre : Stéphane Aïach
- Membre : Jacques Faudin
- Membre : Olivier Laurenceau
- Membre : Sonia Sahnoun.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.