Recherche

Accueil > Provence > Politique > Martine Vassal entend triompher aux Départementales avec ’La Provence (...)

< >

Martine Vassal entend triompher aux Départementales avec ’La Provence Unie’

jeudi 27 mai 2021

Pas de logo politique mais un rameau d’olivier et un sigle "La Provence unie", c’est sous cette bannière que Martine Vassal entend, avec une équipe renouvelée à 50%, conserver son siège de présidente du département des Bouches-du-Rhône.

JPEG - 175.1 ko
Martine Vassal entourée des candidats de sa liste Provence Unie ©PU

C’est à Allauch, village provençal aux portes de Marseille que Martine Vassal (LR), a officiellement présenté la candidature à sa succession à tête du Conseil départemental. Elle était, pour l’occasion, entouré de l’ensemble des candidats, placés sous l’étiquette de la « Provence unie ».

Martine Vassal rappellera en ouverture de son intervention :« La période que nous vivons est particulière. Cette crise de la Covid, ses conséquences, démontrent à quel point nos sociétés peuvent être fragiles ». Mais se confronter à cette crise « a été un facteur d’enseignement fondamental » qui a permis de « sortir de nos visions pétries de certitude », insiste-t-elle. Si elle estime avoir protégé la population, elle dit ne tirer « aucune fierté de mon engagement mais de l’humilité ». Une crise qui a généré des malades, des morts mais aussi toutes ces dimensions économique et sociale qui ont encore plus mis en avant « l’importance de l’Humain », avance-t-elle avant d’ajouter : « Nous ne cessons de placer les habitants de nos territoires au cœur de nos actions et la Covid a encore plus mis en avant le principe de proximité ».

La politique ne peut s’inscrire que dans le jeu collectif

Martine Vassal est candidate à sa succession à la tête du département des bouches-du-Rhône ©PU
Dans ce cadre Martine Vassal tient à remercier l’ensemble des maires pour leur engagement, leur confiance. « Sans eux nous n’aurions pas pu atteindre notre but ». Et d’en venir à l’officialisation de sa candidature « qui s’inscrit dans une démarche collective car la politique ne peut s’inscrire que dans le jeu collectif. Ce collectif possède une bannière "La Provence unie" ». Une bannière qui omet de mettre en avant tout sigle de partis politiques. Puis, de rappeler les compétences des départements en premier lieu l’action sociale, les collèges, « sans oublier l’aide aux polices nationale et municipales, à la gendarmerie, la prévention de la délinquance ou encore les compétences sportive et culturelle qui, si elles ne sont pas obligatoires sont indispensables à l’individu mais aussi à la société ».

Nous avons réalisé 98% de notre programme

Puis Martine Vassal en vient aux raisons qui l’ont conduite à démarrer tardivement sa campagne : « Nous attendions tout simplement que la vie revienne. Nous allons dans quelques jours dévoiler notre programme construit sur les bases de la politique que nous avons menée sachant que nous avons réalisé 98% de notre programme  ». Un programme qui sera donc aussi nourri de la crise, « avec des candidats qui s’inscrivent dans la proximité. Sachant que nombre de maires s’engagent à nos côtés afin de faire encore plus rayonner leur territoire ». Après avoir précisé qu’elle ne comptait aucun membre de la majorité présidentielle parmi ses candidats elle avoue craindre en premier lieu l’abstention. Les principaux adversaires de Martine Vassal sont une liste de gauche et écologistes et le Rassemblement national.
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.