Recherche

Accueil > Sports > Coupe du Monde-demi-finale. France 2 - Maroc 0 : Objectif la troisième (...)

< >

Coupe du Monde-demi-finale. France 2 - Maroc 0 : Objectif la troisième étoile

jeudi 15 décembre 2022

En battant difficilement une bonne équipe marocaine, les Bleus se qualifient pour la quatrième finale de leur histoire. Ils seront opposés à l’Argentine de Lionel Messi dimanche prochain à 16 heures.

PNG - 285.5 ko
Didier Deschamps vise avec ses joueurs une troisième étoile sur le maillot ©Destimed

Après 1998, 2006 et 2018, le grand livre de la Coupe du Monde ouvert sur la 22e édition de la plus grande compétition de football, attend l’écriture de la dernière page, celle de la finale, par l’équipe de France.

Les coéquipiers d’Hugo Lloris, déjà capitaine en 2018, peuvent accrocher une troisième étoile sur leur maillot. Mais le parcours des Bleus n’a pas été facile au Qatar. Après avoir terminé la phase de groupe à la première place, ils ont battu la Pologne en huitièmes de finale. Les joueurs de Didier Deschamps ont éliminé l’Angleterre dans la douleur en quart de finale. Hier soir à Al Khor, au Al Bayt Stadium devant 68 294 spectateurs, et dans un contexte hostile, ils sont venus à bout du Maroc au terme d’un combat physique et technique.

Décomplexés, les Lions de l’Atlas ont réalisé un match digne d’une demi-finale de Coupe du Monde. Ils auraient pu égaliser avant la pause si le retourné d’El Yamiq n’avait pas été détourné sur le poteau par Hugo Lloris, excellent comme face à l’Angleterre. En deuxième mi-temps, le Maroc a fait le siège de la défense française qui a plié mais n’a pas rompu. Il y avait toujours un pied, une jambe ou la tête d’un défenseur pour détourner le ballon brûlant sur une frappe de Ziech ou un centre d’Hakimi.

Théo Hernandez le libérateur

Ce France-Maroc était le match-piège par excellence pour les Bleus, favoris car tenants du titre. Cinq minutes de jeu ont suffi au petit frère de Lucas Hernandez pour ouvrir le score sur une reprise de volée en suspension. Menant (1-0), ils auraient pu doubler la mise deux fois par Olivier Giroud qui échouait dans sa quête de but.

Coaching gagnant de Deschamps

Il est souvent dit et écrit que Didier Deschamps a de la chance depuis qu’il dirige l’équipe de France. Mais la chance, il faut savoir la provoquer dès la causerie d’avant-match et pendant l’opposition avec l’adversaire par les remplacements de joueurs. L’ex-Nantais Randal Kolo Muani, auteur d’une bonne saison avec Francfort, est le dernier appelé par Didier Deschamps après le forfait de Christopher Nkunku blessé. Entré en jeu à la place de Dembélé, il s’est trouvé à la conclusion d’une série de dribbles de Mbappé pour pousser le cuir dans le but de Yassine Bounou, battu.

À (2-0), la messe était dite. L’Argentine de Lionel Messi est maintenant l’ultime obstacle qui se dresse sur la route de l’équipe de France pour soulever dimanche la Coupe du Monde. La finale sera aussi une opposition entre Messi et M’bappe, coéquipiers à Paris, mais adversaires pendant la finale de la Coupe du Monde au Qatar. Vivement dimanche !
Gilbert DULAC

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.