Recherche

Accueil > Provence > Politique > Covid-19 : le couvre-feu instauré dans les Bouches-du-Rhône à 18 heures (...)

< >

Covid-19 : le couvre-feu instauré dans les Bouches-du-Rhône à 18 heures à compter de ce dimanche

samedi 9 janvier 2021

La situation sanitaire dans le département des Bouches-du-Rhône est particulièrement préoccupante, avec un taux d’incidence qui progresse depuis plusieurs jours (225 pour 100 000 habitants et 215 pour 100 000 habitants chez les plus de 65 ans). Christophe Mirmand, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfet des Bouches-du-Rhône explique via un communiqué qu’après avoir mené une concertation avec les élus et les institutions du département et afin d’enrayer le plus rapidement possible le nombre de nouvelles contaminations il a pris ce samedi 9 janvier « un arrêté fixant le début du couvre-feu à 18 heures dans le département des Bouches-du-Rhône à compter de ce dimanche 10 janvier 2021. »

JPEG - 182.5 ko
Les commerces devront fermer à 18 heures à compter de ce dimanche10 janvier (Photo illustration @Destimed)

21 personnes testées positives à une souche du variant issu du Royaume-Uni

Le préfet d’insister : « Cette décision est en particulier justifiée par la détection d’un cluster familial élargi dans le département avec une souche du variant issu du Royaume-Uni. Sur un total de 46 personnes contact, 21 ont été testées positives et des investigations sont en cours pour limiter au maximum la diffusion de ce variant très contagieux. »

Ainsi dès ce dimanche 10 janvier 2021 de 18h00 et jusqu’à 06h00, les déplacements seront donc limités et seuls seront possibles à titre dérogatoire les déplacements relevant des exceptions suivantes :
• entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés.
• pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé.
• pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants.
• des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant.
• pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative.
• pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
• liés à des transits ferroviaires ou aériens pour des déplacements de longues distances.
• déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Les dispositions suivantes, en vigueur depuis l’instauration du couvre-feu à 20 heures, s’appliqueront donc à partir de 18 heures :

• Pour les commerces
Les commerces, établissements de services à la personne et assimilés devront fermer à 18 heures. La vente à emporter ne sera pas autorisée au-delà de 18 heures. Les livraisons demeureront toutefois possibles. Les restaurants, pizzerias et assimilés pourront donc continuer à faire livrer les commandes.
• Pour la garde d’enfants, l’enseignement et la formation
Les structures qui concourent à la garde d’enfant, à l’enseignement, aux activités périscolaires ainsi qu’à la formation professionnelle pourront continuer à accueillir leur public habituel au-delà de 18 heures. La dérogation concernera également les activités périscolaires, c’est-à-dire directement liées à l’établissement scolaire et au temps scolaire. Les collectivités ne seront donc pas obligées de modifier leur organisation. Tant les conducteurs de transports scolaires que les enfants, élèves ou parents seront couverts par le motif « activité professionnelle, enseignement et formation ».
• Pour les activités professionnelles
Les déplacements liés à l’activité professionnelle ne seront pas affectés par le couvre-feu, le motif de dérogation pour « activité professionnelle » permettra de les prendre en compte.
• Les activités de plein air, extrascolaires et sportives
Le couvre-feu à 18h00 entraînera l’avancée à cette heure de la fin des activités de loisir en plein air, qu’elles s’exercent sur la voie publique (promenade ou sport), en milieu naturel (promenade, sport, chasse, pêche, etc.) ou en établissement de plein air. Les activités extrascolaires, en salle ou en extérieur, devront être organisées de manière à ce que chacun puisse regagner son domicile pour 18 heures.
Les motifs de déplacements personnels, professionnels et scolaires pourront être justifiés par une attestation accessible sur papier (à télécharger sur bouches-du-rhone.gouv.fr), en version numérique ou via l’application #TousAntiCovid.
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.