Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives


Accueil > Provence > Politique > Élections Paca : Imhotep, Guédiguian, Christian Poitevin, Philippe (...)

< >

Élections Paca : Imhotep, Guédiguian, Christian Poitevin, Philippe Sanmarco... parmi les premiers soutiens de Région-Coopérative

mercredi 25 novembre 2015

JPEG - 158.8 ko
Jean-Marc Coppola (PCF) et Sophie Camard (EELV) têtes de liste de Région-Coopérative (Photo Robert Poulain)

La Région Coopérative, dont les co-leaders sont Sophie Camard EELV et Jean-Marc Coppola, PCF vient de présenter les 500 premières personnes qui ont rejoint leur comité de soutien. Des personnalités issues de tous horizons - acteurs culturels, syndicalistes, universitaires, etc. : le cinéaste Robert Guédiguian, la comédienne Ariane Ascaride, l’historien Michel Vovelle, ou le poète et ancien adjoint culturel de Marseille Christian Poitevin... Une liste non exhaustive, qui « continue de s’allonger » avec par exemple, dans les derniers inscrits, le maire et plusieurs conseillers municipaux de Septèmes-les-Vallons, ou encore le compositeur marseillais Imhotep (IAM).
Sophie Camard avoue : « Cette mobilisation tombe à pic après les électrochocs que nous venons de connaître : la tragédie des attentats puis les sondages qui donnent le FN à 40% ». Jean-Marc Coppola, pour sa part remercie ceux qui ont « le courage de leur préférence » dans une période qui pousse plus à faire le dos rond . « Nous cherchons, poursuit-il, à déverrouiller la société française lorsque tant d’autres veulent la verrouiller. Nous allons dessiner une région ultra-humaine lorsque d’autres veulent dessiner une région ultra-sécuritaire ». Et s’adressant aux électeurs de la région, il lance : « Attention, nous ne sommes pas une région comme les autres, nous sommes en Méditerranée, le résultat des élections va avoir des retombées nationales, internationales ».
Parole est donnée aux membres du comité de soutien présents. Christian Poitevin avance :« J’ai 73 ans, j’ai commencé à m’intéresser à la politique en 1958 et bien nous n’avons jamais eu un gouvernement aussi à droite que celui-ci ». Le Dr. Michèle Poncet-Ramade parle d’une liste de qualité « qui doit faire passer un message pas simple et pourtant primordial : le risque climatique et encore plus terrible que celui du terrorisme ». Alain Fourest, ancien consultant en gestion urbaine, fondateur de Rencontres Tsiganes indique : « J’ai beaucoup d’amis sur cette liste, des amis qui, au quotidien, soutiennent nos actions en faveur des droits de l’Homme, c’est la première raison de mon soutien, la seconde réside dans le fait que ces amis, malgré leurs divergences politiques, historiques, ont réussi à définir un projet commun pour la région ». Anthony Gonçalves, professeur des universités, oncologue médical à l’IPC, explique : « J’ai des idées bien à gauche sans pour autant vouloir prendre de positions publiques. Mais aujourd’hui, la situation est telle qu’il n’est plus possible de rester silencieux. Je suis en effet très inquiet devant la situation économique et sociale que nous connaissons. La réponse ne peut pas être sécuritaire, il faut recréer de l’espoir. Et j’ai été ravi de voir que la gauche alternative a été capable de s’unir, de proposer un projet différent de ce gouvernement qui nous déçoit tant ».
« Enfin ! », tel est le cri que lance Philippe Foulquier, ancien directeur de la Friche de la Belle de Mai, « enfin cette union ». Philippe Sanmarco considère : « Je suis là dans une logique de transmission, pour dire aux nouvelles générations qu’elles ne partent pas d’une feuille blanche. La Gauche traditionnelle s’est effondrée, il faut reconstruire. Comment le faire en dehors des gens qui sont autour de cette table et qui ont su se rassembler ? Et, s’ils poursuivent, au-delà de cette campagne, alors mon soutien leur est total ». Florian Salazarmartin, président de la la Fédération nationale des collectivités pour la culture juge : «  La situation est grave, je suis très inquiet et, en même temps, confiant, or cette liste traduit la confiance et le désir de travailler ensemble ». Agnès Freschel se réjouit à son tour : « Voilà des années que l’on attendait une vraie liste à gauche, et là, nous l’avons, avec toutes ses composantes. C’est une très belle liste qui doit permettre de construire, pour aujourd’hui et pour demain ».
Michel CAIRE
Liste du comité de soutien de la Région Coopérative ici

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.