DestiMed

Accueil > Culture > Musique / Opéra > En mai à l’Alcazar de Marseille

< >

En mai à l’Alcazar de Marseille

mercredi 30 avril 2014

JPEG - 83 ko
Le compositeur Marseillais Georges Bœuf est l’invité des conversations musicales avec le GMEM le 14 mai (Photo D.R.)

Samedi 3 mai à 17 heures en salle de conférence
Rencontre avec Bernard Cavanna, compositeur. Dans le cadre du cycle Conversations musicales avec le GMEM. Avec Noémie Schindler, violon, Alexia Garcia, accordéon, Chloé Triscorna, violoncelle et Olga Carboni, violon.

Mercredi 7 mai à 17 heures en salle de conférence
Concert de musique arabo-andalouse. En partenariat avec la Cité de la musique de Marseille avec Fouad Didi, son orchestre et sa classe.

Samedi 10 mai à 17 heures en salle de conférence
La lettre dans l’opéra (1) : billets doux. Projections commentées dans le cadre du cycle A la rencontre de l’opéra. Qu’elle soit porteuse de message d’amour ou de révélations fatales, la lettre est le pivot de l’intrigue de nombreux opéras... Avec la Mission Art Lyrique d’Aix-en-Provence, Valérie Brotons-Bedouk, conférencière.

Mercredi 14 mai à 17h en salle de conférence
Rencontre avec Georges Boeuf, compositeur. Dans le cadre du cycle Conversations musicales avec le GMEM, rencontre en musique autour de la relation texte-musique chez Georges Bœuf.

Samedi 17 mai à 16 heures en salle de conférence
Les musiques de Jean Anouilh. Après Jean Giono et Marcel Proust, Une Livre de Musique se propose d’explorer les musiques de Jean Anouilh.
Causerie musicale par Lionel Pons.

Jeudi 22 mai à 17h30 à l’auditorium
Les cornemuses, entre mythologie et fête occitane. Conférence musicale du cycle Les Jeudis Musica’Cité à l’Alcazar. Dans le cadre de la Semaine de la Cornemuse à la Cité de la Musique de Marseille, du 19 au 25 mai, Eric Montbel, chercheur et sonneur de cornemuse, présentera une conférence sur les cornemuses d’Europe, leur parcours depuis la plus lointaine antiquité jusqu’aux musiques traditionnelles contemporaines.

Samedi 24 mai à 17 heures en salle de conférence
La fille du tambour-major de Jacques Offenbach. Rencontre en musique dans le cadre du cycle L’opérette retrouve l’Alcazar. La Fille du tambour major est sans doute la plus cocardière de nos opérettes. Elle nous propose une partition étincelante de verve, de jeunesse et de fraîcheur, pleine de drôlerie et de situations cocasses. Offenbach se souvient de ses premiers succès, de ceux qui lui valurent le surnom de « petit Mozart des Champs Elysées ».

L’Alcazar, Bibliothèque municipale à vocation régionale, 2 Place François Mireur (cours Belsunce) Marseille (1er) Tél. 04 91 91 80 88.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.