Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > Aix Marseille > Politique > Conseil municipal de Marseille : Michèle Rubirola tient sa première (...)

< >

Conseil municipal de Marseille : Michèle Rubirola tient sa première séance

samedi 11 juillet 2020

Michèle Rubirola, élue samedi dernier maire de Marseille a tenu ce vendredi son premier conseil municipal. Certes point de lourds dossiers à traiter encore, ils attendent patiemment dans les tuyaux, mais à l’ordre du jour la désignation des délégués en vue des sénatoriales du 27 septembre. L’assemblée des 101 conseillers municipaux a donc procédé à leur désignation ainsi que celle des suppléants et toujours dans ce même conseil ils ont procédé à l’élection des membres de la Commission d’appel d’offres, de 5 commissions thématiques, et un groupe de travail pour revoir le règlement intérieur du Conseil municipal...

JPEG - 104.1 ko
Michèle Rubirola, la maire de Marseille a tenu sa première séance du conseil municipal (Photo Mireille Bianciotto)

Prochaines sénatoriales

Une première partie de la matinée a été consacrée à la désignation des délégués supplémentaires et suppléants en vue des sénatoriales qui se tiendront le 27 septembre. Quatre listes ont été présentées : "Une volonté pour Marseille" annoncée par Martine Vassal (Les Républicains), "Ensemble pour le Département", annoncée par Marine Pustorino, "Rassemblement des progressistes", annoncée par Yannick Ohanessian (Printemps marseillais) et "Liberté communale et identité provençale", annoncée par Stéphane Ravier (Rassemblement national).

Les 101 conseillers municipaux, ont voté :
• Rassemblement des progressistes : 51 voix
• Une volonté pour Marseille : 39 voix
• Liberté communale, identité provençale : 9 voix
• Ensemble pour le Département 13 : 2 voix

La seconde partie de la matinée a concerné la Commission d’appel d’offres, qui attribue les marchés publics (CAO), composée de trois élus du Printemps marseillais (Laurent Lhardit, Véronique Brambilla et Aurélie Biancarelli-Lopes) et deux LR (Didier Réault et Pierre Laget). Les élus se sont également répartis au sein de 4 commissions municipales permanentes : développement durable et cadre de vie ; économie, finances et administration générale, éducation, culture et sports ; urbanisme, aménagement et grands projets. Et, un groupe de travail a été constitué pour revoir le fonctionnement du règlement intérieur du conseil municipal. C’est le 27 juillet avec le vote du budget que la mandature sera lancée, avec notamment le discours de politique général...
Mireille BIANCIOTTO


Entretiens

JPEG - 126.3 ko
Olivia Fortin maire des 6/8, adjointe à la maire de Marseille (Photo P.M.-C)


Olivia Fortin, 4e adjointe (Printemps Marseillais), maire des 6/8, se félicite des 51 grands électeurs du Printemps Marseillais. « Des élections importantes parce que les sénateurs ont la capacité à porter les enjeux du territoire au niveau national » Évoque les différentes commissions, notamment la Commission d’Appel d’Offres marchés publics (CAO) : « Un endroit important qui nécessite de la rigueur et une étude avant d’attribuer des marchés, tout comme le sont les commissions et comme le seront les délégations. Car on a, à Marseille, beaucoup d’urgence et beaucoup d’enjeux ». Olivia Fortin a choisi d’être membre de la commission économie, finances et administration générale. Et à propos de finances, elle met en exergue la position de Marseille dans la métropole dont la présidence vient d’être reprise par Martine Vassal (LR). « Marseille est une réalité politique énorme,c’est la ville la plus importante de la métropole en ordre de taille et de nombre d’habitants. Ses enjeux sont donc à mettre en priorité et nous les porterons au sein de la métropole dans la manière où nous porterons la voix des Marseillais et les priorités de cette ville ». Elle aborde ensuite les indemnités des élus et le réglement intérieur du conseil municipal (...). Entretien



JPEG - 111.6 ko
Jean-Marc Coppola, adjoint à la maire de Marseille (Photo Patricia Maillé-Caire)


Jean-Marc Coppola, 5e adjoint (Printemps Marseillais) est membre de la commission Culture et a pris « une option pour la délégation culture ». Il explique : « C’est une compétence régalienne de la Ville qui n’est pas à côté des autres mais transversale dans le sens que ce n’est pas que la gestion des lieux de diffusion culturelle, de créations, du patrimoine culturel de Marseille mais c’est aussi une activité liée à la citoyenneté, la démocratie, et l’éducation populaire qui en a bien besoin. Quand on voit le taux d’abstention encore très fort dans la ville et même dans le pays, on a besoin de permettre un accès plus important, beaucoup plus libre à la culture en termes d’émancipation, humaine. (...) J’ai bien bien l’intention, si la maire me confie cette délégation de faire rayonner Marseille (...)  » Il entend notamment s’appuyer sur les actrices et les acteurs locaux de la culture « pour réfléchir ensemble » (...) Plus généralement, Il est question aussi pour Jean-Marc Coppola « de redonner du sens à l’action politique » avec notamment une remise sur pied des services publiques municipaux de proximité, d’un retour à des relations normales avec les partenaires (...) Entretien


Propos recueillis par Mireille BIANCIOTTO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.