Recherche

Accueil > Méditerranée > Rive Sud > Eté 2021 : le baromètre du tourisme en camping-car

< >

Eté 2021 : le baromètre du tourisme en camping-car

mardi 25 mai 2021

A l’orée de la période estivale et notamment celle des départs en vacances, Camping-car Park, réseau européen leader des aires d’étape pour camping-cars, présente son « Baromètre du tourisme en camping-car au cours de la saison estivale ». Cette photographie est représentative des intentions des 500 000 propriétaires de camping-cars français pour leurs vacances post-confinement, au cours de l’été 2021.

JPEG - 29.4 ko
©lemondeducampingcar

Cette étude a été réalisée du 22 au 28 avril auprès d’un échantillon représentatif de 2 900 camping-caristes français. Le questionnaire présenté proposait de nombreuses possibilités notamment les destinations de vacances de juin à septembre, le nombre de nuits prévues, les critères de choix touristiques, la vaccination, les préférences en termes d’étapes et le budget prévisionnel…

La France destination privilégiée

Après une analyse poussée des réponses, des grands axes de réflexions vont ainsi permettre de cerner les attentes des « vacanciers ». Ainsi, pour cet été, la destination privilégié sera la France pour 98% des camping-caristes. Ils citent trois raisons principales : les restrictions de voyages à l’étranger (30%), la fidélité à la destination (27%) et la volonté de soutenir les commerçants et l’économie française (24%).

PNG - 165.2 ko
Les destinations privilégiées dans le Sud en camping-car

En regardant de plus près, le palmarès des régions nommées, la Provence-Alpes-Côte d’Azur s’annonce comme la 6e destination avec 6,2% des intentions de vacances, derrière la Bretagne (19,3%), la Nouvelle-Aquitaine (19%), l’Occitanie (15,5%), l’Auvergne-Rhône-Alpes (12%) et les Pays de la Loire (6,3%).

Plus d’un million de nuitées

Du coup, la région peut tabler sur environ 1,3 million de nuitées. Les camping-caristes affichent leur préférence pour le Var (25%), puis le Vaucluse (20%), les Alpes-de-Haute-Provence (15%), les Hautes-Alpes (14%), les Bouches-du-Rhône (13%) et les Alpes-Maritimes (11%).

Au niveau des flux touristiques, les questionnés envisagent de partir majoritairement en juin (77%) et en septembre (76%). Les intentions de départs en juillet (57%) et août (52%) sont moins importantes, pour éviter au maximum la foule en cette période de crise sanitaire. Pour la durée des séjours, elle devrait être majoritairement de plus de 4 semaines cet été.

Un enjeu économique de plus de 1 milliard d’euros

Autre fait intéressant, l’étude fait ressortir une prévision de 22 millions de nuits entre juin et septembre 2021. L’apport économique des camping-caristes à l’économie française au cours de la saison estivale est ainsi estimé à plus de 1,2 milliard d’euros. En effet, les analyses montrent qu’un couple de camping-cariste dépense en moyenne 56€ par jour, 46€ pour les acteurs économiques locaux et 10€ pour l’hébergement. Afin de soutenir les commerçants et les artisans locaux, 24% des ménages envisagent d’augmenter leur budget habituel, en dépensant entre 10 et 20 euros de plus par jour.
Mathieu SELLER

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.