Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives

Accueil > >

< >

Des trains à batteries rechargeables sur la Ligne Marseille-Aix

vendredi 14 février 2020

Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de Régions de France annonce : « Les trains à batteries rechargeables sont la solution d’avenir pour le transport ferroviaire ». En accord avec son Plan climat « une COP d’avance », la Région Sud réaffirme sa volonté d’améliorer la qualité de vie des habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Impulsé par son dispositif « Escales Zéro Fumée », la Région continue son travail en faveur d’une meilleure qualité de l’air sur son territoire avec le souhait de remplacer les trains à moteurs diesel par des trains à batteries rechargeables sur la Ligne Marseille-Aix.

JPEG - 144.1 ko
(Photo Robert Poulain)

En effet, la Région en sa qualité d’autorité organisatrice des transports ferroviaires régionaux, modernise et développe les services TER. En 2018, elle a lancé une étude, en partenariat avec l’État et la SNCF, afin de rechercher des solutions alternatives à l’électrification par caténaire des lignes Marseille-Aix et Nice-Plan du Var, lignes sur lesquelles circulent des trains TER à moteurs diesel. A la suite de cette étude, les trains à batteries rechargeables sont apparus comme la solution la plus opportune, car ils présentent aujourd’hui le meilleur bilan environnemental possible. Ce changement nécessiterait des compléments d’électrification du réseau afin de permettre la recharge des batteries. Cette technologie permettra de réaliser des économies d’énergie, de diminuer l’empreinte carbone du transport et d’économiser 5 600 t de CO2 par an. C’est pourquoi la Région Sud a voté en décembre dernier, un protocole d’accord avec les Régions Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, et Hauts-de-France, en association avec SNCF Mobilités et le constructeur Bombardier, afin de mettre en place un partenariat d’expérimentation de ces trains innovants. En Région Sud, il s’agirait de constituer un train à expérimenter sur la ligne Marseille-Aix, ligne à forte densité de circulations, et sur d’autres lignes urbaines autour de Marseille et d’Avignon. « Le bien-être des habitants et la protection de l’environnement sont notre priorité. Chaque jour des milliers d’usagers empruntent nos voies ferrées pour se déplacer dans la région. En choisissant de ne pas prendre leur véhicule personnel, ils font un geste pour la planète. A nous, institutions privées et publiques, de donner encore plus d’impact à ce geste quotidien. En transformant nos trains TER, nous permettons aux Provençaux, aux Alpins et aux Azuréens de vivre sur un territoire avec une meilleure qualité de l’air. Le train à batteries rechargeables est l’une des solutions d’avenir pour le transport ferroviaire qui nous permettra de participer à l’atteinte de nos objectifs environnementaux, définis dans le cadre de notre Plan climat régional », indique Renaud Muselier. Pourtant, ajoute-t-il : « SNCF Réseau, maître d’ouvrage des travaux sur la ligne Marseille-Aix, a repoussé d’un mois la présentation de ce projet à son comité d’investissement. Ces atermoiements nous inquiètent. C’est pourquoi, j’ai ce jour, sollicité Jean-Pierre Farandou, Président Directeur Général de la SNCF, afin qu’il nous aide à mettre en place l’expérimentation de ces trains respectueux de l’environnement sur le territoire régional, car il n’y a qu’ensemble que nous parviendrons à changer les choses et à avoir une COP d’avance ».
La rédaction

Cet article vous a intéressé ?

Aidez-nous à poursuivre la mise à disposition d'articles gratuits en regardant simplement une courte publicité de votre choix :



Messages

  • Alstom fait circuler , avec satisfaction , des trains à hydrogène depuis 2 ans en Allemagne . Ceux-ci estiment , comme d’autres spécialistes , que l’hydrogène est la solution pour les transports lourds d’autant que hydrogène solaire (Photo Electro Chimie) avance à plus grands pas que les nouvelles batteries (graphène et autres) promises depuis des années . Quand à Bombardier , lourdement endetté , a officialisé en février la vente de sa branche construction ferroviaire à Alstom , suite aux nombreux déboires rencontrés dans le domaine ces dernières années . Quand aux batteries , il est de plus en plus reconnu scientifiquement que leur fabrication et recyclage n’est pas vertueuse comme affirmé et que ce problème important doit être pris en compte .

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.