Recherche

Accueil > Ailleurs > Société > Dossier sur l’eau. La compensation des projets de substitution (...)

< >

Dossier sur l’eau. La compensation des projets de substitution (8/10)

dimanche 30 mai 2021

Des retenus de stockage vont être réalisées pour substituer les prélèvements estivaux par des prélèvements automnaux et hivernaux.

À la suite de constats de déficit de ressource en eau, particulièrement à l’étiage sur les bassins versants du Calavon-Coulon et du Largue, les plans d’actions ont retenu comme solution la réalisation de retenues de stockage pour substituer des prélèvements estivaux par des prélèvements automnaux et hivernaux.

Des projets divers

Après une rencontre sur le terrain le 9 septembre 2020, une nouvelle visite de suivi des projets en cours a été organisée avec des agents du parc naturel régional du Luberon et la LPO le 6 mai dernier dans la commune de Reillanne. Le point commun des deux projets visités résidait dans la nécessité de mettre en œuvre des mesures compensatoires.

PNG - 1 Mo
Chez Éric Chaillol à Villemus une retenue a été réalisée sur des prairies humides. ©L’Espace Alpin

Chez Éric Chaillol, la retenue a été réalisée sur des prairies humides de l’Encrême, de nouvelles prairies ont donc été implantées sur une surface deux fois plus importante que la surface de la retenue. L’obtention d’un mélange aussi proche que possible de la composition naturelle des prairies humides de l’Encrême n’est pas très aisée.

Pour le Gaec de Garabrun, une opération de ré-implantation d’aristoloches qui se trouvaient sur le site de la retenue a été réalisée. Premier succès : les aristoloches se sont bien implantées. Il faut maintenant attendre encore quelques semaines pour espérer observer des pontes de Diane, un papillon strictement protégé en France et qui apprécie les zones humides.

Des projets de longue haleine

Durant les trois prochaines années, la LPO sera chargée du suivi de ces mesures compensatoires et plus globalement d’évaluer l’évolution de la faune et la flore avant et après aménagements. Cela permettra de compiler des recommandations pour les futurs projets. Côté travaux, la retenue d’Éric Chaillol est quasiment remplie et sera opérationnelle pour cet été.

Celle du Gaec Garabrun est en cours de bâchage. Pour rappel, ces projets bénéficient de subvention du FEADER, de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et de la région Sud Paca. Ils ont été déposés en octobre 2018 aux financeurs pour un démarrage de travaux fin automne 2020. Les projets restants sont toujours en cours d’étude par les financeurs.

L’Espace Alpin

L’Espace Alpin est le journal agricole et rural des Alpes-de-Haute-Provence et des Hautes-Alpes. Ce journal bimensuel est disponible sur abonnement sur lespace-alpin

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.