Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Provence > Société > Cambriolages : la Gendarmerie développe le concept de la solidarité (...)

< >

Cambriolages : la Gendarmerie développe le concept de la solidarité citoyenne

mardi 30 juin 2015

JPEG - 101.2 ko
Présentation par le groupement de gendarmerie départementale des Bouches-du-Rhône et le Préfet de Police, Laurent Nunez du dispositif de solidarité citoyenneté (Photo Philippe Maillé)
JPEG - 75 ko
Le Colonel Boudier présente les flyers regroupant des conseils pratiques de prévention qui seront remis directement aux citoyens par les gendarmes (Photo Philippe Maillé)

Le groupement de gendarmerie départementale des Bouches-du-Rhône développe le concept de solidarité citoyenneté « car, lorsque le renseignement est bon ainsi que le timing dans lequel il nous parvient, 8 fois sur 10 nous parvenons à une arrestation », explique le Colonel Boudier, en présentant le dispositif. Il revient sur l’importance d’avoir une information rapide : « Une part importante de la délinquance rencontrée en zone gendarmerie dans les Bouches-du-Rhône est issue des grandes agglomérations du département ou limitrophes. Nombre de délinquants empruntent les axes routiers et autoroutiers, voire le réseau ferré, commettent leurs méfaits dans les zones pavillonnaires puis s’exfiltrent de ces secteurs rapidement ». La gendarmerie engage donc une action de proximité volontariste auprès des citoyens afin de favoriser une remontée d’information exploitable et rapide.
Au préalable, le Préfet de Police, Laurent Nunez, replace cette initiative dans le cadre de la politique du gouvernement : « Sur la période 2012-2013 on a eu à connaître une augmentation du nombre de cambriolages. Cela a conduit le Gouvernement à mettre en place un dispositif que nous déclinons dans chaque département : analyse des lieux, des horaires, renforcement des patrouilles, renforcement de la collaboration Police-Gendarmerie ». Une mesure qui se met en place alors que, depuis, le niveau de cambriolages a fortement baissé comme l’indique le colonel Boudier : « Sur les six premiers mois, la baisse est de 24% dont 27,5% pour les résidences principales et 33% pour les locaux commerciaux, professionnels. Ainsi par rapport à l’an dernier nous avons eu 636 cambriolages de moins ». Il avoue ne pas savoir précisément les raisons de cette chute : « Même s’il est vrai que nous avons mis en place un groupe de lutte anti-cambriolage, comprenant une quarantaine de personnes en septembre 2014. Et nous avons réussi un certain nombre d’arrestations ». Il met également en exergue un partenariat « qui se développe avec les élus pour transmettre des informations ». Surtout, le Colonel de Gendarmerie croit en la solidarité citoyenne. « Afin de sensibiliser une majorité de citoyens, des "flyers" regroupant des conseils pratiques de prévention ont été conçus à usage des particuliers, des commerçants et des seniors. Ils sont remis en main propre aux habitants par les gendarmes, ce qui permet de renforcer le contact privilégié et personnalisé entre les citoyens et les gendarmes départementaux. Cette démarche de proximité conforte la relation entre habitants-gendarmes afin de les inciter à se tourner naturellement vers les forces de l’ordre réduisant ainsi la crainte de s’exposer ». Sont ainsi donnés des conseils de préventions, d’autres sur l’attitude à avoir lorsque l’on est victime d’un cambriolage, les renseignements qui peuvent être utiles, une invitation à ne rien toucher avant l’arrivée des gendarmes, « et un message essentiel : composé le 17, un gendarme spécialiste de l’urgence sera là, à l’écoute des victimes »,est-il précisé. Le document invite par ailleurs à installer l’application smartphone « Stop Cambriolages ».
Elle est accessible par tous les détenteurs de smartphones fonctionnant sous Androïd et IOS (Apple) où qu’ils se trouvent et en temps réel. Elle complète les dispositifs déjà mis en œuvre au quotidien par la gendarmerie des Bouches-du-Rhône pour sensibiliser les particuliers et les commerçants. Elle permet à la gendarmerie d’alerter les usagers, de les informer sur les bonnes pratiques pour protéger son domicile, de guider les victimes, de faciliter les inscriptions aux Opérations tranquillités vacances (OTV). Un autre système est en cours de test sur Ventabren, Eguilles et Saint-Chamas en zone gendarmerie, Aubagne, La Ciotat et, Miramas en zone police : le marquage ADN des objets : « A Londres, cela a conduit à une diminution de plus de 80% des cambriolages ». Enfin, le chef d’escadron Bouillot d’indiquer : « A Aix-en-Provence nous avons remonté une équipe de receleurs qui revendaient sur le Net des objets volés. Plus de 5 000 objets ont été récupérés. Comment retrouver leur légitime propriétaire ? Nous avons donc créé un site : bdrij13.wix.com/cambriolages. Très traumatisant pour les victimes de cambriolages, au préjudice matériel s’ajoute parfois un préjudice affectif (bijoux, cadeaux, souvenirs contenus dans un support informatique...) Les investigations des enquêteurs conduisent très souvent à l’interpellation de cambrioleurs et à la découverte d’objets volés. Pour en faciliter la restitution, leurs photographies sont désormais mises en ligne, elle reste au plus un an, et accessibles via l’application. »
Michel CAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.