Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > >

< >

Covid-19 : Mise en place du couvre-feu dans les Alpes-Maritimes

lundi 26 octobre 2020

JPEG - 20.9 ko
Christian Estrosi, maire de Nice, président de la Métropole Nice Côte d’Azur (Photo archives Destimed)

Christian Estrosi, maire de Nice, président de la Métropole Nice Côte d’Azur reprend les préconisations de son conseil scientifique avec de nouvelles mesures destinées à contrôler l’épidémie. « Notre département est concerné par la mise en place d’un couvre-feu de 21 heures à 6 heures. Nos efforts et les mesures d’anticipation prises à Nice sont de limiter la propagation. Même si le taux d’incidence de 160 pour 100 000 est plus faible que le taux national force est de constater que le virus circule activement et que le Gouvernement nous a placés en zone d’alerte maximale, avec couvre-feu pour six semaines », souligne Christian Estrosi. A la suite de cette décision, Le Conseil Scientifique d’Experts de la ville de Nice composé notamment du Professeur Michel Carles, infectiologue au CHU de Nice ; du Professeur Christian Pradier, Chef du service du département de Santé publique du CHU de Nice ; ou encore du Docteur Véronique Mondain, Chef du service infectiologie au CHU de l’Archet et du Docteur Richard Chemla, adjoint au Maire délégué à la Santé, à l’Environnement et au Bien-être « s’est réuni à ma demande pour proposer des mesures concrètes. C’est ainsi que sur proposition du Conseil Scientifique plusieurs mesures sont prises.. », indique le maire de Nice qui annonce :
• Une extension des dépistages par tests rapides : utilisation de tests antigéniques permettant de diagnostiquer les personnes les plus contaminantes dans les zones d’activité fermées type campus universitaires, conservatoire ou autre, les entreprises, les Ehpad, les zones d’accueil de migrants, les aéroports ou encore les gares routières ou ferroviaires.
• Des actions de renforcement des mesures barrières en direction de la population : campagnes d’information, de mise à disposition de masques et gel hydroalcoolique
• Une réévaluation hebdomadaire de l’évolution épidémique pouvant amener à moduler les propositions, incluant la poursuite ou non du couvre-feu, sur des données objectives. Les données des autres métropoles, telles que Marseille et Paris qui ont débuté le couvre-feu avant les Alpes Maritimes, seront utiles pour juger de l’efficacité de cette approche. « Ces mesures doivent être respectées pour permettre de contrôler l’épidémie et de réduire significativement la circulation virale et ainsi réussir à diminuer la période de couvre-feu dont les conséquences sociétales apparaissent dommageables », insiste Christian Estrosi.

Mesures prises par la ville de Nice à la suite du couvre-feu

Social
Afin de protéger les publics les plus vulnérables, notamment les personnes sans-abri qui nécessitent une attention toute particulière et accrue, la ville de Nice, en lien constant avec le tissu associatif local depuis le début de la crise sanitaire, s’est mobilisée et adaptée pour répondre aux situations les plus urgentes (hébergement, distribution alimentaire, distribution de masques, renforcement des mesures barrières dans chaque structure ). Avec la mise en application du couvre-feu, Christian Estrosi a souhaité mettre en œuvre un dispositif supplémentaire de mise à l’abri des personnes sans domicile stable. Le Centre Communal d’Action Sociale de Nice, en partenariat avec l’auberge de jeunesse Saint Exupéry, propose 80 places d’hébergement dignes et de qualité. Les personnes seront orientées par les maraudes, le 115, les travailleurs sociaux et la police municipale notamment.
• Prises en charge de 17h à 9h, tous les jours de la semaine le temps du couvre-feu, elles bénéficieront d’un repas chaud le soir, d’un petit déjeuner et d’un accompagnement attentif.
- Le centre d’hébergement d’urgence El Nouzah (nuit et journée en week-end), le centre d’accueil de jour du XVe corps, situé à proximité, fonctionnent comme d’ordinaire.
- Le centre d’hébergement d’urgence Abbé Pierre demeure ouvert 24h/24h.

Culture

Modifications d’horaires :

• Week-end solidaire au profit des sinistrés de la tempête Alex : les concerts du samedi 31 octobre initialement prévus de 14h à 22h au Théâtre de Verdure se termineront à 20h, et la soirée initialement prévue de 19h30 à 21h au Théâtre de la Cité est avancée de 18h30 à 20h. Le reste de la programmation reste inchangé (dimanche 1er novembre de 11h à 18h au Théâtre de Verdure)
• L’Opéra Nice Côte d’Azur a reprogrammé ses opéras à 18h15 et ses concerts à 18h30
• La Cinémathèque de Nice projettera ses films à 14h, 16h et 18h pour une fin prévue à 20h30
• Le Conservatoire de Nice terminera ses concerts des 19, 27 et 30 novembre au plus tard à 20h30
• Le Théâtre Francis-Gag a reprogrammé ses spectacles (initialement prévus à 20h30) à 16h30 ou 18h30
• L’auditorium de la BMVR, qui fait l’objet d’une mise à disposition le 17 novembre, fermera à 20h
• Au 109, toute programmation sera terminée à 20h
Seule la Nuit européenne des musées, initialement prévue le 14 novembre 2020, est annulée. Une programmation en ligne sera proposée.

Espaces verts

Depuis ce samedi 24 octobre, conformément au couvre-feu, la Promenade du Paillon fermera à 20h30. Des panneaux explicatifs seront apposés dans le parc pour avertir de la fermeture des portes.
Tous les autres parcs et jardins ne sont pas concernés par la mesure puisqu’ils ferment à 20h.

Transports

• Bus
Le réseau Lignes d’Azur maintient ses services. Seules les lignes 11, 12, 14, 16, 17, 18, 20, 21, 33, 44 et 62 connaissent une adaptation à compter de ce lundi 26 octobre 2020, les autres lignes demeurant inchangées. Le détail des changements est à consulter sur le site internet de Lignes d’Azur.
Pour les lignes de bus à effet tram, l’amplitude de fonctionnement est inchangée :
- Lignes 5, 6, 7, 9 : fréquences inchangées.
- Ligne 8 : modification de la fréquence à 30’ à partir de 21h00 à partir du 2 novembre.

• Trams
- Ligne 1 : Passage à une fréquence toutes les 30 minutes à partir de 21h00 et ce à compter du 2 novembre.
- Ligne 2 : Fréquence inchangée (toutes les 30 minutes à compter de 22h).
- Ligne 3 : Modification de la fréquence à 30’ à partir de 21h00 à compter du 2 novembre.
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.