Recherche

Accueil > Aix Marseille > Politique > Conseil général des Bouches-du-Rhône : Jean-Noël Guérini présente le (...)

< >

Conseil général des Bouches-du-Rhône : Jean-Noël Guérini présente le nouveau plan Ordina 13

vendredi 19 décembre 2014

JPEG - 58.8 ko
Le président du conseil général de présenter les tablettes qui vont équiper les collégiens à la rentrée 2015/2016 (Photo Philippe Maillé)

Jean-Noël Guérini a présenté, ce vendredi, au Collège Izzo à Marseille (2e) la nouvelle ampleur qu’il entend donner au dispositif Ordina 13 qui a vu le jour voilà 11 ans. « Nous étions précurseurs et l’ampleur de notre engagement est unique en France, explique le Président du Département, cela afin d’offrir à tous les collégiens un accès facilité au numérique ». Un dispositif qui va au-delà de la distribution des portables. Cette nouvelle opération qui coûtera 27 millions d’euros verra tous les collégiens équipés lors de la prochaine rentrée. Un dossier qui a permis, une nouvelle fois, à Jean-Noël Guérini, de dire tout le bien qu’il pense du Président de la République, du Gouvernement et de la réforme territoriale.
Il rappelle : « Dès 2003 nous avons acquis la certitude que la révolution du numérique était irréversible et qu’il fallait permettre son accès à tous. C’est ainsi que, malgré quelques esprits chagrins, nous avons mis en place Ordina 13, le prêt puis le don à tous les collégiens d’un ordinateur et un équipement des collèges afin de lutter contre la fracture numérique. A l’époque nous avions tellement été critiqués que des Départements et des Villes étaient venus voir ce que nous faisions ». Et, lance-t-il « Nous avons dix ans d’avance par rapport aux mesures que vient d’annoncer le Président de la République ». Ajoutant : « Dans un univers en constante évolution, il fallait aller plus loin et nous proposons donc un nouveau dispositif innovant. La réussite de 97 000 étudiants justifie cette ambition. Alors nous allons moderniser l’architecture des serveurs afin d’améliorer la couverture Wifi. Et nous lançons une étude pour permettre le raccordement de tous les collèges au Très Haut Débit ».
Puis d’indiquer que le Département a fait le choix d’acquérir des tablettes, moins chères, plus légères, 1kg « dont l’autonomie, entre 8 et 15 heures et la rapidité de la mise en route, quelques secondes, rendent aisés les usages en classe ». Le président de souligner que l’écran détachable et tactile permet de nouveaux apprentissages pédagogiques et éducatifs, sans interdire des utilisations en dehors du temps scolaire. Il sera équipé d’applications pédagogiques et de vie scolaire choisies par le collège : cahier de textes, vie scolaire, logiciel de notes, manuels numériques... « En clair, il permettra aux jeunes d’accéder de façon sécurisée à toutes les ressources du collège, y compris du domicile », assure-t-il.
Concernant l’équipement des 7 000 enseignants de collège du département, le président indique ne pas être contre le principe mais seulement « si l’État fait un effort. De même, j’espère que ce dernier fera un effort pour la formation des enseignants ».
Thierry Dalmasso, directeur académique, tient à remercier le Département « pour son engagement et pour la finesse de son analyse ».
Jean-Noël Guérini de s’interroger : « Est-ce que le Gouvernement n’avait pas des choses plus urgentes à faire que la réforme territoriale ? Je m’y suis opposé, peut-être ai-je eu le tort d’avoir raison trop tôt. Attention, je ne suis pas contre des réformes mais, ciblées, efficaces. Car là, si on croit que la Métropole va sauver Marseille, c’est une erreur, ce n’est que du cinéma. Est-ce que cette réforme va permettre de faire des économies à la Nation ? La réponse est non, cela va même coûter deux fois plus cher. Maintenant, on dit que les collèges vont passer aux Régions. Cela va toujours coûter aussi cher et je suis pas sûr qu’elles aient les moyens pour faire face à ces nouvelles dépenses et cela va éloigner la communauté éducative des centres de décisions. Alors je suis inquiet et je pense que l’État ferait mieux de s’occuper des problèmes essentiels : l’économie, le chômage, les valeurs de la République ».
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.