Recherche

Accueil > Ailleurs > Politique > Covid-19. Établissements scolaires : ce que prévoit le renforcement du (...)

< >

Covid-19. Établissements scolaires : ce que prévoit le renforcement du protocole sanitaire présenté par Jean-Michel Blanquer

vendredi 26 mars 2021

Avec 40 minutes de retard, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer est intervenu lors d’une conférence de presse pour préciser les nouvelles mesures prises dans le cadre du renforcement du protocole sanitaire dans les établissements scolaires.

PNG - 383.3 ko
Jean-Michel Blanquer : "On ne doit pas s’interdire toute sorte d’évolution" (Photo capture d’écran)

« L’école est fondamentale pour notre pays ». Alors que la France connaît une troisième vague et que les indicateurs se dégradent, la piste de la fermeture des écoles est toujours écartée. Mais elles seront sans doute plus nombreuses à fermer. Un nouveau protocole sanitaire va être mis en place, comme l’a détaillé ce vendredi le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer.

Chaque classe sera fermée au premier cas de contamination

Le principal changement concerne les 19 départements soumis à ce confinement « allégé ». En effet, dès la semaine prochaine : « Nous fermerons dorénavant chaque classe au premier cas de contamination », a annoncé le ministre. Sachant qu’actuellement, la fermeture était prononcée après trois cas de contamination. « C’est une mesure très importante. Elle aura comme conséquence plus de classes fermées. Et cela s’appliquera pour tous les niveaux scolaires », de la maternelle au lycée, précise le ministre. Les cours se dérouleront alors à distance.

« Les jeunes ont besoin du système scolaire »

Les classes fermées le seront pour « une durée de deux à trois semaines » et les parents pourront demander à bénéficier d’arrêt de travail pour garder leurs enfants, a encore indiqué Jean-Michel Blanquer. « Cela suppose de grandes adaptations de la société », a-t-il ajouté. Il insiste : « Fermer des classes oui, mais pas l’établissement entier. » Jean-Michel Blanquer redit que « l’école est fondamentale pour notre pays » pendant cette crise de Covid-19. « L’éducation reste notre priorité, les jeunes ont besoin du système scolaire », ajoute-t-il. En ce qui concerne les activités en plein air, « Elles doivent être encouragées. C’est un enjeu de santé pour nos enfants », affirme Jean-Michel Blanquer.

Contaminations en hausse

Quelque 148 structures scolaires, et 3 256 classes ont été fermées pour cause de Covid-19, a précisé le ministre. Selon lui, « plus de 21 000 cas » ont été détectés chez les élèves au cours des sept derniers jours. Jean-Michel Blanquer appelle à la « vigilance des familles », en prenant la température des élèves. Il a précisé que le taux d’acceptation pour les tests salivaires est de 65% chez les parents d’élèves.

Enfin, le ministre évoque la question des cantines. « C’est le maillon faible de la journée, reconnaît-il. C’est pourquoi nous avons un protocole très strict ». Il précise qu’elles pourront être fermées, au « cas par cas », surtout dans les départements soumis à des mesures de confinement. Enfin, concernant l’hypothèse d’avancer les vacances d’avril de quinze jours, Jean-Michel Blanquer ne s’est pas montré favorable. « On ne doit pas s’interdire toute sorte d’évolution mais l’objectif est plutôt de maintenir le calendrier car il n’est pas démontré que les vacances aboutissent à moins de contamination que la période scolaire », a-t-il insisté.
Patricia MAILLÉ-CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.