Recherche

Accueil > Provence > Politique > Elections régionales. Jean-Laurent Félizia : la culture, un levier (...)

< >

Elections régionales. Jean-Laurent Félizia : la culture, un levier d’émancipation fondamental

lundi 14 juin 2021

Jean-Laurent Félizia, tête de liste du Rassemblement écologique et social vient de se rendre en Avignon aux côtés de la tête de liste du Vaucluse, Jean-Pierre Cervantès afin de présenter les mesures de la liste du Rassemblement écologique et social pour la culture.

JPEG - 26.8 ko
Jean-Laurent Félizia, tête de liste du Rassemblement écologique et social © DR

Jean-Laurent Felizia a rencontré Olivier Py, directeur du Festival d’Avignon puis Sébastien Benedetto, directeur du Off (Festival avignon et Compagnies) ainsi que Serge Barbuscia, président des Scènes d’Avignon (les théâtres permanents d’Avignon) et directeur du théâtre du Balcon. Il a également pu échanger avec une délégation d’intermittents du spectacle.

A la suite de ces échanges, Jean-Laurent Félizia déclarera : « La culture est un enjeu essentiel, c’est un levier d’émancipation primordial de notre quotidien. C’est pourquoi elle occupe une place centrale dans notre programme. Elle doit être accessible à tous les âges, rayonner aux quatre coins de notre région ». Il a également rappelé les propositions de la liste visant à soutenir et valoriser la culture en Provence-Alpes-Côte d’Azur au rang desquelles la création de chèque Réussite de 200€ aux élèves entrant en seconde pour favoriser l’accès à la culture pour tous ; la mise en place du “Pass Culture Sport” : limiter à 10€ le coût d’adhésion pour tous les jeunes de la région aux associations culturelles ou sportives de leur choix ; le développement de lieux culturels et tiers-lieux de manière équilibrée sur tout le territoire ; le soutien financier aux communes pour la construction de lieux culturels dans les quartiers populaires et dans les zones rurales ; le renforcement du soutien aux artistes implantés sur le territoire régional ; des aides à la création artistique et à l’installation de résidences d’artistes ; la promotion de la diversité des langues et cultures régionales et minoritaires ; la facilitation de l’accès à la culture des publics « empêchés » (hôpitaux, prisons, établissements médico-éducatifs, Ehpad...).
Luc CONDAMINE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.