Recherche

Accueil > Ailleurs > Politique > Covid-19. Fin du port du masque, suppression du pass vaccinal : (...)

< >

Covid-19. Fin du port du masque, suppression du pass vaccinal : Olivier Véran assure que ’le pire est derrière nous’

jeudi 3 février 2022

« Le pire est derrière nous et nous avons fait le plus dur », a déclaré ce mercredi, sur BFMTV, le ministre de la Santé Olivier Véran, précisant qu’« à l’échelle du pays, nous avons dépassé le pic de contaminations ». De la même manière, a-t-il précisé : « Nous arrivons au pic d’hospitalisations et nous avons passé le pic en réanimation depuis une dizaine de jours. »

JPEG - 54.5 ko
Olivier Véran, ministre de la Santé (Photo capture d’écran)

Alors que la cinquième vague semble sur le recul depuis quelques jours, Olivier Véran a fait plusieurs annonces sur l’évolution des restrictions sanitaire dans le pays.

Possible fin du masque au printemps

Le ministre de la Santé dit envisager la fin du port du masque obligatoire en intérieur lorsque le virus circulerait beaucoup moins. « On l’a déjà fait. Avant la vague Delta, on avait retiré le masque dans les cinémas. Il était conseillé, mais plus obligatoire », a rappelé Olivier Véran. « On va revivre ce moment-là. Si l’épidémie suit son cours avec une baisse d’Omicron, ce sera au printemps », assure-t-il

Le pass vaccinal pourrait être supprimé en juillet et même avant

Le ministre de la Santé a assuré que le pass vaccinal avait vocation à disparaître lorsque la situation sanitaire le permettra. Il a rappelé que la loi prévoyait sa fin en juillet prochain. « Si nous pouvons supprimer le pass vaccinal avant, nous le ferons », a avancé Olivier Véran. Il propose cependant de fixer des seuils, comme le taux d’occupation des lits de réanimation par des malades du Covid. « Quand il n’y aura plus un soin déprogrammé dans notre pays, s’il n’y a pas de nouveau variant en circulation, l’utilité du pass sera discutée et nous pourrons le retirer. C’est la condition indispensable », indique-t-il avant d’ajouter : « Le pass vaccinal aura une fin, et vu la dynamique actuelle, il est probable que cette fin soit bien avant le mois de juillet, sauf s’il y avait une mauvaise nouvelle. »

Un accès au pass vaccinal facilité

L’accès au pass vaccinal pourrait être facilité pour les malades de la Covid-19. Le ministre de la Santé a notamment expliqué que pour bénéficier du fameux sésame, « il faut que le système immunitaire ait été stimulé au moins trois fois ». Il précise : « Si vous avez eu une injection et deux épisodes infectieux, ou que vous avez eu deux injections et une infection, que cette infection soit avant les injections, au milieu ou après, ou que vous ayez eu trois injections de vaccin, vous conserverez le bénéfice de votre pass »

Olivier Véran a tenu également à souligner qu’au moins « un Français sur deux a contracté une forme de Covid depuis le début de la pandémie en 2020 »

Enfin, Olivier Véran juge "possible" qu’une dose de rappel contre le Covid-19 soit nécessaire à l’automne prochain.
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.