Recherche

Accueil > Méditerranée > Rive Nord > Cuers : La Cave Saint-Roch écrit une nouvelle page de son (...)

< >

Cuers : La Cave Saint-Roch écrit une nouvelle page de son histoire

samedi 20 mars 2021

Après avoir entamé leur rapprochement en 2017, les caves coopératives de Saint-Roch-les-Vignes (Cuers) et de Saint-Sidoine (Puget-Ville) dans le Var ont voté fin janvier, en Assemblée Générale à l’unanimité, leur fusion adoptant leur nouvelle entité juridique. Elles s’appelleront dorénavant : Terra Provincia.

PNG - 1.1 Mo
La cave Terra Provincia est née ©Alain Blanchot

Pour Frédéric Fabre, président de Terra Provincia : « C’est un dossier sur lequel on travaille depuis plus de 4 ans. Grâce à cette fusion, nous allons être encore plus forts, surtout dans le contexte économique actuel. Maintenant, c’est à nous de prouver que nous avons fait le bon choix. Avec André Camous, notre objectif est d’avancer. C’est une nouvelle histoire qui commence ». Une idée parfaitement partagée par ce dernier : « C’est une fusion volontaire, réalisée sans aucune contrainte. D’ailleurs, elle a été votée à 98% par nos coopérateurs. Elle s’est faite naturellement, car nous avons travaillé en amont et répondu à toutes les inquiétudes. » D’ailleurs, la fluidité de cette démarche est souvent citée en exemple par d’autres professionnels.

Un travail collaboratif essentiel pour la réussite du projet

Pour mémoire, les discussions avaient été entamées, à la base pour, répondre à la problématique de pression du marché. S’il a fallu attendre un certain laps de temps, c’est simplement parce qu’il a été nécessaire de concilier avec l’histoire, de plus de 100 ans, de chaque entité. Écoute et dialogue ont été les maîtres mots pour réussir cette fusion. Le nouveau Conseil d’Administration rassemble 14 personnes (7 provenant de Cuers et 7 de Puget-Ville). André Camous, président pendant 17 ans de la cave de Puget-Ville, a laissé la main à Frédéric Fabre. Hébergé sur le site de Cuers, un pôle administratif gère les 2 caves.

Les 2 sites de production restent opérationnels afin de garder une proximité avec les coopérateurs, notamment le service administratif et technique. Plus loin, l’idée est de conserver une cohérence au niveau des typicités des 2 terroirs, même si la gamme est commune. « Cette fusion a été un sacré challenge. On a beaucoup rassuré les coopérateurs et les salariés à travers l’écoute et le dialogue. Maintenant, il va falloir digérer tout cela et créer une cohésion d’entreprise », explique Florian Lacroux, le directeur.

Un acteur incontournable des Côtes de Provence

Forte de cette union, la nouvelle entité se revendique d’emblée comme l’acteur incontournable des Côtes de Provence, que ce soit pour la qualité de ses vins ou de ses volumes, soit 60 000 hectolitres. Là aussi, il aura fallu du temps pour obtenir une harmonisation des produits, notamment grâce à des techniciens, qui ont orienté les coopérateurs. Ces derniers ont suivi un cahier des charges rigoureux et un vaste programme d’investissement a été réalisé à la cave de Saint-Sidoine.

Enfin, depuis 2019, les 2 caves ont signé un contrat Authentis avec le groupe Frayssinet, référence des fertilisants organiques et bio stimulants élaborés à partir de matières premières naturelles. Un panel pilote de vignerons a réalisé des essais au sein de leurs parcelles : gestion de matière organique, engrais verts, couverts végétaux… Des effets bénéfiques sont déjà observés, plus équilibrée, plus régulière dans ses rendements et souffrant moins de la sécheresse. Ces résultats ne sont pas passés inaperçus et les coopérateurs qui sont de plus en plus nombreux à utiliser ces méthodes culturales. De même, en 2021, 140 hectares vont finir leur conversion en agriculture biologique, créant, ainsi, un acteur majeur sur le marché du bio en AOP Côtes de Provence.
Thomas Seller avec PA

Terra Provencia en chiffres

• 60 000 hectolitres en Côtes de Provence vendus à 93% en vrac et à 7% en conditionnés.
• Apporteur à 25% aux Maîtres Vignerons de la presqu’île de Saint-Tropez
• 1200 hectares
• 300 coopérateurs
• 18 millions de Chiffre d’affaires
• 15 salariés

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.