Recherche

Accueil > Ailleurs > Politique > Covid-19 : Jean Castex détaille les nouvelles mesures d’allégement du (...)

< >

Covid-19 : Jean Castex détaille les nouvelles mesures d’allégement du confinement jusqu’à la fin janvier

vendredi 27 novembre 2020

Le chef du gouvernement entouré des ministres Olivier Véran (Santé), Élisabeth Borne (Travail), Roselyne Bachelot (Culture) et Alain Griset (Petites et Moyennes Entreprises) a détaillé jeudi lors d’une conférence de presse, les mesures d’allégement du confinement exposées par Emmanuel Macron mardi soir.

JPEG - 48.8 ko
Jean Castex est intervenu pour un point de situation sur les mesures de lutte contre la Covid-19 © gouvernement.fr

Jean Castex a insisté : même si elle « se réduit », la « pression épidémique reste forte » et « il est prématuré de parler de déconfinement ». Selon lui, les chiffres « restent fragiles » et « nous ne pouvons donc pas baisser la garde ». Le chef du gouvernement conditionne l’assouplissement progressif du confinement à une faible circulation du virus, et donc au comportement « attentif et responsable » des Français. « Nous avons atteint le pic épidémique au cours de la deuxième semaine de novembre », a fait savoir Olivier Véran, évoquant une « diminution rapide » du nombre de cas positifs en France, et une « vague descendante » en Europe. Si la tendance se confirme, d’ici « la deuxième semaine de décembre », l’objectif fixé par le chef de l’État de 5 000 cas par jour pourra être atteint, a assuré le ministre de la Santé. Avant d’entrer dans le détail des règles qui vont régir le quotidien des Français au cours des cinq prochaines semaines, Jean Castex a dit vouloir « éviter un "stop and go" qui serait épuisant pour notre pays ».

Les précisions sur le plan de déconfinement, en trois étapes :

La réouverture des commerces, à partir de ce samedi, selon un protocole sanitaire strict et dans une amplitude horaire étendue, sera un premier test pour la stratégie du gouvernement. Ainsi à partir de ce samedi 28 novembre, les petits commerces pourront rouvrir avec un protocole sanitaire renforcé. La jauge est portée à 8 m² par client et pour éviter des flux trop importants, les commerçants pourront étendre leurs horaires jusqu’à 21 heures et l’ouverture le dimanche sera facilitée. Il sera possible de se déplacer, avec une attestation, dans un rayon de 20 km autour de son domicile, pendant trois heures. Les auto-écoles rouvriront pour préparer les examens pratiques, mais la théorie se fera à distance. Les bibliothèques, les archives, les commerces culturels (librairies, disquaires, etc.), seront de nouveau accessibles au public. La jauge des lieux de culte sera de 30 personnes, mais pourra évoluer en fonction de la situation. A partir du 15 décembre, les salles de cinéma, les théâtres et les musées pourront rouvrir à leur tour. Et un couvre-feu national, de 21 heures à 7 heures, remplacera le confinement en vigueur depuis le 29 octobre. « Ce seront les mêmes protocoles qui étaient appliqués pendant la période de couvre-feu », a précisé Roselyne Bachelot, la ministre de la culture. Les conservatoires et les écoles de musique pourront reprendre, à l’exception des cours de chant, « trop risqués en termes de propagation du virus ». En dépit de la colère des représentants des cultes, la jauge de trente personnes pour les offices est maintenue jusqu’au 15 décembre.

Le Premier ministre a détaillé les mesures en vigueur pour les vacances de Noël. Les voyages à l’étranger seront « possibles », notamment dans les territoires ultramarins, à condition de pouvoir produire un test PCR de moins de 72 heures. Les colonies de vacances et les stations de ski seront fermées. Toutefois, les Français pourront se rendre à la montagne « mais toutes les remontées mécaniques seront fermées au public ». « Nous ne pourrons pas fêter Noël comme nous le faisions les années précédentes », a indiqué Jean Castex, qui adressera des « recommandations concrètes » à l’approche des fêtes. « Il est impératif que vous limitiez le nombre de personnes à table », insiste-t-il. Enfin, à partir du 20 janvier, les restaurants pourront accueillir à nouveau des clients, si la situation sanitaire le permet. Le chef du gouvernement a annoncé vouloir faire de 2021 « l’année de la gastronomie française  » pour aider les restaurants. Quant aux discothèques elles resteront fermées.

Le détail des aides et dispositifs de soutien aux entreprises :

A partir de décembre, chaque entreprise fermée administrativement « pourra recevoir chaque mois soit 10 000 euros soit une compensation représentant 20 % du chiffre d’affaires  ». Pour les travailleurs précaires (les saisonniers, les intermittents, etc.) la ministre du Travail, Élisabeth Borne, a annoncé la mise en place d’une « aide exceptionnelle » de 900 euros par mois qui sera alloué au 1er novembre et jusqu’en février. « Il s’agit d’une réponse exceptionnelle pour les 400 000 extras de la restauration, (...) les permittents de l’événementiel ou d’autres secteurs inscrits à Pôle emploi », a déclaré le Premier ministre, la ministre du Travail, Élisabeth Borne, précisant que l’aide concernera « ceux qui ont travaillé plus de 60% du temps en 2019 ». Le premier ministre a annoncé un doublement de la garantie jeunes. « Ce ne sont pas 100 000 mais 200 000 jeunes qui pourront en bénéficier  », a-t-il indiqué.
Jean Castex a par ailleurs annoncé un projet de loi pour renforcer « l’effectivité de l’isolement » des personnes malades et des cas contact. Le « quoi qu’il en coûte » est prolongé et ajusté à la situation pour les secteurs contraints de rester fermé. Une nouvelle aide sera accordée aux travailleurs précaires et le nombre de bénéficiaires de la garantie jeunes sera doublé. L’exécutif donne rendez-vous la semaine prochaine pour dévoiler sa stratégie de vaccination ainsi que son triptyque « tester, protéger, alerter », auquel il ajoute désormais « soigner ».
Anna CHAIRMANN

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.