Recherche

Accueil > Ailleurs > Politique > Covid-19. Port du masque, dépistage des cas contacts : allègement du (...)

< >

Covid-19. Port du masque, dépistage des cas contacts : allègement du protocole sanitaire à partir de ce lundi 28 février

lundi 28 février 2022

En raison de l’amélioration de la situation sanitaire, le ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé un assouplissement du protocole sanitaire à partir de ce lundi 28 février 2022 : fin du port du masque obligatoire dans les lieux soumis au passe vaccinal (restaurants, cinémas, musées...), sauf dans les transports en commun (train, avion..), pour les personnes cas contacts, un seul test de dépistage deux jours après l’avertissement.

PNG - 429.4 ko
Fin du port du masque obligatoire dans les lieux soumis au passe vaccinal ©Destimed/RP

Les allègements du protocole sanitaire

Le masque n’est plus obligatoire dans les lieux soumis au pass vaccinal
Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les lieux clos soumis au passe vaccinal (restaurants, cafés, cinémas, théâtres, musées...). Le port du masque en intérieur sera maintenu dans les transports en commun (bus, trains, avions...) et les lieux clos non soumis au passe vaccinal (hôpitaux, administrations, services publics, magasins, bureaux...).

Le dispositif de dépistage des personnes ayant été en contact avec une personne positive au Covid.
Une personne cas contact ne devra réaliser qu’un seul test (autotest, test RT-PCR ou antigénique) à J2, soit deux jours après avoir été informée qu’elle a été en contact avec une personne testée positive, au lieu de trois tests (à J0, J2 et J4) actuellement. Dans le cas d’un autotest positif, la personne devra faire un test RT-PCR ou antigénique de confirmation.

Les règles relatives à l’isolement demeurent inchangées
Les personnes positives ayant un schéma vaccinal complet et les enfants positifs de moins de 12 ans, quel que soit leur statut vaccinal, doivent s’isoler strictement pendant sept jours pleins après la date du début des symptômes ou de la date du test positif (résultat). Au cinquième jour, ils peuvent réaliser un test antigénique ou un test RT-PCR. Si le test est négatif et en l’absence de symptômes depuis 48 heures, il est possible de mettre fin à l’isolement au bout de ces 5 jours. Si le test est positif ou en l’absence de test, l’isolement doit être poursuivi jusqu’au 7e jour, sans nouveau test à réaliser à la sortie de l’isolement

Le protocole est abaissé au niveau 2 dans les écoles

Après la zone B, les contraintes s’allègent pour la zone A, de retour de vacances. Le protocole dans les écoles passe au niveau 2, comme l’avait annoncé le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, le 11 février. Cela permet d’enlever le masque pendant la récréation et autorise davantage de brassage entre les élèves de même niveau. Toutefois, le port du masque restera obligatoire à l’intérieur pour les personnels et les élèves de 6 ans et plus.

Un enfant déclaré cas contact ne devra plus faire qu’un seul test de dépistage (PCR, antigénique ou autotest), deux jours après, avant de pouvoir revenir en classe s’il est négatif. Ces mesures sont justifiées, selon le gouvernement et le Haut conseil de la santé publique (HCSP), par la décrue épidémique et la baisse constante du nombre d’hospitalisations depuis le pic atteint fin janvier. En cas d’autotest positif, il faudra faire un PCR ou un antigénique de confirmation.
Patricia MAILLÉ-CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.