Recherche

Accueil > Ailleurs > Politique > Covid-19 : évolution des variants, tests salivaires, télétravail (...)

< >

Covid-19 : évolution des variants, tests salivaires, télétravail ...

jeudi 11 février 2021

Olivier Véran, vient de faire un point d’étape sur l’épidémie de Covid-19 au cours d’une conférence de presse ce jeudi 11 février depuis le ministère de la santé. Il a notamment évoqué la situation sur le front des variants. Le variant britannique est désormais responsable de 20 à 25% des infections en France, les variants sud-africain et brésilien de l’ordre de 4 à 5%, a annoncé le ministre. La situation est inquiétante en Moselle où plus de 300 cas évocateurs du variant sud-africain ont été détectés, a précisé Olivier Véran. Le Premier ministre a confirmé le déploiement des tests salivaires et la ministre du Travail insiste sur le télétravail comme « un très bon outil pour lutter contre la propagation du virus ».

JPEG - 82.2 ko
Olivier Véran et Jean castex (Photo archives destimed/Mireille Bianciotto)

Chaque semaine que nous gagnons sur ce variant est une semaine de respiration pour notre pays

« Le variant britannique est responsable d’une infection sur 5 à une infection sur 4 à l’heure actuelle », en France, rappelle Olivier Véran. A nouveau, il assure que tout sera fait pour éviter un nouveau confinement. « Chaque semaine que nous gagnons sur ce variant est une semaine de respiration pour notre pays. Nous constatons que nous avons déjà gagné du temps. » Les variants sud-africain et brésilien « peuvent occasionner des réinfections chez des personnes qui ont déjà été contaminées au Covid-19 », poursuit Olivier Véran.

« Nous considérons que la diffusion de ces deux variants n’est pas encore inéluctable », insiste-t-il avant de préciser : « La proportion de virus qui présente des mutations évocatrices des variants brésilien et sud-africain a augmenté. Elle serait de l’ordre de 4 à 5 % à l’échelle du pays. Leur répartition est très hétérogène. Dans certains département on n’en trouve pas la trace. Dans d’autres, on en trouve quelques dizaines de cas, notamment dans des clusters. » Le ministre de la Santé évoque le cas « inquiétant » de la Moselle. « Plus de 300 cas de mutations évocatrices des variants brésilien et sud-africain » ont été identifié « ces quatre derniers jours ». Il se rendra sur place dès demain. Pour décider de la marche à suivre, « le préfet a engagé ce soir les discussions avec les différents élus du territoire », poursuit-il.

Entre 200 000 et 300 000 tests salivaires par semaine.

A l’occasion de la séance hebdomadaire de questions au gouvernement du Sénat, le ministre de la Santé a promis entre 200 000 et 300 000 tests salivaires par semaine, dès la mi-février. Jean Castex a rappelé cet objectif jeudi après-midi, après le feu vert de la Haute autorité de santé (HAS) sur ces tests pour les personnes sans symptômes. Des tests salivaires « beaucoup plus faciles d’accès ». Le Premier ministre a salué le déploiement des tests salivaires, depuis une école du 13e arrondissement de Paris où ces tests sont expérimentés. « Nous avons décidé de le déployer d’abord en direction des enfants, dans les écoles, les collèges, les lycées. C’est un public plus fragile, plus réticent au test naso-pharyngé », a-t-il précisé. Le Premier ministre a également annoncé que les soignants étaient un autre public visé. « Avec cette technique, nous allons encore pouvoir renforcer la surveillance épidémiologique », a-t-il assuré.

Élisabeth Borne appelle à se « remobiliser » sur le télétravail.

La progression en France des différents variants du Sars-CoV-2 inquiète les autorités sanitaires. Alors le gouvernement appelle à se « remobiliser » sur le télétravail. « C’est un très bon outil pour lutter contre la propagation du virus », a insisté Élisabeth Borne, la ministre du Travail, sur franceinfo, jeudi. « En novembre, on avait 70% des salariés qui peuvent facilement télétravailler qui étaient en télétravail, et il y a encore 64% de ces salariés qui le font », a-t-elle indiqué.
Anna CHAIRMANN

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.