Recherche

Accueil > Méditerranée > Rive Nord > Marseille. Corsica Linea : ça ’Gaz’ pour le "A Galeotta" et (...)

>

Marseille. Corsica Linea : ça ’Gaz’ pour le "A Galeotta" et c’est naturel

lundi 9 janvier 2023

C’est en présence de Clément Beaune, le ministre des Transports, que vient d’être inauguré l’escale marseillaise du A Galeottea de Corsica Linea. Livré le 6 décembre 2022, il est le premier navire neuf propulsé au Gaz Naturel Liquéfié (GNL) à desservir la Corse.

JPEG - 152.7 ko
Inauguration de l’escale marseillaise du "A Galeotta" de la Compagnie Corsica Linea (Photo S.A.R)

Il s’agit là d’une nouvelle étape de la transition énergétique de Corsica linéa sachant que le GNL c’est 99% de réduction des émissions de soufre et particules fines ; 85% de réduction des émissions d’oxyde d’azote et 25% de réduction des émissions de dioxyde de carbone. La manifestation s’est tenue ce vendredi 6 janvier. Clément Beaune dont c’était, comme il devait l’indiquer, le premier déplacement de l’année, devait rendre hommage au choix de Corsica Linea avec ce bateau au GNL : « Vous êtes une grande entreprise maritime, stable, fiable et ancrée dans son territoire. Et vous prouvez que l’on peut être compétitif tout en étant exigeant avec des valeurs écologiques ».

Marseille : « Port naturel de la desserte de la Corse »

François Padrona, le président de CM Holding, l’actionnaire de Corsica linea revient sur « le pari fou » pour beaucoup de la reprise de la SNCM, voilà 7 ans, avec l’objectif de créer « une marque à forte identité ». Puis d’exprimer sa fierté « d’avoir redonner à Marseille sa place de port naturel de la desserte de la Corse ». Il tient à remercier, dans cette aventure, l’État pour son soutien avec le Préfet de région Christophe Mirmand et Clément Beaune pour son implication dans la fiabilisation de la desserte.

« L’importance du pavillon français de premier registre »

Pascal Trojani, président de Corsica linea rend hommage au personnel pour son implication dès le début de l’aventure : « Alors qu’il était passé par des moments difficiles ». Il insiste « sur l’importance du pavillon français de premier registre ». Il rappelle qu’une des premières missions étaient d’assurer le fret : « La mission est remplie ». Pierre-Antoine Villanova, directeur général de la Compagnie précise : « Le fret augmente chaque année et nous allons poursuivre dans cette voie ». Il ajoute qu’il importe « de savoir que, pour nous, il ne s’agit pas de voir que les seuls enjeux financiers mais aussi sociétaux et environnementaux. Et, il ne s’agit pas pour nous de contraintes mais d’aller plus vite que la législation ».

Un nouveau navire commandé fin 2023-début 2024

Ce qui ne bloque en rien l’envie d’aller de l’avant avec l’ambition, fin 2023-début 2024, de commander un nouveau navire. Christophe Castaner, le président du Grand port maritime de Marseille (GPMM), met en exergue les actions permettant au grand port de favoriser la transition écologique avec le GPL, l’hydrogène vert, le développement de l’éolien solaire, le branchement électrique des navires à quai, le développement du photovoltaïque, sur le site du port avant d’annoncer : « Demain les traversées vers la Corse seront plus propres, plus durables, plus respectueuses des populations de Marseille et de la Corse ».

« Le Pascal Paoli, navire amiral »

Benoît Payan, le maire de Marseille revient sur toute l’importance du nom A Galeotta, et celui du navire amiral Pascal Paoli. Puis, il rappelle que : « la lutte contre la pollution des mers est notre combat. Pour les Marseillais et notre planète. Le bateau "A Galeotta" inauguré aujourd’hui, au Gaz naturel liquéfié, est un premier pas vers un parc maritime moins polluant. Ce défi, nous le relèverons tous ensemble ». Pour Martine Vassal, présidente du Département 13 et de la métropole Aix-Marseille-Provence : « Ce transport maritime durable est un exemple de transition qui permettra de transporter plus de monde tout en polluant moins ». Représentant Renaud Muselier, le président de la Région Sud, Isabelle Campagnola Savon félicite Corsica linea, Pascal Trojani et Pierre Antoine Villanova pour le cap pris par la société : « Le pari n’était pas gagné mais le dynamisme insufflé a permis le développement de la Compagnie avec une politique sociétale et environnementale en phase avec la Région Sud et son plan "Escale Zéro Fumée" ».

Dio vi salvi Regina

L’émotion a accompagné cette cérémonie, notamment lorsque a été évoqué l’accueil de réfugiées Ukrainiennes et de leurs enfants sur le « Méditerranée » certaines ayant pu, lors de la période estivale, travailler pour la compagnie. Une solidarité célébrée par les chanteuses lyriques Odetta Imperiale, l’Ukrainienne et la Corse Battista Acquaviva qui ont chanté « Dio vi salvi Regina ».

Marseille en grand

JPEG - 152.7 ko
Inauguration de l’escale marseillaise du "A Galeotta" de la Compagnie Corsica Linea (Photo S.A.R)

Ce déplacement a été également l’occasion de faire le point avec différents acteurs sur le volet mobilité du plan « Marseille en Grand  » et notamment de visiter le chantier du tramway Nord. Clément Beaune précise à ce propos : « s’engager pour Marseille c’est s’engager pour le pays tout entier ». Il note que dans la deuxième ville de France : « Il ne s’agit pas seulement de rattraper le retard mais en matière de transports, de montrer la voie à d’autres territoires ». Ainsi, l’après-midi, dans les quartiers Nord de Marseille, le Ministre se félicite d’avoir pu s’entretenir avec Martine Vassal et Benoît Payan pour faire avancer les projets "Marseille en grand". « Depuis ma première visite en juillet, 15 projets de transport ont été agréés, 7 sont lancés, pour plus de 500M€ d’investissement ». Et d’exprimer sa satisfaction : « Les choses avancent tant sur le plan financier qu’opérationnel. On a trouvé les bons outils de financements avec les collectivités et des taux de cofinancement exceptionnellement élevés mais nécessaires ».
Michel CAIRE

A propos du "A Galeotta"

A Galeotta dispose de 220 cabines, la majorité pouvant accueillir 4 personnes ainsi que 6 cabines "luxe" pourvues d’un lit double de 2 lits superposés rétractables et d’un sofa (1 pers), 6 cabines (4 pers) sont équipées pour l’accueil des personnes à mobilité réduite, et 4 cabines (2 pers) d’un grand lit double. Enfin, un salon fauteuils de 83 places est également accessible à bord.

Le navire propose à ses passagers différents espaces de restauration : un restaurant pour profiter de repas complets, ainsi qu’une offre de restauration rapide (snack). Le navire est équipé d’un grand espace bar dans lequel vous pouvez vous détendre et profiter d’un apéritif sur fond musical, ainsi qu’un bar paillote, tous deux accessibles dès l’arrivée à bord. Le navire est également équipé d’un espace de jeux pour enfants à proximité du bar central, ainsi que d’une salle d’arcade pour les plus grands.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.