Recherche

Accueil > Provence > Société > Dossier sur l’eau. Plan de Relance : aides lutte antigel, grêle et (...)

< >

Dossier sur l’eau. Plan de Relance : aides lutte antigel, grêle et sécheresse (4/10)

mercredi 26 mai 2021

Après la crise sanitaire et économique de la Covid-19, le gouvernement a mis en place un plan de relance de l’économie en début d’année. Le but est d’injecter de l’argent rapidement afin de relancer l’économie. Une part de ce plan est dédiée à l’agriculture via différents dispositifs. Un certain nombre de ces dispositifs ont été victimes de leur succès et les enveloppes ont été consommées très rapidement. Ce n’est cependant pas le cas du dispositif « Aléas climatiques ».

PNG - 644.5 ko
©Espace Alpin

FranceAgriMer a, en effet, mis en place un programme d’aide aux investissements permettant d’améliorer la résilience individuelle des exploitations agricoles face aux aléas climatiques dont la fréquence augmente.

Les matériels éligibles (aide de 30 à 40 % pour une assiette de dépense éligible allant de 2 000 à 40 000 €) correspondent à la :

• protection contre le gel : aspersion antigel, système d’alerte, tours, convecteurs …

• protection contre la grêle : filets paragrêle, matériel de détection, verre trempé …

• protection contre la sécheresse : matériel de récupération et de stockage de l’eau de pluie, microirrigation, goutte-à-goutte (en remplacement de système moins efficient), géomembrane pour retenue d’eau, matériel de pilotage …

Un large panel de matériels concernés par le dispositif

Les matériels d’occasion et la main d’œuvre ne sont pas éligibles. L’enveloppe initialement prévue de 70 millions d’euros est consommée à 40 %. Il reste donc des fonds sur ce dispositif. Celui-ci va de plus être prochainement doublé ! Pour les matériels de protection contre le gel ou la grêle, la procédure se veut simplifiée avec une simple téléprocédure sur le site de FranceAgrimer. Un simple devis non signé suffit généralement pour déposer une demande.

Pour les matériels de lutte contre la sécheresse, la procédure demande une étape supplémentaire. Le devis non signé est en effet à faire viser à la DDT en justifiant le fait que le matériel permet d’engendrer une économie d’eau. Voir sur le site de FranceAgrimer pour les conditions d’éligibilité ou contacter les chambres d’agriculture pour plus de renseignements ou de se rendre sur le site de FranceAgrimer dans la rubrique plan de relance.

L’Espace Alpin

Appui à l’accompagnement du dépôt de la demande

Pour tous les agriculteurs qui souhaitent s’équiper de matériel de pilotage de l’irrigation, les chambres d’agriculture peuvent réaliser un accompagnement pour l’installation, la prise en main et la conduite lors de la campagne d’irrigation. Des conseils sur les différents types d’équipements peuvent également être apportés, tout comme le dépôt des demandes sur le site de FranceAgriMer.

L’Espace Alpin est le journal agricole et rural des Alpes-de-Haute-Provence et des Hautes-Alpes. Ce journal bimensuel est disponible sur abonnement sur lespace-alpin

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.