DestiMed

Accueil > Aix Marseille > Société > FO Territoriaux : la campagne métropolitaine lancée sur les chapeaux de (...)

< >

FO Territoriaux : la campagne métropolitaine lancée sur les chapeaux de roues

lundi 24 octobre 2016

JPEG - 120.1 ko
Les responsables territoriaux en nombre pour ce meeting placé sous la présidence du secrétaire de l’UD, Franck Bergamini (Photo M.C.)
JPEG - 116.5 ko
Salle comble pour le lancement de la campagne de FO territoriaux (Photo M.C.)
JPEG - 106.7 ko
Le meeting s’est conclu par la présentation des candidats (Photo M.C.)

Le syndicat FO territoriaux vient de lancer avec tambour et sono sa campagne pour les élections professionnelles de la métropole Aix-Marseille-Provence du 8 décembre. Le syndicat, par la voix de son secrétaire Patrick Rué, secrétaire général du syndicat FO des Territoriaux, présente sa « machine de guerre pour défendre les fonctionnaires ». Dans une salle comble, on notait la présence d’un grand nombre des 304 candidats. Un meeting qui fut aussi l’occasion de présenter officiellement aux militants Franck Bergamini, le secrétaire de l’UD FO qui présidait le meeting. Patrick Rué indiquant : « C’est une tâche ardue que de se retrouver à la tête de cette UD avec laquelle, aujourd’hui, nous normalisons nos relations ». Franck Bergamini situant la hauteur des enjeux : « Le challenge est clair, FO doit progresser pour avoir au sein de la métropole le même poids qu’elle a à Marseille et au Conseil de territoire Marseille-Provence ». Pour Patrice Ayache, secrétaire général adjoint des territoriaux va dans le même sens, il exhorte les fonctionnaires « à ne pas commettre la même erreur qu’à Lyon où l’éparpillement des voix a conduit au fait qu’aucun syndicat n’est sorti majoritaire, résultat, les fonctionnaires ont perdu jusqu’à 50% de leurs acquis ». Patrick Rué dresse alors un bilan de l’ensemble des dossiers, tant au niveau de la Ville que de la métropole, catégorie par catégorie. « Il s’agit de taper du poing sur la table pour exiger des réponses de l’Administration sur plusieurs revendications importantes que notre syndicat a porté depuis plusieurs mois », précise Patrick Rué, avançant :« C’est un avertissement que le syndicat entend lancer sur la Ville de Marseille comme sur la Métropole ». Et les sujets n’ont pas manqué : effectifs des écoles et des crèches ; effectifs des services de la Métropole notamment propreté, voirie, services administratifs ; nouvel organigramme de la ville de Marseille, transfert de personnels, maintien des acquis sur les 6 territoires de la Métropole. « Nous avons deux revendications qui sont communes à tous les services : les rémunérations et les effectifs. Certes, nous n’ignorons rien de la baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement que le gouvernement fait subir à toutes les collectivités mais nous savons aussi que Martine Vassal vient d’apporter 100M€ d’aide à la ville de Marseille, nous aimerions que les services en grande difficulté bénéficient un peu de cette manne », prévient Patrick Rué
Michel CAIRE

Cet article vous a intéressé ?

Grâce à vous nous pouvons continuer à proposer du contenu gratuitement.

Aidez-nous en visionnant une publicité.



Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.