Recherche

Accueil > Ailleurs > Politique > Élisabeth Borne Première ministre : passation de pouvoir à (...)

< >

Élisabeth Borne Première ministre : passation de pouvoir à Matignon

mardi 17 mai 2022

L’émotion était présente ce lundi soir lors de la passation de pouvoir entre Jean Castex et Élisabeth Borne.

PNG - 142.3 ko
Elisabeth Borne nommée Première ministre par Emmanuel Macron © Mireille Bianciotto

« J’ai une pensée pour Édith Cresson, (première femme Première ministre en France NDLR), devait déclarer Élisabeth Borne lors de la passation de pouvoir entre Jean Castex et elle à Matignon. Elle poursuivait en dédiant cette nomination « à toutes les petites filles pour leur dire : allez au bout de vos rêves. Rien ne doit freiner le combat pour le droit des femmes dans la société ». Se tournant vers Jean Castex elle souligne : « Tu as su conquérir le cœur des Français » rappelant que, lorsque ce dernier a pris ses fonctions, voilà deux ans : « Le défi était immense », évoquant la crise sanitaire et les menaces de crise économique et sociale « qui étaient annoncées ». Deux ans plus tard, poursuit-elle : « On a protégé les entreprises, on a agi pour le pouvoir d’achat et réduit le chômage ». Elle ne manque pas de citer également les enjeux climatiques et la situation internationale, dont elle annonce vouloir faire des priorités. Et elle tient à préciser qu’elle partage avec son prédécesseur la conviction que : « les politiques publiques doivent se bâtir dans le dialogue » et affiche son attachement « à la cohésion du pays et à l’égalité des chances », et sa volonté d’associer d’avantage aux décisions « les forces vives des territoires ».

Jean Castex avait au préalable rendu hommage « à la résilience des Français et à la solidarité qu’ils ont exprimée » pendant la crise Covid. Il salue le travail accompli par les soignants avant de rappeler que « la guerre est aux portes de l’Europe, en Ukraine ». Revient sur les attentats terroristes « qui ont touché notre pays lors des deux dernières années », citant Samuel Paty, Stéphanie Monfermé et les victimes de Notre-Dame des Anges à Nice. Puis il invite à prendre en compte : « Ces milliers de nos concitoyens qui ne s’expriment jamais. Il ne faut pas les oublier. Ils sont la colonne vertébrale de la France ». Si les difficultés sont toujours là, notamment en matière de pouvoir d’achat, Jean Castex devait exprimer « sa confiance en Élisabeth Borne et dans le peuple français ».

« Emmanuel Macron trace la feuille de route d’Élisabeth Borne »

Il est à noter que peut avant cette passation de pouvoir, Emmanuel Macron via son compte Twitter a tracé, en quelques mots, ce que devra être l’ambitieuse feuille de route de la nouvelle Première ministre : « Chère Élisabeth Borne, Madame la Première ministre. Écologie, santé, éducation, plein-emploi, renaissance démocratique, Europe et sécurité : ensemble, avec le nouveau gouvernement, nous continuerons d’agir sans relâche pour les Françaises et les Français ».

« Ingénieur général des Ponts et Chaussées »

Née le 18 avril 1961 à Paris, Élisabeth Borne qui vient d’être nommée Première ministre est une haute fonctionnaire et femme d’État française. Ingénieur général des Ponts et Chaussées, préfète de la région Poitou-Charentes de 2013 à 2014 puis directrice de cabinet de Ségolène Royal au ministère de l’Écologie de 2014 à 2015, elle est présidente de la Régie autonome des transports parisiens (RATP) de 2015 à 2017. Longtemps proche du Parti socialiste, elle rejoint La République en marche et devient ministre chargée des Transports en mai 2017 dans le premier gouvernement Édouard Philippe, sous la présidence d’Emmanuel Macron. En juillet 2019, elle devient ministre de la Transition écologique et solidaire, en remplacement de François de Rugy, démissionnaire. Elle est nommée l’année suivante ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion dans le gouvernement Jean Castex.


Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.