Recherche

Accueil > Aix Marseille > Economie > En 2023, l’État et le Port de Marseille-Fos déploient trois nouvelles mesures (...)

< >

En 2023, l’État et le Port de Marseille-Fos déploient trois nouvelles mesures pour une meilleure performance du passage portuaire

dimanche 15 janvier 2023

Dans la continuité du plan gouvernemental d’amélioration de la performance de la logistique en France, les services de l’État, le Grand Port Maritime de Marseille et les opérateurs privés travaillent de concert depuis plusieurs mois pour améliorer la fluidité du trafic des marchandises importées et soumises aux contrôles sanitaires et phytosanitaires, dans l’objectif d’accroître l’attractivité du port de Marseille-Fos.

JPEG - 182.6 ko
Vue sur le Port de Marseille-Fos depuis la Tour La Marseillaise (Photo Destimed/RP)

Plusieurs actions ont déjà été mises en œuvre :
- Les services de l’État chargés des formalités et des contrôles aux frontières ont été regroupés sur un site unique sur le port de Marseille (douanes, services vétérinaires et phytosanitaires) ;
- Les acteurs publics/privés ont contribué à l’élaboration de la plateforme numérique
France Sesame qui améliore le suivi des formalités et des contrôles, accélérant ainsi le passage aux frontières.

En 2023, l’effort collectif se poursuit, avec le déploiement de trois nouvelles mesures :
- L’État renforce les équipes du poste de contrôle frontalier de Fos-sur-Mer. Trois nouveaux agents permettront la mise en place d’une journée continue et étendue pour la réalisation des contrôles sanitaires et phytosanitaires à l’importation.
- La manutention et le transport des conteneurs soumis à contrôle seront priorisés pour accélérer la mise en libre pratique des marchandises. Pour bénéficier de cette priorité de contrôle, les transitaires devront respecter le nouveau processus déclaratif décrit dans le « Guide des bonnes pratiques » mis en œuvre en 2023. Une large publicité sera faite auprès des opérateurs les invitant à renseigner cette procédure déclarative et à respecter ses échéances.
- Le poste de contrôle frontalier de Marseille sera rénové d’ici fin février 2023. Les services qui réalisent actuellement les contrôles dans une structure provisoire regagneront ces locaux rénovés pour la haute saison d’importation des agrumes.

Les normes douanières, sanitaires et phytosanitaires sont fixées par la réglementation européenne afin de protéger le haut niveau de sécurité sanitaire de l’Union européenne et lutter contre la concurrence déloyale. Elles continueront d’être contrôlées avec la même rigueur selon des modalités visant à fluidifier les flux commerciaux.

Ces efforts collectifs sont appelés à s’inscrire dans le temps afin de renforcer l’attractivité du port de Marseille-Fos.
Plus d’info : ICI

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.