DestiMed

Accueil > Art de vivre > Vins et Gastronomie > Cassis fête son vin : les 80 ans de l’appellation c’est dimanche 15 mai (...)

< >

Cassis fête son vin : les 80 ans de l’appellation c’est dimanche 15 mai avec la Patrouille de France

mardi 10 mai 2016

Si on peut penser de l’histoire d’amour entre Cassis et le vin remonte à l’Antiquité et à l’arrivée des Grecs sur ces terres hospitalières et propices à la culture de la vigne, la première mention écrite concernant le vin de Cassis se trouve dans un texte de 1199. Par la suite, mention est faite dans plusieurs documents de l’existence de la vigne à Cassis.


Très tôt, dans une région où le vin rouge s’affirme, les Cassidains optent, eux, pour le vin blanc. Il faut dire qu’en s’installant ici vers 1523, la famille Albizzi, fraîchement débarquée de Florence, fait sienne les choix du Roi René 1er qui, un siècle auparavant, a complanté des cépages de raisins blanc à Cassis. L’un de ces derniers, le Muscatel devient même emblématique. En 1868, Cassis est à son tour victime du phylloxera « importé » trois ans plus tôt en France. Le vignoble est totalement ravagé. Passée la déprime, en 1901, une poignée de vignerons emmenés par Émile Bodin et Jules Savon effectuent de nouvelles plantations sur des porte-greffes américains en mettant en avant des cépages de raisins blancs : Ugni, Clairette, Marsanne, Bourboulenc, Sauvignon… Sous l’impulsion de ces vignerons qui ont été rejoints dans leur démarche par Pierre Imbert et d’autres personnalités fortes comme le colonel Teed Cassis devient la doyenne des appellations d’origine contrôlée de Provence et de France le 15 mai 1936. Ce dimanche, on fêtera donc avec une exactitude de chronomètre helvétique, les 80 printemps de l’ A.O.C. Cassis pour le plus grand bonheur des vignerons et de leur président, Jonathan Sack-Zafiropoulo, qui fait partie de l’une des familles emblématiques qui ont contribué à l’essor des vins de Cassis dont il défend avec acharnement la typicité du blanc : « un vin minéral, sec et fruité… » Aujourd’hui le vignoble de Cassis s’étend sur 215 hectares, commercialise environ un million de bouteilles par an pour une production moyenne de 7 500 hectolitres. Les blancs représentent 71% de la production, les rosés 26% et les rouges 3%. Un vignoble totalement inséré au cœur du Parc National des Calanques dont 70% des terres sont menées en agriculture biologique, Jonathan Sack rêvant d’un vignoble cultivé 100% en bio ce qui ferait de l’appellation, déjà doyenne, la première à être totalement « bio ».
Michel EGEA

Le Programme des festivités

- 10 heures : Messe en l’Église Saint Michel, avec bénédiction du vin de Cassis en présence des viticulteurs.
- 11 heures : Danse de la souche sur le parvis de l’Eglise et défilé des groupes folkloriques dans le village.
- De 10 h 30 à 13 heures : Dégustation des crus des 12 vignerons de Cassis sur la place Baragnon (1er verre payant : 6 €). Vente des vins de Cassis par les cavistes cassidains, Place de la République.
- A partir de midi : Repas des vendangeurs accompagné d’un verre de vin de Cassis dans le jardin public (sur réservation auprès de Cassis animations : 06 85 25 04 37) Animation musicale, toute la matinée.
- A 15 heures : Meeting de la patrouille de France Pendant tout le mois de mai : Vignes, vins et portraits de vignerons sont exposés dans les salles voûtées, au musée, ainsi qu’en extérieur, Place Baragnon Signalons enfin que pour cet anniversaire, un ouvrage de référence : « Cassis, saveurs et vignobles » sera présenté.

Plus d’info sur : vinsdecassis.fr

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.