Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil >

< >

Coupe de France - Huitième de finale - OM 3 - Strasbourg 1 : L’OM se fait peur mais se qualifie

jeudi 30 janvier 2020

JPEG - 89.5 ko
Bouna Sarr passe en revue la défense alsacienne et ouvre le score (Photo Guillaume Ruoppolo/Wallis.fr)
JPEG - 127.3 ko
Dimitri Payet double le score sur penalty (Photo Guillaume Ruoppolo/Wallis.fr

Lorsqu’il mettra un terme à sa carrière de footballeur, Bouna Sarr se souviendra longtemps du but inscrit face à Strasbourg le 29 janvier 2020. On jouait depuis un peu plus de trente minutes en première mi-temps, lorsque le franco-guinéen récupérait le ballon quelques centimètres après la ligne médiane. Il accélérait et passait en revue trois défenseurs alsaciens avant d’ajuster une frappe puissante à mi-hauteur. Les 30 000 spectateurs présents malgré le froid, laissaient éclater leur joie. Jusqu’à l’ouverture du score, Radonjic guère inspiré, avait échoué deux fois devant le but en position favorable. Heureusement, Steve Mandanda avait un réflexe salvateur sur un tir appuyé à bout portant. L’OM laborieux et maladroit, prenait enfin la direction du jeu. Une main dans la surface de vérité était sanctionné d’un penalty que Dimitri Payet transformait facilement. Le Réunionnais fêtait son but vers la tribune Ganay, sous les yeux des 600 avocats en robe réunis pour protester contre la réforme de leur système de retraite. Avec deux buts d’avance, les Olympiens pensaient gérer la seconde période avec sérénité. Mais la réduction du score à l’heure de jeu relançaient les joueurs de Thierry Laurey. L’OM fébrile, reculait et subissait la pression des Strasbourgeois. Mandanda s’illustrait encore et Kamara libérait enfin l’équipe en inscrivant le troisième but d’une frappe sèche dans le temps additionnel. « On est en quart de finale. Tout le monde commence à rêver un peu. Un quart de finale, ça réveille l’ambition du club », soulignait André Villas-Boas en conférence de presse. L’OM connaîtra son adversaire avant le coup d’envoi de Nice-Lyon, ce soir. Le tirage au sort est à suivre en direct à partir de 20h45 sur France 3. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, quatre mois et demi après avoir subi un nettoyage de la cheville droite à Londres, Florian Thauvin a repris la course à La Commanderie. Son retour à la compétition est espéré dans un mois pour la réception de Nantes, le 21, le 22 ou le 23 février.
Gilbert DULAC

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.