Recherche

Accueil > Ailleurs > Politique > Covid-19 : A partir de ce lundi 14 mars c’est sans masque et sans (...)

< >

Covid-19 : A partir de ce lundi 14 mars c’est sans masque et sans reproche

lundi 14 mars 2022

A partir de ce lundi 14 mars, les restrictions sanitaires visant à combattre l’épidémie de Covid-19 s’allègent. Le gouvernement explique dans un communiqué : « Après une 5e vague de Covid-19 d’une ampleur inédite, la situation sanitaire s’améliore nettement depuis plusieurs semaines. En particulier, la pression pesant sur les hôpitaux du fait de l’épidémie diminue fortement, permettant la levée des plans blancs et une reprise progressive des activités programmées. Dans ces conditions, et alors que les modélisations scientifiques ne prévoient pas d’infléchissement de cette trajectoire favorable dans les prochaines semaines, le Premier ministre a annoncé de nouvelles mesures
d’allègement
 »

JPEG - 82.9 ko
On tombe le masque à partir de ce lundi 14 mars ©Destimed/RP

Le port du masque presque plus obligatoire dans les lieux publics clos

Le masque ne sera plus nécessaire pour pouvoir accéder aux lieux publics qui le réclamaient encore, comme les magasins et les centres commerciaux par exemple. Mais, il reste obligatoire dans les transports collectifs (bus, métro, avion, train), ainsi que dans les établissements de santé, comme les hôpitaux et les Ehpad, « dans lesquels il restera exigé jusqu’à nouvel ordre », précise le gouvernement sur son site. Le port du masque reste toutefois recommandé pour les personnes positives et cas contacts à risque, les personnes symptomatiques et les professionnels de santé.

Le pass vaccinal suspendu jusqu’à ... nouvel ordre

Après avoir généré un flot de colère et de violence parfois à l’encontre d’élus, le pass vaccinal est retiré, jusqu’à nouvel ordre. Ainsi, l’accès aux trains longue distance, aux restaurants, aux cafés, aux discothèques ou encore aux théâtres et aux cinémas ne sera plus soumis à aucune condition.

Précision importante, le pass sanitaire- qui peut être activé grâce à un schéma vaccinal complet, un test négatif datant de 24 heures maximum ou une preuve de guérison dans les six derniers mois – continuera à être demandé pour accéder aux établissements médico-sociaux. Sont par exemple concernés les hôpitaux, les maisons de retraite ainsi que les établissements d’accueil pour personnes handicapées.

L’allègement de ces mesures ne change toutefois pas les règles concernant l’obligation vaccinale qui s’impose aux soignants.

Un nouveau protocole sanitaire dans les établissements scolaires

Dans les écoles aussi, le masque perd son caractère obligatoire. Rien n’interdit toutefois aux élèves et aux enseignants de le garder s’ils le veulent. Ce changement est accompagné d’un nouveau protocole d’alerte : tous les enfants d’une classe, masqués ou non, seront désormais déclarés cas contacts si l’un de leurs camarades est positif. Une règle qui vaut autant pour les écoles élémentaires que pour les collèges et les lycées. Pour ce qui est des activités permises, le nouveau protocole sanitaire prévoit la reprise des sports de contacts, à l’intérieur comme à l’extérieur. Les brassages entre élèves de niveaux différents ou lors des repas à la cantine sont de nouveau autorisés.
Émilie BALLARD

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.