Retrouvez-nous sur :  
Suivre la vie du site
DestiMed
L’info des deux rives



Accueil > Aix Marseille > Société > Euroméditerranée-Marseille : "Les Jardins de Ruffi" pour cultiver la cohésion (...)

< >

Euroméditerranée-Marseille : "Les Jardins de Ruffi" pour cultiver la cohésion sociale

vendredi 26 mai 2017

Enclavé et partiellement en friche, Euroméditerranée a transformé "les Jardins de Ruffi" en un lieu dédié au potager, aux jeux pour enfants et au sport. Résultat d’une large consultation des habitants du quartier, cet espace devient un espace de vie pour tous.

JPEG - 193.2 ko
Les jardins Ruffi comprennent des jardins partagés afin que les habitants puissent y cultiver leur potager (Photo Robert Poulain)
JPEG - 241.3 ko
C’est aux jardins de Ruffi que Monique Cordier, Lisette Narducci et Violaine Richard ont planté, planté (Photo Robert Poulain)
JPEG - 262.1 ko
(Photo Robert Poulain)

Au 14, rue de Ruffi dans le 3e arrondissement de Marseille, entre plants de fraises et barbe à papa, les habitants du quartier se pressaient pour cette fête de quartier organisée pour l’inauguration des Jardins de Ruffi à la fois jardin d’enfant et jardins partagés.

C’est Violaine Richard, Directrice Générale adjointe des finances et de l’administration chez Euroméditerranée -représentant la Présidente Laure Agnès Caradec- qui reviendra sur le projet...

Ce nouvel équipement sur une parcelle de moins de 3 000 m² se divise en 2 parties, les jardins et des jeux pour les jeunes (de 2 à 14 ans) avec un large éventail de jeux dont un mini-mur d’escalade, un toboggan... sans oublier des bancs pour les adultes accompagnants, le tout sur un sol rouge qui amortit chutes et chocs.
Une couleur que Lisette Narducci, maire PRG du secteur (2e et 3e arrondissements) avoue bien apprécier...

Monique Cordier, adjointe au maire LR de Marseille en charge des Espaces naturels Parc et Jardins, revient sur l’histoire de ce nouvel aménagement et insiste sur l’importance des jardins partagés et... celle de la propreté.

Les jardins de Ruffi comprennent des jardins partagés afin que les habitants puissent y cultiver leur potager et un espace d’accueil appelé « la cabane des jardiniers » avec un bureau, un magasin pour les outils de jardinage et des toilettes. Le jardin est clôturé et fermé par des portillons la nuit pour des raisons d’entretien et de sécurité. Ils ont été mis en place en concertation avec les habitants riverains « car, plus qu’un potager on y cultivera la convivialité ».

Odile Flores Barraco, Directrice de la Maison pour Tous, centre social Kleber gérée par la FAIL13, Ligue de l’enseignement, décrit les espaces...

Amel pour sa part explique comment elle a obtenu une parcelle sur laquelle elle vient d’y planter des fraises

Propos recueillis par Mireille BIANCIOTTO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.