Recherche

Accueil > Méditerranée > Rive Nord > Corse : Napoléon de retour parmi les siens

< >

Corse : Napoléon de retour parmi les siens

mardi 30 mars 2021

Tout au long de cette année 2021, Ajaccio rend hommage à Napoléon, le plus illustre de ses enfants, à l’occasion du bicentenaire de sa mort sur l’île de Sainte-Hélène. Un programme foisonnant et divers en dépit d’un contexte sanitaire très contraint.

PNG - 887.3 ko
La statue de Napoléon au coeur d’Ajaccio, place Foch © Nathalie Rossi

2021 année du bicentenaire de la mort de l’Empereur et année Napoléon à Ajaccio ! Tout au long des semaines et des mois à venir, la ville natale rend hommage à « l’enfant prodigue de la gloire », en collaboration étroite avec l’ensemble de ses partenaires publics et privés de circonstance (la Fondation Napoléon, le Réseau des Villes Impériales, la Fédération Européenne des Cités Napoléoniennes, l’ensemble des délégations dédiées au souvenir napoléonien). Parmi les moments forts de la commémoration, figurent quatre expositions :

• « Dans le marbre et dans l’airain : la mémoire des Bonaparte en Corse », du 10 avril au 11 juillet au sein du Musée national de la Maison Bonaparte.

• «  Napoléon, légendes  », du 25 juin au 1er octobre, au Palais Fesch-musée des Beaux-Arts avec la participation du Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau et la participation exceptionnelle de la cinémathèque de Corse. Durant les mois de juillet et d’août.

• « Napoléon Superstar », parade à travers la ville, en partenariat cette fois avec Paris-Match. La déambulation impériale s’apparente à une série de photos exclusives prises lors des tournages de plus célèbres biopics de Napoléon et extraites des archives photographiques du magazine, ou le choc des images en grand format, à la faveur d’un parcours thématique en cœur de ville. Du 25 septembre au 10 janvier 2022.

• « Les Bonaparte et l’Antique, un langage impérial  » seront à l’honneur entre les murs de la Maison Bonaparte. Des centaines d’ouvrages et des planches gravées, légués autrefois à la ville par le cardinal Fesch, l’oncle de Napoléon mais aussi par Lucien Bonaparte, le frère, servent de support à la séquence tandis que la bibliothèque Fesch se métamorphose en musée virtuel accessible.

La couronne du Sacre scintille de nouveau

PNG - 1 Mo
Le Palais Fesch, musée des Beaux-Arts © Nathalie Rossi

Dans le calendrier, la journée du 5 mai 2021 constitue un repère clé. 200 ans, jour pour jour, après la mort de l’Empereur à Sainte-Hélène, les Ajacciens lui rendront hommage à travers une conférence au Palais Fesch, une messe commémorative au sein de la chapelle impériale, un spectacle hommage inspiré du « Retour des cendres », un concert 1809 - Napoléon et la musique- et une illumination de la nouvelle couronne impériale de la ville installée au carrefour de la place du Diamant. « La couronne version 2021 proposera un décor encore plus fidèle à celle du Sacre de Napoléon 1er. Grâce à des technologies de pointe, le galbe exact de la couronne a été reconstitué. Il était jusque-là difficile à obtenir. Ce "modèle 2021" sera légèrement plus volumineux pour mieux s’adapter à l’étendue du carrefour. C’est plus de 10 000 points lumineux (LED) qui permettront à la couronne de produire de superbes effets scintillants. La première couronne a été posée et inaugurée à l’occasion des commémorations du bicentenaire de la naissance de Napoléon Ier, en 1969. Elle avait été remplacée en 2003 », expliquent les services techniques de la Ville.

Napoléon sous toutes ses facettes

PNG - 550.9 ko
La chapelle impériale, © Nathalie Rossi

Au-delà, l’anniversaire donnera encore lieu à des concours culinaires, des soirées napoléoniennes, des spectacles en costume d’époque, des séances de cinéma, une projection en avant-première de la version restaurée du Napoléon d’Abel Gance, et autres conférences, colloques et expositions sur des thèmes variés… Un programme riche qui comblera les amoureux de l’Empereur comme les béotiens qui le découvriront à l’occasion de ces nombreux rendez-vous. D’ailleurs, pour la circonstance, les statues napoléoniennes qui se dressent à travers la ville auront retrouvé tout leur lustre d’origine. L’heure est à la restauration patrimoniale.
Nathalie ROSSI

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.