Recherche

Accueil > Culture > Cinéma > Cannes 2015 : Jacques Audiard décroche la Palme d’Or pour (...)

< >

Cannes 2015 : Jacques Audiard décroche la Palme d’Or pour "Dheepan"

dimanche 24 mai 2015

JPEG - 158.3 ko
Entouré des acteurs Antonythasan Jesuthasan et Kalieaswari Srinivasan, Jacques Audiard brandit la Palme d’or qu’il a reçu pour son film "Dheepan" (Photo Robert Poulain)

Le jury du Festival de Cannes, présidé par les frères Coen vient d’annoncer, ce dimanche 24 mai, les grands vainqueurs de cette 68e édition.

- La récompense suprême, la Palme d’or, a été attribuée au cinéaste français Jacques Audiard pour "Dheepan". Le parcours en France de réfugiés sri-lankais, confrontés à la vie dans une cité, au cœur de son film, a séduit le Jury. "Recevoir un prix de la part des frère Coen c’est quelque chose d’assez exceptionnel", a réagi le réalisateur.

- Vincent Lindon remporte le Prix d’interprétation masculine pour son rôle dans "La loi du marché".

JPEG - 135.7 ko
(Photo Robert Poulain)

Après avoir reçu le prix des mains de l’actrice mexicaine Michelle Rodriguez, le lauréat a tenu à dédier le film de Stéphane Brizé « à tous les gens qui ne sont pas toujours considérés à la hauteur de ce qu’ils méritent, qui sont laissés pour compte ».

- Le prix d’interprétation féminine a été partagée par deux actrices : La Française Emmanuelle Bercot pour son rôle dans "Mon roi" de Maïwenn et l’Américaine Rooney Mara pour son rôle dans "Carol" de Todd Haynes dont elle partageait l’affiche avec Cate Blanchett.

- Le Prix du Jury a été attribué à "The Lobster" de Yorgos Lanthimos.

- Le Grand Prix a été décerné au Hongrois Laszlo Nemes pour "Le Fils de Saul", qui raconte le quotidien d’un membre des Sonderkommandos, ces Juifs forcés à collaborer avec les nazis. Nemes voulait faire un « film au cœur de l’enfer ramené à la dimension d’un seul être humain ».

- Le Prix de la mise en scène a été attribué à "Nie Yinniang" (The Assassin) de Hou Hsiao-Hsien.

- Le prix du scénario a été attribué à Michel Franco pour "Chronic". Après avoir reçu le prix des mains de Valéria Bruni Tedeschi, le lauréat a déclaré : « Ce film est né à Cannes il y a trois ans, quand j’ai reçu un prix des mains de Tim Roth. Nous avons alors parlé de faire un film ensemble, qui est devenu "Chronic" ».

- La Caméra d’or a été attribuée à "La Tierra y la Sombra" de Cesar Augusto Acevedo.
Après avoir reçu le prix des mains de l’actrice Sabine Azéma, la présidente du Jury de la Caméra d’or, et de l’acteur John C. Reilly, qui a auparavant interprété "I’m just a gigolo", le lauréat a déclaré : « Je tiens enfin à dédier ce prix à tous les paysans de Colombie. Ce sont eux, les héros de ce pays. Je veux leur dire qu’ils ne sont pas seuls »

- Une Palme d’or d’honneur a été attribuée à Agnès Varda pour l’ensemble de sa carrière. Pour lui remettre sa récompense, le Festival a invité son amie, Jane Birkin. L’actrice a tenu à célébrer la ténacité d’Agnès Varda, « un soldat, une combattante, plus forte que nous tous, seule femme de la Nouvelle vague ».Très émue, Agnès Varda a rendu hommage à son époux disparu, Jacques Demy : « Cette Palme sera placée chez nous, à côté de la Palme de Jacques. Dans la vie virtuelle que j’entretiens avec lui, il y a deux vraies Palmes qui ondulent : dans la Croisette et dans la Baie des Anges ».

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.