Recherche

Accueil > Aix Marseille > Economie > FC13 & 18h08. Lancement à Marseille de la 1ère braderie digitale de (...)

< >

FC13 & 18h08. Lancement à Marseille de la 1ère braderie digitale de quartier

mercredi 17 février 2021

Cette braderie digitale de quartier est une première en France née de la rencontre entre Audrey Lucchinacci la présidente de la Fédération Commerce en 13 (FC13) qui multiplie les initiatives avec les entreprises innovantes locales pour soutenir les commerçants via Shopinsud et deux jeunes créateurs de la start-up marseillaise 18h08, Alexis Duvernoy et Hugo Bourdillon.

JPEG - 144.1 ko
Alexis Duvernoy et Hugo Bourdillon les jeunes créateurs de la start-up marseillaise "18h08" © DR/18h08

Chaque jour à 18h08, c’est facile à retenir, du 17 au 24 février, une vingtaine de commerçants proposent des ventes à prix cassés. Des très bonnes affaires à saisir. « Notre objectif est d’organiser des braderies digitales de quartier dans tout Marseille puis à Aix-en-Provence et dans toutes les communes des Bouches-du-Rhône », explique Audrey Lucchinacci

Une plateforme originale de ventes privées

Créée en janvier 2021 par deux jeunes Marseillais Alexis Duvernoy et Hugo Bourdillon, respectivement 29 et 25 ans, -qui se sont rencontrés alors qu’ils étaient salariés au sein de la start-up locale Wing- la jeune pousse 18h08 propose une plateforme originale de ventes privées aux commerçants locaux du pays. Le but est de faire connaître les boutiques tout en leur permettant, comme le font les plateformes des géants du secteurs, d’écouler leurs invendus.

l’économie locale est aujourd’hui plus que jamais menacée

« Lors de nos expériences communes nous avons pu observer deux choses : la défiance des Français vis-à-vis des marques qui ne cessent de grimper et un intérêt croissant pour les petites enseignes », expliquent les jeunes créateurs qui ajoutent : « Pourtant, l’économie locale est aujourd’hui plus que jamais menacée, notamment par les grosses industries qui tirent leur épingle de la toile. L’omniprésence des mastodontes et la crise sanitaire actuelle ont ravivé l’importance du numérique mais surtout accéléré la nécessité de se faire connaître pour les plus petits acteurs. Nous avons donc eu l’idée de créer une plateforme dédiée à ces boutiques ».
Et un slogan qui nous parle ou nous chante et peut-être nous enchante... « On se dit rendez-vous 18h08 ? Même site, même heure ».
A.C.

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Signaler un contenu ou un message illicite sur le site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.